Une famille formidable

Il y a des jours où je ne suis vraiment pas inspirée… Pas envie de travailler, pas envie de faire le ménage, la cuisine, même pas envie de me faire les ongles, je regarde mon téléphone d’un œil noir s’il a le malheur de sonner, car parler me demanderait trop d’efforts, bref, un jour de grande bonne humeur!

Tam-Tam me disait l’autre soir que pour elle, une bonne romance, ce n’est ni plus ni moins qu’un antidépresseur en papier. Et si les héros passent par mille péripéties, au moins on est certain que leur histoire finira simplement : par un happy-end. J’adhère totalement à ce concept. Lady D. aussi (et ceux qui se demandent qui est Lady D., relisez vos vieux Paris Match).

Et dans ces jours où je ne suis pas inspirée (doux euphémisme pour dire que je suis à deux doigts d’arracher la tête de la première personne qui ose regarder dans ma direction), j’ai deux options « bonne humeur garantie » : Love Actually et Julia Quinn.

JQ est donc ma thérapie des mauvais jours, et j’ai tout lu d’elle, mais j’ai une affection particulière pour la famille Bridgerton, avec Anthony, Benedict, Colin, Daphné, Eloïse, Francesca, Gregory et Hyacinthe. Et après avoir fini de lire cette série, je l’ai tellement aimée que j’ai forcé Lady D. à faire de même (oui, encore cette mystérieuse Lady D.).

Cette fratrie, c’est celle que tout le monde a rêvé d’avoir. Au programme, des chamailleries, des petits frères et sœurs pénibles, quelques déclarations de sentiments adorables, le mystère de Lady Whistledown, des parties de croquet redoutables avec le maillet de la mort, des histoires d’amour touchantes évidemment, des fous rires sous la plume de JQ. Et enfin, des personnages qui ont suffisamment de profondeur pour être crédibles, tout en gardant une légèreté de ton qui font de ces livres de véritables bulles de douceur (Chi-Chi se prend pour une poétesse).

Règne sur cette famille Violet, la mère. Pas facile de lui raconter des histoires, elle a un œil de lynx et un flair incomparable pour détecter les bêtises! Quand à Edmund (irk), le père, c’est un peu le papa parfait, celui qui lit des histoires à l’heure du coucher, porte le petit dernier sur ses épaules pour se promener dans la campagne, et vole des baisers à Maman quand il croit que les enfants ne voient rien. Il a juste eu le mauvais goût de mourir avant la naissance de Hyacinth, ce qui a laissé des traces chez ses enfants.

Et pour vous parler des enfants justement, nous recevons aujourd’hui en guest-star Lady D. (eh non, ce n’est pas la princesse de Galles, mais quand même une belle blonde aux yeux bleus, et qui connaît son sujet, ce qui ne gâche rien). Après avoir terminé ses devoirs de vacances (donc, la lecture des 8 tomes de la série), tout à fait spontanément, elle m’a envoyé un petit mail que je partage avec vous (oui oui, vous pouvez me remercier, je suis très généreuse!).

Et attention SPOILER alerte, version light mais quelques détails sont quand même révélés…

