Le fameux Top 15

Il est sans doute temps de vous révéler enfin ce fameux Top 15 dont je parle régulièrement (remarquez, à force s’en parler, je finirais par chroniquer tous ces livres et je ne vous en parlerais plus!). Attention, voici un post plein de références et de retours en arrière…

En réalité, il y a bien plus que 15 livres qui sont inoubliables à mes yeux. Mais il y a quelques années, avec Tam-Tam, nous nous sommes prêtées au jeu de faire une liste de 15 romances qui représenteraient toutes les facettes que nous aimions dans ce genre.

Pour cet exercice, nous nous sommes assises à une table, chacune sa feuille, chacune son stylo, et deux règles : pas de fausses romances et pas plus d’un titre par auteur. Nous avons donc consciencieusement listé les romances qui nous avaient le plus marquées, avant de chercher chacune à convaincre l’autre qu’elle n’avait pas fait les bons choix lorsqu’ils ne coïncidaient pas!
Heureusement que la plupart se recoupaient, sinon nous serions sûrement encore en train de discuter…

Voici donc ma liste, telle qu’elle a été établie en 2008 et sans ordre de priorité :

– Lord of scoundrels (Le prince des débauchés), Loretta Chase – parce que ce livre m’a fait éclater de rire, que j’adore la relation entre les héros et l’aplomb incroyable de l’héroïne, parce que ce livre a été élu Meilleure romance de tous les temps par d’autres que moi.

Romancing Mr Bridgerton (Colin), Julia Quinn – je ne dirais qu’un seul mot : Colin.

Slightly dangerous, Mary Balogh – parce que Mary Balogh sait nous présenter des personnages parfaitement cohérentes et d’une rare intensité.

Ain’t she sweet (Un retour inattendu), Susan Eliabeth Philipps – mon arme secrète…

Ravished, Amanda Quick – parce que Harriet et Gideon resteront toujours mon premier couple phare, ma première demoiselle pas si en détresse que ça avec un héros complètement déconcerté face à elle.

Charming the prince, Teresa Medeiros – parce que c’est une histoire à mourir de rire dans un Moyen-Age de conte de fées, peu importe les incohérences et les absurdités du récit, on rit.

Devil in winter (Un diable en hiver), Lisa Kleypas – parce que pour le seul bonheur d’obliger le lecteur à découvrir la série des Wallflower.

Silver lining (Chercheuse d’or), Maggie Osbourne – parce que le contexte, le passé de nos personnages n’est pas facile, parce que Maggie Osbourne nous présente comme héroïnes des femmes ordinaires qui se révèlent fortes dans des situations hors du commun.

Fly away home (Retrouvailles imprévues), Kimberly Cates – parce que Tam-Tam était d’accord avec moi à une époque où nous ne nous connaissions pas, nous étions officiellement faites pour nous rencontrer!

Mr Perfect (Mister Perfect), Linda Howard – parce qu’il n’est pas possible de connaître la romance sans avoir au moins fait la connaissance du héros howardien, modèle qui a été repris par tant d’auteurs depuis.

Three fates (La fortune des Sullivan), Nora Roberts – parce qu’il ne pouvait pas ne pas y avoir un Nora Roberts dans cette liste, la décision fût difficile, entre celui-là et Homeport (Une femme dans la tourmente), mais l’attrait de trois histoires pour le prix d’une l’a emporté de justesse…

– Unleash the night (L’homme-tigre), Sherrilyn Kennyon – parce qu’il fallait au moins un fantastique dans cette liste, parce que même si je ne suis pas une inconditionnelle du genre, je fais une exception pour les Dark Hunter.

Mrs Miracle (Mrs Miracle), Debbie Macomber – parce que Debbie Macomber manie la douceur et la tendresse comme aucun autre auteur ne sait le faire, parce que c’est un livre de Noël.

Certains ont été lus quand j’étais encore adolescente, ils correspondent à mon initiation. Comme Tam-Tam, je les aimerais peut-être moins si je les découvraient maintenant, mais ils sont teintés à mes yeux du parfum du souvenir. C’est coriace ce genre de choses, impossible de m’en défaire! Et comme cette liste a été difficile à faire!!! En y repensant, je m’étonne de n’y trouver aucun Julie Garwood, Susan Mallery, Celeste Bradley, Anne Gracie, Susan Wiggs, Jude Deveraux, Johanna Lindsey, Catherine Anderson… C’est un Top 50 que Tam-Tam et moi allons devoir mettre au point la prochaine fois que nous nous verrons!

