Le diable s’habille en tartan

Cet article aurait aussi pu s’appeler « Bilan challenge boule de neige et jour de l’an« . Cependant, on fait bien assez de bilans à l’annonce de la nouvelle année, alors je me suis dit que j’allais faire l’impasse… 
Mais ma conscience a une voix qui sait se faire entendre. J’avoue, c’est plus mon échec sur certains points de ma liste qui explique ma réticence à vous parler de mon challenge. Mais puisque vous insistez (vous et ma satanée conscience) :

  • Je n’ai pas fini Mansfield Park. Il faut croire que la période festive ne se prête pas à ma lecture des classiques. Il y a toujours un munchkin à chatouiller, un festin à manger… Les pauvres Fanny et Edmund auront plus de chance en 2013 j’espère (je vous rassure néanmoins, ce que j’ai lu jusqu’à présent me plait)
  • Je n’ai même pas commencé le dernier Jamie (bouhouh!!) mais j’ai découvert un autre Jamie (dont je vous parle ci-dessous, patience)
  • Je pense avoir trouvé ma jupe, mais j’attends patiemment les soldes
  • J’ai trié ma bibliothèque… Il faut que je trouve le courage au fond de moi de vous faire la liste de mes VO (pour les intéressés) (les VF je les garde pour Little. B.) (vous comprendrez)
  • J’ai fait mon escapade « Marché de Noel » en Tam-Tamland (c’était beau) et chez la douce Eudoxie (c’était beau bis)
  • Mes voyages diplomatiques ne sont pas finis, mais mon foie est coopératif et mon ventre est en effet en communion avec le chocolat
  • J’ai vu l’épisode de Noël du Doctor Who, j’ai hurlé, j’ai swooné et j’ai partagé tout cela avec Persie par textos interposés!! J’ai aussi vu l’épisode de Downton Abbey, et bien entendu j’ai adoré! (vous pensez, il se passe en Ecosse)
  • Mon cadeau Secret Santa est en préparation. Mais chuuuttt… je ne peux en dire plus!
  • Bon, les paillettes… ce n’est pas encore ça. Mais à ma décharge, munchkin #5 a eu des cartes à customiser avec des paillettes pour Noël. Et j’ai la sensation que cela fait 15 jours que j’en suis couverte de la tête au pieds!
  • Pink Martini a fait son travail. Il résonne à ce moment précis, telle l’inspiration musicale de cet article…. « Should auld acquaintance be forgot, and never brought to mind? Should auld acquaintance be forgot, and auld lang syne? » (sans doute mon Xmas Carrol préféré)
  • La flemme a gagné, le sapin est resté rangé, mais les cadeaux ont fait leur effet!
  • Je me suis amusée avec mes mini-munchkins (et les moins minis, Little B. était de la partie vous comprenez) (pour ceux qui se demandent, les munchkins sont les petits de la fratrie) (large fratrie)
  • La météo n’a pas été coopérative, la mer sous la neige, ce n’est pas pour cette année…

Globalement mon challenge est plutôt positif, mais je suis contrariée de n’avoir pu finir Jane Austen, ni d’avoir pu retrouver mon Jamie préféré

Heureusement, j’ai découvert un autre Jamie qui à défaut de compenser, a su sérieusement me séduire!

Alors qu’Emmaline est sur le point de s’unir au puissant (et définitivement passé la date de consommation) (comprendre vieux et fripé) laird du clan Hepburn pour éponger les dettes de son père et sauver sa mère et ses sœurs de la pauvreté, un puissant destrier fait une entrée fracassante dans l’église. Son cavalier, tout aussi puissant et formidable (faites les analogies et tirez les conclusions qui s’imposent, c’est gratuit), n’est autre que le renégat Jamie Sinclair, chef et ennemi juré du clan Hepburn venu tout spécialement pour kidnapper la douce Emmaline…

Sauf qu’il s’attendait à trouver une jeune fille pédante, snobinarde, hautaine et pleurnicharde… le parfait cliché de l’anglaise et qu’a défaut d’être déçu, il va être séduit. 
Le mot clé est ici cliché. 

Parce que ne rêvons pas, le schéma est cousu de fil à paillettes : une jeune fille est condamnée à épouser un vieux bouc parce que papa a bu et joué la fortune de la famille, le jour des noces elle est enlevée par un superbe spécimen de la gente masculine parce que ce dernier voue une haine sans nom au futur mari. Ils vont passer du temps dans la nature sauvage des Highlands, où la pureté de la voie lactée, le froid persistant, la sexytude irradiante du héros vont être autant de facteurs qui…………..
Bref, pas besoin d’être astrophysicien ni de sortir des théories fumantes sur le syndrome de Stockohlm pour résoudre l’équation. Mais c’est magique tout pareil. 
J’ai adoré les dialogues, j’ai adoré les personnages qui, sous les clichés, sont finalement surprenants. Emmaline est forte et indépendante, Jamie… Bon, disons qu’il partait déjà avec l’avantage de son nom, de sa nationalité… Mais il avait beaucoup à faire pour ne pas décevoir.
Il est fort, entêté comme il faut, mais reconnait ses fautes. Il est canon, a un lourd passé qui en fait un de ces hommes que l’on veut prendre dans nos bras pour les réconforter, mais comme ils sont trop pleins de muscles bien confortables, on finit par être nous-même dans leurs bras… Mais je m’emballe.

