Jane Eyre à Vera Cruz

Alors que la météo estivale prenait un virage pluvieux, votre dévouée princesse est allée au cinéma avec Stéphanie. Nous avions la salle rien que pour nous, hélas il n’y avait pas de pop-corn… Mais bon, que ne ferait-on pas pour Michael Fassbender hein? (oui, je suis faible)

Michael, c’est en Magneto que je le préfère, mais pour le bonheur de mes yeux, je me suis dit que les petits pantalons moulants d’époque seraient du plus bel effet sur l’auguste popotin de cet acteur germano-irlandais. Je pouvais donc faire une infidelité au latex, personne ne m’en voudrait…
Jane Eyre, même si c’est d’abord un classique de la littérature anglaise et une romance, je ne l’ai pas lu. J’en ai vu une première version ciné vers 15 ans (celle avec Charlotte Gainsbourg) et cette nouvelle version avec Fassbenounet (bouhhhhhh!!! renbourserrrrrrr!!!). Qu’un troupeau de licornes me piétinent pour avoir osé aujourd’hui avouer pareil méfait. A ma décharge, j’ai lu Les Hauts de Hurlevents vers 20 ans, et parce que j’ai failli tomber dans une dépression d’une noirceur suprême à la lecture de ce livre, j’ai mis entre parenthèse la poursuite monomanique de ma culture « Brönte » (parenthèse que je n’ai pas encore refermé et qui s’applique à toutes les soeurs).
Mais pour toutes celles qui comme moi ont des lacunes, je vais vous résumer le pitch en une phrase :

Jane Eyre, c’est Cendrillon passé au mixeur made in UK. 

Je m’explique (et je glisse des spoilers). Jane est orpheline, elle est élevée par la femme de feu son oncle. Cette dernière, ne versant pas vraiment dans la gentillesse et l’amour de son prochain, envoie Jane dans une pension à la Dickens, où les jeunes filles reçoivent plus de coups de bâtons que de coups de fils.
Une fois devenue adulte, Jane part prendre un poste de gouvernante dans les contrées reculées du nord, chez un certain Mr. Rochester, héros maudit et torturé, pas vraiment « boyfriend material » (ni vraiment héros de romance material à bien y réfléchir).
  
 

Mais entre son enfance chez sa tante et ses années dans une école/prison pour filles, Rochester, au moment où elle le rencontre, est le premier représentant de l’espèce masculine qu’elle a l’occasion de croiser! Et laissez moi vous dire qu’il va plutôt lui faire impression. Il y a un moment avant Fassenber et un moment après. Pour Jane, entre les deux, c’est découverte de l’existence de ses ovaires en son sein, pour moi, c’est ce regard, ces pantalons qui couvrent parfaitement deux pommes bien fermes, c’est cette « chemise de nuit » que j’aurais voulu plus courte (n’est-ce pas Stéphanie)…
Par la suite, il n’aura de cesse de la poursuivre, arrogant et tout puissant. Elle n’aura de cesse de le regarder avec des yeux de bambi.

Il y a un mystère bien sûr, puis une grande déclaration. Il y aura une fuite dans la lande balayée par le vent. Un héritage inattendu et enfin un happy-end (oui, on est chez les princesses).

Alors pourquoi y aller?

Pour Michael d’abord, pour Fassbender ensuite et pour son…. regard, toujours!

Sinon, il y a aussi la photo du film qui est splendide. Les couleurs magnifiques, très poétiques en un sens.

Enfin, les paysages sont une carte postale de l’Angleterre. Certaines scènes pourraient être utilisées par l’office de tourisme tant elles graphiquement parfaites.

Mais (il en fallait bien) l’adaptation me plait moins que celle de mes 15 ans.

Cela pourrait être dû au fait que Rochester est « trop beau » par rapport à l’image que j’ai fini par m’en faire, ou que parfois (trop à mon goût) le film tombe un peu dans le pathos…

Ou que mes yeux saignent encore à la vision de ces coiffures étranges. La vue de l’oreille devait être beaucoup trop connotée érotiquement pour qu’ils éprouvent le besoin de placer une mèche de cheveux autour (perso, je trouve que ça fait oreille canine, mais passons).

Essentiellement, je crois surtout qu’à 15 ans, cette histoire m’a fait beaucoup plus d’effet. Le personnage de Jane, quelconque, rejetée de tous, qui captive un personnage aussi mystérieusement sexy que Rochester, cela vous impressionne une princesse en devenir!