« Je viens de finir, aujourd’hui, la série des Bridgerton. Aaaahhhlalalala. Décidément. Ce fût bien chouette. Et bon, comme souvent, quand on finit quelque chose, ça brasse un peu dans le cerveau, on analyse telle chose et telle chose parce que ça nous a marqué, choqué ou simplement parce que c’est amusant. Et je dois avouer qu’en finissant cette série l’envie m’a prise d’analyser un peu le tout et de faire un petit TOP des personnages, personnalités, histoires, moments, phrases etc. Parce que cela m’amuse. Et je me suis dit, qui sait, si ça se trouve ça intéressera Chi-Chi (NdA – et ses lecteurs)! Donc voilà, je t’écris à toi, tu peux le lire, ne pas le lire, c’est ton choix.
Déjà, j’espère que je ne t’ai pas perdu avec ma petite intro carrément pompeuse quand j’aurais pu dire « JE SUIS GRAVE EN KIFFE SA MÈRE ALORS JE VEUX TE DIRE MES TRUCS PRÉFÉRÉS ». C’est parti mon kiki!
1. TOP des Bridgerton : (BAM, ça commence sec) Colin. Bah voyons, on s’en serait pas douté. J’ai même pas besoin de te dire pourquoi, tu comprends (NdA – moi, Chi-Chi, je suis une fan inconditionnelle de Colin et je le clame haut et fort. Il est beau, il est intelligent, il est charmant, il est drôle, il est riche mais pas trop, est-il besoin d’en rajouter?).
2. TOP des « pièces rapportées » : Simon Bassett. Il est beau. C’est un rake (un vrai). C’est un ami d’Anthony. Il a su surpasser son bégaiement parce qu’il est incroyablement tenace. Il n’a pas eu une enfance facile. Il me plaît beaucoup.
3. TOP « hic de personnalité » (tu sais, ils ont tous leur petit doute, leur petit défaut et tout) : Gregory et sa « vie facile ». Il n’a jamais eu besoin de se battre pour avoir quoique ce soit, il a eu une éducation de petit dernier, mais en même temps il redoute de demander de l’aide à ses frères. Il veut prouver qu’il est un homme, un vrai. J’ai bien kiffé.
4. TOP épilogue : ex-æquo Gregory ou Fransesca (j’ai du mal à me décider). L’un est amusant, l’autre est émouvant…
5. TOPs « petits moments » (il y en a plusieurs) :
  • Dans The Duke and I : Lorsque Daphné, le soir de son mariage, complètement naïve, croit que si Simon ne peut pas avoir d’enfant c’est qu’il est impotent et IL LE PREND TROP MAL, et il lui dit un truc du genre « I promise I’m perfectly able to satisfy you in bed » (quand même je l’ai lu en juin, je ne me souviens pas parfaitement ^_^ ). Bref, j’avais bien aimé ce moment.
  • Dans It’s in his Kiss : Quand Gareth vient prendre le thé chez les Bridgerton et que Gregory est là et n’arrête pas de charrier sa soeur « Garethhhh anth Hyacinthhh ». Ça aussi c’était marrant (NdA – mes frères aussi auraient tendance à faire un truc pareil, sales gosses).
  • Dans An offer from a Gentleman : Quand Benedict se rend compte que Sophie est LA fameuse femme mystérieuse qu’il avait embrassé au bal et qu’il la confronte sur le fait qu’elle le lui ait caché… Là aussi j’étais en kiffe.
  • Dans To Sir Phillip, with love: Quand les 4 frères débarquent pour casser la gueule à Phillip. Et quand Eloise rembarre trop Gregory en disant que c’est « an infant ». C’était carrément trop mort de LOL comme moment.
  • J’ai adoré tous les moments seule à seul de Violet avec ses enfants, où elle leurs parle de leurs qualités et leurs défauts. Surtout dans les deux derniers livres. Cela permet de vraiment développer la personnalité des personnages.
  • Et enfin, TOUS les moments avec Colin (ça, c’est fait). Mais pas particulièrement ceux dans son histoire, plus ses apparitions dans celles des autres.
6. TOP des phrases clefs (bon ça sera surtout dans les derniers parce que ce sont les plus frais dans ma mémoire) :
  • Gregory en parlant de Hyacinth « She’s my little sister. Mine to torture and mine to protect. ».
  • Dans l’épilogue de Gregory (ils viennent d’avoir leur 7ème enfant) « … gone off to visit Hyacinth, to expound upon the many reasons seven was the ideal number of children (Hyacinth was not amused). ». Ça m’a fait sourire ^_^.
  • Dans l’épilogue de Fransesca : La lettre écrite par la mère de John à Michael, elle finit par « Thank you, for letting my son love her first ». J’ai trouvé ça sur-stylé! J’avais envie de pleurer.
7. TOP duo, je t’énonce les candidats au titre de « Meilleure Paire » :
  • Eloïse & Pénélope
  • Hyacinth & Lady Danbury
  • Simon & Anthony
  • Hyacinth & Gregory
  • Lucy & Hermione
  • Et le couple gagnant est … ELOISE ET PENELOPE!! YoOuhOu! D’ailleurs j’aime trop le fait qu’Eloïse appelle sa fille Pénélope!
Finallly, (8, comme les 8 Bridgerton, pas fait exprès) :
8. TOP des images de couverture (parce que ça envoie du rêve quand même) : Ce sera sans nul doute, Benedict & Sophie avec sa belle robe verte. Dans les autres, je suis pas ultra fan des têtes des gars.
Voilà, tout cela fût fort passionnant (n’est-ce pas?!). »
Et voilà mes chers amis, le mail de Lady D.! Je rassure celles qui auraient pris peur, dans la vraie vie des gens réels, Lady D. parle très bien, sans LOL ni smiley, ce n’était qu’un exercice de style!
Enfin, mon conseil pour la route sera, lisez les autres livres de JQ. Et ensuite, venez vous lamenter avec nous, qui attendons impatiemment la sortie de son prochain livre… Puis du suivant. Et encore du suivant. Et de celui encore après…
 
Chi-Chi & Lady D.

