Le Vendée Globe d’une princesse

Alors pour les initiés, ceux qui savent interpréter une image et qui on réussi à connecter leurs neurones (Bravo, vous avez mon admiration, personnellement les microbes ont eu raison des miens il y a quelques jours), vous avez compris qu’aujourd’hui je vous embarque dans un reportage photos.
 
Pour les autres, je vous explique. Tout est parti d’une lubie à la veille de mon escapade diplomatique de cet été. J’ai « emmené Chi-Chi avec moi ». Appelez cela le syndrome Amélie poulain, ou alors l’hyperphotogreria chronique, mais n’empèche que j’ai bien aimé prendre plein de photos débiles/artistiques/pittoresques avec ma petite Ariel. 
 
Et puis la figurine est minuscule en vrai. Du coup, elle est toujours dans mon sac. Si bien que ce weekend, je ne sais si ce furent les embruns, le soleil, le vent, tous ces marins autour de moi (on me dit marin, je m’imagine un pirate de romance, je sais, c’est mal, mais je me fais vite des films), mais je l’ai ressorti et j’ai fait preuve de beaucoup de perceverance (because le vent avait d’autres idées) pour obtenir les superbes clichés…
 
Le Vendée Globe, ce sont des marins au visages burinés par la mer (oui, j’ai de la poésie en moi), et un globe en bleu (ouhhhh).
C’est aussi le deck des skippers où sont amarrés des monocoques aux mats impressionnants et aux couleurs chatoyantes.
Ariel a beaucoup guetté pour voir si Eric revenait, mais point de vieux gréements ici…
Et puis bon, l’air marin ça creuse hein…
Pavlova, mousse au chocolat… Mmmm, rien que d’y penser, j’en salive de nouveau…
Le port de plaisance des Sables d’olonne. La météo vendéenne me laisse rêveuse
La plage en fin d’après-midi. Je rejoue des passages de romance ou il est question de plages, de promenades solitaires, de pensées intérieures de la plus grande importance…
Ariel chante (en fait, non… mais je vous ai mis la Bo de la petite sirène dans la tête non?)
Repère de pirates je vous dis moi!

Mais voilà que le soleil se couche… Il va me falloir rendre l’antenne et aller coucher Ariel qui est épuisée de ses aventures Ollonnaises.
Mais elle n’a pas dit ses derniers mots. Ariel reviendra dans d’autres reportages, et qui sait peut être trouverais-je un jour une vraie figurine de « Chi-Chi » à la hauteur de ma sirène….

En attendant je vous laisse les embruns, et vous recommande chaudement d’aller trainer vos sabots/uggs/escarpins/ballerines aux Sables d’Olonne en hors saison. La plage vous appartient, le soleil d’hiver (d’automne, mais on ne va pas chipoter) est grandiose, et le weekend passe bien trop vite!

Un très bon mercredi à vous,

Tam-Tam

PS: Ce soir, je fête Halloween, devinez en quoi je me déguise?

Publicités

3 réflexions sur “Le Vendée Globe d’une princesse

  1. En citrouille ?? ^^ Désolée c'est à cause d'Halloween ! En pirate !?En tout cas j'adore tes reportages avec "petite ChiChi" ! Les photos sont superbes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s