Maintenant, j’ai la sagesse de voir que sous cette sensibilité à fleur de peau, Jane, c’est tout de même une sacrée gourdasse qui en tient une bonne couche! (je sens que certaines vont me jeter des cailloux…)

J’ai néanmoins passé un très bon moment. La salle déserte m’a permis de donner libre cours à mon humour pourri (Stéphanie, j’espère que je ne t’ai pas ruiné l’expérience Fassbender), le casting de folie m’a fait jouer à « où est-ce que je l’ai vu lui? » et la mise en scène extrêmement soignée m’a donné furieusement envie de partir visiter la région!

Tam-Tam

PS : Stéphanie, j’ai retrouvé où j’avais vu la soeur de Jamie Bell (oui, ce message est crypté). C’est Georgina dans P&P!

 
Publicités

29 réflexions sur “Jane Eyre à Vera Cruz

  1. Je te rassure tu n'es pas la seule à trouver que Jane est une suprême gourdasse :)Je me tâtais à aller le voir mais une version avec un Rochester beau me fait tiquer (et les dernières semaines ont été cinématographiquement riche du coup ma bourse l'est beaucoup moins et REBELLE a la priorité), dans mon souvenir du roman il n'est pas beau, enfin ça remonte à il y a une bonne dizaine d'années.

  2. Et Fassbender est quand même sacrément canon! Dans le style torture et regard de braise hein!Sinon je pars en voyage diplomatique, mais brave est au programme. Seul problème, dans Tam-tamland le ciné le passé en vf… Je voudrais le voir en VO….

  3. J'ai prévu d'aller voir le film (Jane Eyre étant un de mes romans préférés) mais j'avoue ne pas comprendre le choix des articles, à mon avis beaucoup trop "beaux" pour jouer les personnages du roman de Charlotte Brontë ! Non mais Michael Fassbender on a juste envie de le croquer hein ! Alors que Mr Rochester est loin d'être un canon de beauté ! Bref, je pense que j'irais quand même le voir ! Surtout si la photo et la réalisation sont très bonnes !

  4. Mais pourquoi tu trouves que Jane est gourde ?? J'ai jms trouvé moi…Et sinon oui Michael est trop beau pour Rochester, comme ça arrive souvent, mais bon… 🙂

  5. Si Jane est gourde c'est de la faute de l'actrice et de l'adaptation car je te garantis que ce n'est pas du tout le cas dans le roman (que tu devrais vraiment lire)!!!

  6. @Evy: C'est sur que des deux, en terme de choix d'acteur je préfère la version avec Charlotte. Michael est trop craquant pour ce role finalement! Mais tu vas voir ces petits pantalons….mais je m'emballe ^^

  7. Ca tombe un peu trop dans le pathos pour ne pas me faire lever les yeux au ciel.J'ai revu la version charlotte entre mes 15 ans et maintenant, et je n'ai pas lever les yeux au ciel. C'est l'actrice alors…quant au livre, je suis traumatisée…la plaie des hauts de hurlevents est encore trop proche ^^

  8. Personnellement je n'ai pas aimé cette adaptation, je trouve la 2006 bien plus fidèle au roman et à sa tension interne. Ce qui m'a le plus gêné c'est le côté froid, non seulement Fassmachin est trop beau pour le rôle mais il est surtout trop froid. Quant à Jane, elle joue de la même façon du début à la fin, ce qui m'a superbement énervée. Jane et Rochester c'est de la passion à l'état brut et là on perd cet attrait majeur. Je te conseille la version 2006 en fait!

  9. Mmmm Fassbender, je me le ferais bien au p'tit-déj! (et au brunch, et au dîner aussi d'ailleurs…) J'ai surtout regardé le film pour luiii (superficielle? Moi? :)) sinon j'ai trouvé que l'actrice était elle aussi trop belle pour incarner Jane…

  10. J'avais adoré la version de 1996 avec William Hurt, mais celle de 2006 est probablement la meilleure. Celle-ci, je vais la voir aussi(pas moyen que je rate ça !) mais c'est vrai que tout à l'air trop lisse à on goût. J'attendrai de voir quand même pour juger…. Mais qu'est-ce qu'entends-je ??? Qu'ouïs-je ???? On aime pas Les Hauts de Hurlevent ???????