Le diable s’habille en tartan rassemble les qualités d’un old-school (les clichés, les stéréotypes, les descriptions « imagées » qui pourrait faire grimacer si ce n’était pas si drôle) et celles d’une romance moderne (héroïne forte, dialogue à mourir de rire). Du Medeiros comme je les aime!
A Noël, entre deux ripailles, j’ai adoré. En plus j’avais Little B. à mes côtés qui finissait le dernier tome de la série des Chicago Stars, donc on a gloussé sur le canapé comme deux gamines (c’est à dire qu’elle tenait son rôle et que j’ai perdu toute retenue d’adulte, oui).
 
Bonne lecture,
Tam-Tam 
  
Publicités

18 réflexions sur “Le diable s’habille en tartan

  1. Je viens de le lire aussi ! J'ai réussi à me laisser séduire par ce beau Jamie (même s'il ne vaut pas la version rousse !) mais je ne pardonne pas à l'auteur cette fin, genre je te tire le lapin et la colombe du chapeau et tout est bien qui finit bien dans le meilleur des mondes… c'était too much là quand même… j'ai tellement grincé des dents que ces dernières pages me gâchent le reste ! :(Il va donc falloir que je lise un autre Medeiros… pour la science of course ! :o)

  2. Il faut toujours se dévouer pour la science!Je ne sais pas quel Medeiros te conseillerait Chi-Chi, mais je penche pour "charming the prince".Après, moi et les titres… ^^

  3. -"J'ai trié ma bibliothèque… Il faut que je trouve le courage au fond de moi de vous faire la liste de mes VO (pour les intéressés) (les VF je les garde pour Little. B.) (vous comprendrez)"Moi ça m'intéresse 🙂 -Et ce livre il est dans ma PAL, je le lirai prochainement je pense :)-Les marchés de Noël j'adore c'est trop beau ^^

  4. alors la liste est sur bookmooch… comme ca je me suis dit que je pourrais en avoir d'autres! ^^(petite coquine que je suis)mais j'aime bien le principe du site. Du entre un liste de livre dont tu veux te séparer, et quand quelqu'un te les prends, tu les envoies gratuitement. En echange tu récoltes des points avec lequels tu peux a ton tour demander des livres!

  5. Ah oui c'est intéressant ce genre de site, j'avais déjà vu pochetroc dans le même genre mais il y a l'air d'avoir plus de choses sur bookmooch… Je vais jeter un oeil 🙂

  6. Oh oh! J'ai Charming The prince il parait qu'il est over drôle. Sinon ravie d'avoir échangé des textos swoonant à souhait sur le Doctor. Et puis le Diable s'habille en Tartan ça me tente bien en fait.

  7. Bon d'abord Jane Austen le meilleur des meilleurs reste Persuasion suivi de P&P !Pour le Diable s"habille … je l'ai lu, j'ai passé un bon moment de lecture, agréable mais après sans plus, de l'humour, les rebondissements qu'on attend, on est pas déçu mais ce n'est pas non plus l'orgasme littéraire :DSinon du même auteur je conseil A toi jusqu'à l'aube (Yours Until Dawn) que j'ai vraiment adoré ou dans un tout autre genre le merveilleux et succulent Pour un tweet avec toi !Malheureusement je lis très très peu en anglais (il me faut 6 mois pour finir et comprendre un livre) du coup je ne connais pas Charming The Prince

  8. tout a fait d'accord avec toi, le medeiros, c'est pas la romance du siècle, mais c'était suffisement drole, suffisement frais pour que ce soit parfait à noel.Pour ce qui est de Jane Austen, c'est surtout que je ne veux pas le bacler, donc je déguste les tournures de phrase, je goute au vocabulaire, et j'avance trèèèèèès doucement.

  9. Oui oui oui, les meilleurs Medeiros ne sont pas ceux traduits selon moi… A part Pour un tweet avec toi, mais qui est très différent de son genre habituel!

  10. Moi aussi je l'ai lu ce Medeiros et beaucoup apprécié l'héroïne forte et le bel écossais. Comme tu le dis si bien, l'humour était bien présent ce qui est un caractère de validation pour apprécier un livre chez moi.Par contre, je n'avais pas trop apprécié le scénario. J'ai trouvé qu'il y avait des manques, quoi du cousin Ian ?? Il sert à quoi cet homme là dans l'histoire.J'ai lu aussi A toi jusqu'à l'aube et j'avais énormément apprécié et j'attends de pied ferme "Pour un tweet avec toi".En VO, j'ai testé et pas du tout apprécié "Some like it wicked " j'avais envie de filer des baffes à l'héroïne.

  11. Le top 15 de Chi-Chi dejà, obligé.Et puis après tu fais un sort à nos must have. Obligé tout pareil!je te mets les liens comme ca, zéro excuses!et puis quand tu souriras et pousseras des petit soupirs de contentement, tu penseras à nous! ^^http://inneedofprincecharming.blogspot.fr/2011/01/le-fameux-top-15.htmlhttp://inneedofprincecharming.blogspot.fr/search/label/Must%20Have

  12. j'aime pas quand on a des envies de baffes… c'est jamais bon pour un livre!souvent, dans ces cas là, j'ai des vision d'un mur, de crépi et d'une tete qui s'écrabouillerait dessus.

  13. Tam-Tam t'es énorme. "faites les analogies et tirez les conclusions qui s'imposent, c'est gratuit" =DSuper article une fois de plus, qui me remettrait bien dans le mood d'une romance écossaise (si je puis dire)(oui je lis un Agatha Christie là, j'avais besoin de changement)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s