 

PS : Les 8 tomes de la série s’articulent de la manière suivante : 

  • The duke and I, Daphné
  • The viscount who loved me, Anthony
  • An offer from an gentleman, Benedict
  • Romancing Mister Bridgerton, Colin
  • To Sir Phillip, with love, Eloïse
  • When he was wicked, Francesca
  • It’s in his kiss, Hyacinth
  • On the way to the wedding, Gergory
 
Publicités

27 réflexions sur “Une famille formidable

  1. Je suis tellement d'accord avec vous!!! J'ai de mon côté une affection particulière pour Anthony (the viscount who loved me) dont l'histoire relate cette fameuse partie de crochet qui reste gravée dans ma mémoire comme un moment de fou rire littéraire mémorable!mon top: Colin, Anthony, Daphne, Hyacinth (avec les 3 derniers ex. aequo)

  2. Ah moi aussi mon préféré c'est Colin, que j'ai retrouvé avec tellement de plaisir dernièrement dans Francesca. Le seul truc qui me fait raler à ne pas pouvoir lire les livres en VO, c'est que je ne pourrais pas lire tous les épilogues que Julia Quinn a écrit en plus. Zut!!!!!!!!!!!!

  3. Cet article (et les milliers de "mais vas yyyyyy, je te jure lis ces livres, ça fait TROP rêver!!" de ma très chère Lady D) me donnent carrément envie de dévorer cette série!Mission accomplie non? :p

  4. C'est un honneur d'être invitée dans votre royaume, princesses Chi-Chi et Tam-Tam! J'étais prévenue et je l'attendais avec impatience (et, je dois admettre, aussi un brin d'appréhension), mais de voir cette lettre publiée, quelle émotion! Je me sens décidément très flattée. Loin de moi l'idée d'en faire un article en l'écrivant. Merci! Vive la Romance! Vive Julia Quinn! Vive Ain't she sweet! Vive les Colin!

  5. @ bancale : c'est effectivement un bon moyen de tenter la VO, tu connaitras deja les personnages, JQ est un auteur facile en anglais et ils sont plutot courts! ^_^@ Alex : ouiii excellente idée, encore une victoire, la romance vaincra! @ Lady D. : toutes mes félicitations pour tes débuts, tu peux recommencer anytime you want…

  6. Bon, ben encore une fois dans une série je ne suis pas en phase avec la majorité : Colin n'est pas du tout mon préféré, il m'a laissé un peu indifférente (par contre sa déclaration au bal est très sympa !). Et Gregory aussi.

  7. La traduction est plutot bonne je reconnais… Ceci dit, pour toi qui veut te lancer dans la VO (je ne t'ai pas oubliée mais c'est un peu la course en ce moment), Julia Quinn est une bonne auteur pour débutants. Bien écrit et pas de vocabulaire trop complexe! N'hésite pas a revenir me dire ce que tu en as pensé! 🙂

  8. Les princesses je viens de penser à vous en lisant ça ! vous les anglophones c'est fait pour vous je sais pas si vous êtes au courant mais au cas où:Julia Quinn vient de sortir un épilogue à sa série des Bridgerton : Happily Ever After !!! 8 nouvelles, une sur chacun des enfants, plus 1 sur Violet, la mère du clan Bridgerton.La VO est sorti aujourd'hui !

  9. Pingback: Classement AAR 2013 | In need of prince charming

  10. Pingback: No good duke goes unpunished | In need of prince charming

  11. Pingback: 27 questions à Courtney Milan, l’interview fleuve | In need of prince charming

  12. Bon je vais me faire huer mais, même si, sur le papier Colin (mon personnage préféré mais bien plus drôle dans les tomes précédents) et Pénélope (que j’adore) sont faits l’un pour l’autre, le tome de leur histoire m’a ennuyé, mais ennuyé… Et moi qui avait ADORÉ les 3 tomes précédents, je ne sais plus quoi faire… Dois-je continuer la série (j’ai des doutes concernant Éloïse qui est un peu fatigante à mon goût) ou bien suis-je en overdose de Julia Quinn (sachant que ce sont les premiers livres que je lis d’elle)? Help!!!

    • Aie aie aie… Si tu n’as pas aimé le 4, je pense que tu devrais te dispenser des tomes 5 et 6 qui sont pour moi nettement plus faibles que le reste de la série! Mais Hyacynth et Gregory valent le coup, laisse leur leur chance?

  13. Pingback: Le Top 15 de Chi-Chi – édition 2011 | In need of prince charming

  14. Pingback: Unclaimed – Turner #2 | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s