  11. J'adore Jane Eyre et je me joins à Chi-Chi : Ne passe pas à côté ! ^^Sinon, je ne connaissais pas cet acteur, je vais me renseigner sur sa filmo !

  12. Je plussoie Chi-Chi et toute les fan de Jane Eyre… Il FAUT lire le roman !!!! Promis juré craché, c'est loin d'être noir comme Les hauts de hurle-vent ! Elles ont beau être soeurs, elles ne nous ont pas du tout pondu le même genre de roman !Pitiééé !!!!! Lis le !!!! ;o))Et moi, dès que j'arrive à trouver le temps, je file voir le film ! Toute seule, puisque personne veut m'accompagner pour le voir en VO ! Mais j'ai bien peur qu'il n'y soit plus d'ici que je trouve une après midi pour y aller !

  13. J'ai lu le roman une bonne dizaine de fois, c'est vraiment un incontournable de la romance pour le coup! Sinon, j'ai toujours été déçue par les adaptions de Jane Eyre, du coup j'hésite grandement à voir le film…

  14. Michael = MIAM :-)Je peux que souscrire aux commentaires plus haut pour ce qui est de Jane Eyre :- Dans le roman, Jane n'est absolument pas une gourdasse, bien au contraire !- Il faut lire le livre ! VRAIMENT ! S'il y a un livre qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie, c'est bien Jane Eyre ! Si si ;-)- Rien à voir avec les Hauts de Hurlevent qui est un roman de torture, de souffrance et de haine. Le seul mérite d'Emily Brontë, c'est que HdH est bien écrit. Quant à Michael Fassbender hein… c'est vrai qu'il est trop sexy pour le rôle mais honnêtement, on s'en fout (ou plutôt moi, je m'en fous) parce que s'il ne le serait pas (sexy, j'entends), je n'aurais pas fait des mains et des pieds pour voir le film ;-pEt j'aime sa voix en VO…

  15. je vais tacher de trouver le temps moi aussi…Mais comme je connais l'histoire, je vais devoir attendre d'avoir du temps devant moi, ce qui n'est plus le cas ces derniers temps!

  16. alors n'y va pas, tu seras sans doute décue! Si moi même je préfère celle avec Charlotte Gainsbourg, j'imagine que cela veut dire quelque chose. Je trouve Rochester trop beau (finalement) et Jane trop jolie (beauté classique, mais belle quand meme)

  17. ahhhh sa voixxxx!!!! Tellement d'accord avec toi!mais clairement, même sans avoir lu le livre, je savais qu'il était clairement trop canon pour être le rochester parfait. Pas grave, j'ai fait plein de commentaires sur son arrière train dans la salle desertée, et j'ai pu me repaitre du spectacle!

  18. Whaaa-aaat Tam-Tam tu n'as pas lu Jane Eyre !!!!Je suis totalement d'accord avec Chi-Chi ==> tu devrais vraiment le lire, ça n'a RIEN A VOIR, rien du TOUT avec Les Hauts de Hurlevent ( où j'ai été scandalisé par le côté Bonjourj'aimemerendremalheureuxtout(e)seul(e) ). A la rigueur quelques ressemblances avec le spirit avec Agnès Grey (mais elle, elle est un peu trop perfectwannabe)…Les soeurs Brontë ont en commun d'avoir un gros soucis dans leur vision de l'amour ! Bref…Et Jane n'est pas une gourdasse ni dans le livre, ni dans la version 2006 avec Charlotte Gainsbourg….donc c'est un peu dommage que le nouveau film donne cette image…mais s'il y a Fassbender :-), je finirai quand même par le regarder ( allez j'accepte que Rochester soit pluss beau que prévu, mais c'est bien parce que c'est Fassbender)….- et toi Tam-Tam, tu devrais avoir honte, tu as peut-être l'air d'une lectrice mais je jure que jamais tu ne mettras ta bibliothèque à l'honneur,jamais…tant que tu n'auras pas au moins lu Jane Eyre ;-). -La petite Lady

  19. Avec la petite Lady? Toujours!!!!d'ailleurs elle sera ravie d'apprendre que j'ai mis Jane Ayre dans ma PAL, mais cette dernière est haute et imposante…donc qu'elle se montre patiente! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s