Unveiled, la révélation

La semaine dernière, je vous parlais de Unlocked, la nouvelle de Courtney Milan. Chose promise, chose due, je parle aujourd’hui du tome 1 de la série, Unveiled, et la confirmation de mon intérêt pour cette nouvelle auteur !
Ash, Smite et Mark Turner sont frères. Et comme pour tout héros qui se respecte, dans mon catalogue particulier de la romance, ils ont un lourd passif. Très très lourd le passif. Mais à la différence de bien d’autres héros, ils n’ont pas décidé de devenir complètement stupides par la même occasion.
 
Je ne parlerai que d’Ash aujourd’hui. Chez lui, cela se traduit par le fait que, malgré son lourd passif (une mère folle à lier), il n’a pas décidé qu’il  ne se marierait jamais, il n’a pas décidé que les femmes sont toutes des créatures perverses à fuir en toute circonstances (sauf bien sûr les activités de rigueur pour tout gentleman qui se respecte, quand sa seule compagnie ne lui suffit plus) (Tam-Tam ne va pas être contente de me voir écrire des choses pareilles, moi, la maîtresse de l’étiquette) (où va le monde, je vous le demande…). Bref, Ash est un être intelligent.
Sauf quand il s’agit de se venger. Car Ash a une vengeance à exercer contre le Duc de Parford. C’est que, en plus d’avoir eu une mère complètement folle, les Turner ne sont pas nobles. Ash a amassé sa fortune aux Indes et n’est relié à la famille du Duc que par un vague ancêtre qui avait lui-même été renié. Le contentieux entre les deux familles remonte à loin, mais je vous laisserai découvrir pourquoi, exactement, Ash est aussi déterminé à détruire tout ce qui se rapporte au duché de Parford !
 
Ce que je vous rélève ici n’est rien de plus que ce que vous pourrez apprendre en lisant la 4ème de couverture, les évènements qui suivent se déroulant avant le début de l’affaire…
  
C’est pour cela que, quand le hasard et sa bonne fortune le mettent en travers de la route de la première épouse dudit Duc, Ash s’empresse d’intenter un procès pour bigamie. En effet, tous les enfants du Duc, les héritiers sont issus de son second mariage. Or, la première épouse n’étant pas tout à fait morte, le lien de filiation n’est pas exactement légal. Et, quel heureux hasard, devinez qui est l’héritier du duché, si ce n’est pas le fils aîné du Duc ? Eh bien notre cher Ash justement ! La nouvelle fait l’effet d’un cataclysme, le Duc fait une crise d’apoplexie, la Duchesse qui n’en était pas une, meurt de chagrin, et les enfants, deux garçons et une fille, ruminent de leur coté une vengeance possible.
 
L’affaire étant peu commune, tout ce petit monde est suspendu à une décision du Parlement qui pourrait légitimer les enfants du second mariage, et ainsi ruiner les plans de vengeance d’Ash.
 
Mais nous sommes en plein été, le Parlement n’est pas en session et en attendant, Ash débarque au château, un de ses petits frères sous le bras, pour faire le tour du propriétaire et vérifier que le Duc n’essaye pas en représailles de ruiner son héritage, du fond de son lit de malade.
 
Voilà tout ce petit monde dans les meilleures conditions du monde pour vivre en harmonie, quand commence notre histoire. Margaret, fille du Duc, a décidé de rester incognito au domaine, pour veiller à ce que le Duc ne s’étouffe pas mystérieusement dans son sommeil (sait-on jamais de quoi sont capables les hommes ?) et tenter de recueillir de précieuses informations pour décrédibiliser Ash dans son entreprise. Déguisée en infirmière pour le Duc, elle s’attendait à pouvoir passer inaperçue, au milieu des domestiques… C’était compter sans l’instinct redoutable de Ash, qui voit en elle la femme de sa vie, dès la première seconde. Et Ash écoute toujours son instinct, c’est sa grande force, la raison de son succès. Il est donc bien déterminé à séduire Margaret, et y emploie toute son énergie et une bonne dose de talent. Et quand je dis séduire, je ne parle pas de la mettre dans son lit !
 
