Suspect lover – Une ombre sur le passé

Chi-Chi est d’une efficacité redoutable. Après une absence beaucoup trop longue à mon gout (oui, elle me manque, moquez vous, mais je sais qu’elle vous manque aussi). Elle revient pour un article, un… Et m’enchaine à mon Kindle pour la soirée.
 
Car en suggérant que Stephanie Doyle était un auteur à surveiller, ce qu’elle ne savait pas, c’est que j’ai des envies de suspense ces derniers temps. J’ai envie de romance avec une touche de course poursuite, de méchant tapi dans l’ombre et de crime à élucider. 

Mais elle vous l’a déjà dit. C’est un genre qu’elle affectionne fort peu. Ce qui me va parfaitement puisque cela me laisse ainsi toute latitude pour dire plein de bêtises sans qu’elle puisse jamais vérifier (même si je ne le fais jamais, bien entendu) (c’est juste la possibilité qui est euphorisante).

Après son article sur « One final Step », je me suis donc précipitée sur mon revendeur de « came » préféré, et  me suis procurée « Suspect Lover », que vous trouverez publié en français sous « Une ombre sur le passé ».

Et une fois encore, Chi-Chi avait vu juste sur toute la ligne et vous le recommander à l’aveugle était un conseil en or. 

Mais je connais la tendance suspicieuse et dubitative de certaines. Je me fais donc mission de vous prouver que cet Harlequin, sous sa couverture un peu bleutée, un peu sucrée et surtout un peu kitch, raconte une histoire qui peut valoir le détour.

Et puisque l’on parle d’histoire, tout commence par la correspondance entre Dominic Santos, co-créateur et président d’une compagnie de logiciel de sécurité informatique (passionnant, je vous l’accorde, mais cela a son importance pour la suite), et Caroline Sommerville, auteur de polars.

Notre duo cherche en effet à s’installer. Ils ne sont pas amoureux, se connaissent à peine,  mais l’un comme l’autre cherche à fonder une famille et attend du partenaire un certain nombre de qualités. Ils ont ainsi décidé que la roulette de l’amour et de écueils du jeu de la séduction n’étaient pas pour eux, et ont préféré s’en remettre à une agence, le pragmatisme des questionnaires détaillés et autres études des antécédents familiaux. 

Caroline veux aller de l’avant. Car depuis le décès de ses parents dans un accident de voiture 2 ans plus tôt, elle vit entre parenthèses, dans la crainte de tout…
Dominic veut perpétuer son œuvre, sa réussite, et léguer le tout à sa descendance…

Les voilà donc mariés, tout aussi rapidement que dans un historique. 

Mais nous avons déjà établi ici à quel point nous aimons les mariages arrangés. Et quoi de mieux pour apprendre à se connaitre et à se faire confiance qu’un petit meurtre?

Denny, l’autre co-fondateur, et génie informatique, est en effet retrouvé mort. Tous les indices désignent Dominic, qui a disparu. Caroline découvre alors que celui qu’elle appelle son mari n’est pas celui qu’il prétend être, et que dans sa recherche du coupable, la police va mettre à jour le passé de Dominic. Caroline se surprend à vouloir faire confiance à son mari, malgré l’aspect précipité de leur union, et les arguments de certains…

Je pourrais vous en raconter plus, mais ce serait spoiler. Et ce serait mal. 
Parce que ce livre mérite qu’on le découvre. Certes il est trop court pour tout explorer, mais il est efficace. Pas d’action superflue, les scènes s’enchainent, les personnages se découvrent, le coupable est démaqué. Et le mot fin est arrivé bien trop vite.

Tout comme Chi-Chi, j’ai donc eu recours une fois encore à mon revendeur et me suis procurer un autre roman suspense de l’auteur, histoire de comparer…

Bonne lecture,
Tam-Tam
Publicités

10 réflexions sur “Suspect lover – Une ombre sur le passé

  1. Sans moi pour ce livre, et pas pour la couverture hein, juste car je n'ai pas envie de lire un "policier" dans une romance… Et aussi car j'ai clairement du mal avec les romances contemporaines… Et les spoiles, c'est le bien !

  2. Clairement, je m'y attendais. Tu es une aficionado des historiques et de leurs petticoats qui se défont!mais n'ait crainte, le Hoyt sort en février, je serai sur le coup et là, tu voudras te précipiter dessus.quant au spoil, ca dépends… quand tu ne prévois pas de lire le livre ca va, mais sinon….on sait déjà que ca finit bien de toute façon!

  3. J'adore les policiers romancés ou plutôt les romances avec du suspense 😀 Pr contre je lis peu de black rose, de temps en temps quand jai pas beaucoup de temps parce qu'ils sont sympa pas prise de tête et surtout assez cours, moins d'une heure en général. J'ai pas lu celui la mais je pense du coup que ca sera mon prochain de cette collection.Je prefere largement les jai lu suspense surtout les dernières parutions 😀

  4. J'ai bien aimé The Way Back (juste romance de Stéphanie Doyle) sur recommandation de Chi-Chi of course 😉 Du coup comme j'adore le policier dans la romance je me suis jetée sur Suspect Lover et j'ai été un peu déçue: peut-être parce que j'adore le policier et que ça me rend difficile mais j'ai trouvé l'intrigue un peu clichée et pas très crédible et j'ai eu du mal à m'identifier à la relation des héros. J'ai quand même décidé de lui redonner sa chance et j'ai beaucoup plus aimé The Doctor's Deadly Affair. Enfin bon je suis les Princesses poru recommander S. Doyle 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s