Et depuis, si il y a eu des livres que j’ai aimé, les coups de cœur sont bien plus rares… Aujourd’hui, je me dis qu’il faudrait y ajouter Kristan Higgins avec All I ever wanted, sans l’ombre d’un doute, mais à cette exception près, depuis 3 ans, il n’y a pas eu d’autre découverte marquante… Peut-être Bet me de Jennifer Crusie, mais ayant moins aimé les autres livres de cet auteur, j’ai un doute. Eloisa James, Julie James, Sarah MacLean? Et qui retirer? Kimberly Cates peut-être, un peu trop old fashion pour moi à présent… Maggie Osbourne que je n’ai pas relu depuis une éternité, Debbie Macomber, qui est un peu surannée (je l’échangerai peut-être contre une de ses œuvres un peu plus récentes)? Mais le fait que je ne relise pas un livre ne veut pas dire que ce livre m’a moins marqué ou que son influence s’estompe, non? Épineux problème, il faudrait que j’en discute avec Tam-Tam!

Pourquoi aussi peu de nouveautés? Moins le temps de lire, je vais plus facilement à l’essentiel, mes auteurs/valeurs refuges? Serais-je moins impressionnable que quand j’étais plus jeune? Ou devrais-je prendre plus de risques?

En attendant, il me reste encore quelques livres sur cette liste dont je veux vous parler…  Slightly dangerous de Mary Balogh est pour bientôt d’ailleurs… Tam-Tam vous parlera lundi de Silver lining, et Lady D. vous prépare un  bel article sur The wedding de Julie Garwood! On arrivera bientôt à la fin de cette liste… Mais pour aujourd’hui, je vais m’en remettre à vos bons conseils. Vous, quelles sont les romances qui vous ont le plus marquées?

Chi-Chi
Publicités

10 réflexions sur “Le fameux Top 15

  1. Je me souviens de cette discussion animée que nous avions eu…Nous avions beaucoup de livre en commun, et encore plus d'auteurs!Il faudra un jour que je refasse moi aussi le mien!

  2. Tiens, bonne idée, je ferait mon Top 15 à l'occasion! ;)Ne lisant pour l'instant qu'en VF le choix sera un peu plus limité que vous ^^Est ce qu'Autant en emporte le vent rentre pour vous dans la catégorie romance? ^^

  3. @Belette: cela ne veut pas dire que ton choix sera plus simple ^^Quant au roman de MM, il ne finit pas si bien. Je crois que l'on avait mis comme critère stricte un happy end catégorique pour la sélection des livres…Mais ma mémoire pourrait me faire défaut…à confirmer !

  4. Osborne a écrit des romances dépaysantes, mais jamais elle ne rentrerait dans 1 de mes top (ou 1 top 1000, et encore).Pour AAR j'ai fait 1 top 50, et je suis d'accord avec vous pour le Medeiros (même si je lui préfère Yours till down, A toi jusqu'à l'aube), le Chase (1er au top AAR depuis 2007, c'est du lourd quand même !), le Balogh (ah, Wulfric !), le Howard, et le Kenyon. Je rajouterais Honor's Splendour de Garwood (et sa série écossaise), Une Rose en hiver de Woodiwiss, et Kiss of the Highlander (Une passion hors du temps) de Karen Moning … et tant d'autres, mais déjà ceux-là font parti de ce que j'appellerais les prérequis 😉

  5. @Rinou: J'aime ton idée des prérequis!Je n'ai pas le même Kenyon ni le même Quick que Chi-Chi dans ma liste, mais j'ai le Osborne, celui ci précisément. Imagine, nous ne nous connaissions pas encore que nous avions déjà une affection particulière pour ce A&P.

  6. @ Belette : Je confirme, le happy-end est une condition sinequanone! Sans compter qu'entre Scarlett et moi ce n'est pas franchement l'amour, mais ça c'est un autre sujet! ^-^@ Rinou : C'est évidemment difficile de faire des choix, mais j'avais essayé à l'époque de sélectionner des livres représentant un peu tous mes aspects favoris de la romance… C'est vrai qu'il manque un écossais de Garwood (The wedding pour moi), le Woodiwiss qui est évidemment culte et donc hors compétition (je reprends l'idée du prérequis) et KMM n'y est pas car je l'ai découverte après 2008! ;o)

  7. Bon, alors je suis ravie de voir que nous sommes totalement d'accord sur les deux meilleurs de Nora Roberts. J'ai eu un gros gros crush sur Ryan quand je l'ai découvert, j'ai lu le roman un millions de fois… quand à Three fates… mon préféré, parce que j'adore la mythologie… (désolée de polluer votre blog depuis un quart d'heure, les filles, mais je viens tout juste de le découvrir et je vous aime déjà!! Alors je suis bavarde!)

  8. Pingback: Classement AAR 2013 | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s