Mais que se passe-t-il quand deux de ses instincts s’opposent en un cas de conscience ? Quand il tombe amoureux de la femme dont il cherche à détruire la famille ? Encore faudrait-il qu’il soit au courant…
 
Courtney Milan campe des personnages qui sont crédibles dans leurs réactions, cohérents. Margaret est intelligente, et c’est un trait suffisamment rare pour mériter d’être souligné. Elle est un pur produit de son éducation, légèrement snob et enfermée dans son système de classes sociales. Mais elle est aussi une femme forte, projetée en dehors de tout ce qu’elle croyait être sa vie, privée de tout ce qu’elle pensait lui être dû. Ash et Margaret ensembles, forment un couple irrésistible, touchant, en un mot, très très réussi ! 
 
Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le tome 2 des aventures des frères Turner !
  
Bonne lecture,
Chi-Chi
 
Publicités

23 réflexions sur “Unveiled, la révélation

  1. Je suis choquée!!! Toi parlant de… Je n'arrive même pas a en prononcer le nom! Bon ma foi en ta maîtrise de l'étiquette s'est restaurée quand tu as précisé que Ash ne la séduisait pas bibliquement

  2. Ahem, j'ai dit ça moi? Non non je dis qu'il est intéressé par bcp plus que simplement la séduire bibliquement… C'est la femme de sa vie, pas besoin de faire un dessin? 😉

  3. Ne pas résister me parait en effet la solution la plus simple… Mais tu peux attendre qq temps, que je finisse de chroniquer la serie, je ferais en sorte que tu n'oublies pas! 😉

  4. Un homme blessé qui ne devient pas pour autant complètement borné et imbécile, ça peut me plaire, et une femme forte et intelligente aussi. Après, j'ai quand même repéré le mot "duc" qui n'est pas dans mon palmarès de vocabulaire préféré… Mais je suis tentée quand même!! C'a l'air assez mouvementée et réfléchie, l'histoire. Je vais suivre les autres chroniques et voir si tu peux me convaincre 😉 Mais pas de pression, tu sais! ^^

  5. Helas non, c'est une auteur toute récente, premiere publication fin 2010… Avec un peu de chance elle sera vite traduite, mais en attendant, je ne peux que recommander de te lancer dans la VO! c'est un peu galere au debut, certes, mais tellement bien de ne plus s'embêter avec les massacres de certains traducteurs, ou les délais d'attente, apres! Tu ne lis pas du tout en anglais? Si tu veux je peux t'indiquer des auteurs un peu plus faciles que d'autres pour commencer… 😉

  6. Je lis un peu l'anglais mais cela reste laborieux pour moi… Je serais contente que tu me conseilles quelques titres (avec de l'amûûûûr dedans, hein, puis un beau mâle aussi ça me motiverait d'autant plus) pour m'y mettre vraiment mais en douceur. C'est gentil en tout cas.

  7. Bon je l'ai fini – que dire sinon… ASH… *soupir*, *re-soupir* Margaret m'a énervée par moments, franchement il y a des passages où je me demandais ce qu'il pouvait bien voir en elle. Au final, elle se rachète quelque peu, mais il y a des héroines plus réussies. Je ne sais pas pourquoi les auteurs de romance ont parfois tant de mal à créer une héroine digne du héros. Bref, à part ça, l'écriture est intelligente, belle, parfois lyrique sans tomber dans le "purple prose" tant redouté – je suis conquise. L'histoire n'a pas besoin de scène forcée ridicule pour évoluer, elle a un bon rythme. Conclusion: à moi Unclaimed et Unraveled (je suis particulièrement impatiente de lire Smite… les loups solitaires sexy, c'est tout à fait ma tasse de thé hihi)Merci encore pour la recommandation!

  8. 🙂 Ravie que tu ais aimé!!! Ash… Je suis bien d'accord! Nettement plus que Maragaret, meme si je comprends d'où elle vient. Tu verras que les héroines suivantes sont plus sympas (surtout la 2eme…), et que Smite… ne te decevra pas! 😀 J'ai des envies de relecture tiens!!!

  9. Pingback: Classement AAR 2013 | In need of prince charming

  10. Pingback: Unclaimed – Turner #2 | In need of prince charming

  11. Pingback: Unraveled – Turner #3 | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s