The great escape (bis)

L’article d’aujourd’hui a un peu de retard pour des raisons indépendantes de ma volonté, je vous présente mes plus plates excuses…

Mais pas d’inquiétude, je vous propose pour la peine, en guest-star du vendredi, la réponse d’une de nos lectrices a une autre guest. (oui, ça en fait des guest, on aime bien ouvrir la discussion aux extérieurs, ça apporte un peu de sang neuf a ce blog qui commence a se faire vieux -et nous avec…)
Bref, Pirouette a voulu elle aussi donner son avis sur The great escape, le dernier SEP, en réponse à l’avis de Cat
Je vous laisse le soin de juger par vous-meme, voir de donner votre avis a votre tour!

 

Je partage un peu la déception de Cat, mais bizarrement, mes impressions sont tout le contraire!! Elle est super, ta chronique, Cat, plein de choses à dire, mais plein où je ne suis pas d’accord 😉

– J’ai DETESTE le début du roman. J’ai écouté aussi en audio, et la partie Road-Movie m’a semblé plate, sans intérêt. Au bout d’une heure 26 d’écoute, je me suis vraiment demandé si j’allais pouvoir aller jusqu’au bout. Mais comme c’est SEP, qu’elle a souvent des débuts bizarres / dérangeants / mal écrits, j’ai persisté. Dans la première maison, il ne s’est rien passé. On doit subir pratiquement 2 heures de Panda mal elevé, silencieux, Lucy traumatisé et triste. C’est un peu lourd. J’aurais aimé avoir une toute petite lueur d’affection pour Panda un peu plus tôt dans l’intrigue.

– J’ai bien aimé Lucy. Je suis d’accord qu’elle manque un peu de réflexion. Je trouvais étrange qu’elle parte se planquer pour faire le point, et qu’en définitive, elle n’avance pas beaucoup dans son analyse de sa propre situation. Je m’attendais à ce qu’elle cherche un peu plus longuement pourquoi elle a laissé tomber Ted, mais apparemment les tatouages et les vêtements grunge l’intéressent beaucoup plus.

– J’ai beaucoup, beaucoup aimé, à partir de la deuxième ou troisième heure (parce qu’en audio, le livre est massif et dure 12 heures!!) les personnages secondaires. Les histoires de Bree, de Mike, de Toby et de Temple m’ont ravi! J’ai beaucoup aimé les dialogues entre Lucy et Panda et aussi les échanges des deux avec Temple, qui était un personnage très humoristique.

– La partie apiculture était assez cool! Après, je suis d’accord qu’il y a trop de sujets abordés. La partie où Bree essaie d’intéresser Toby à son « héritage » m’a semblé très étrange! Je ne comprends pas où elle veut en venir, SEP, et je suis plutôt d’accord avec Toby à ce sujet…

– Elle prétend que Panda (oui, d’où vient ce surnom???) est « guéri »? Je ne l’ai pas ressenti comme ça. Il arrivait déjà à gérer son stress d’une certaine façon, en évitant certaines situations, et ensuite il arrive à un moment où il peut se confier à un psy et mieux surmonter. On a déjà vu des « guérisons » moins probables et plus instantanées, notamment de l’alcolisme, mais celle-ci ne m’a pas choquée.

Pour moi, c’est en effet un livre un peu trop long, où SEP n’a pas fait assez preuve de sélectivité. On a l’impression qu’il manque des coupes à la fin et de l’ordre en général. Mais je pense que les fans sont obligés de lire de toute façon! 

 
Pirouette
 
Publicités

4 réflexions sur “The great escape (bis)

  1. J'ai toujours un frein qui m’empêche de me précipiter sur ce livre. C'est étrange. Sans doute parce que le dernier JQ est toujours en pause, et que le SEP précédent, était bien, mais pas inoubliable…Mais j'aime beaucoup le ping pong d'avis!on a souvent un avis très similaires sur les livres Chi-Chi, du coup, on entre plus dans un débat de détails…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s