L’amour sous toutes ses formes

My fellow subjects… 
(ou my fair subjects, pour reprendre les mots de Lizzie the second) (non, pas la Lizzie de notre cœur, dont T. et moi suivons les aventures bi-hebdomadaires avec assiduité) (l’autre, celle qui trône dans le salon depuis Noël…)

C’est vendredi, ce n’est pas le tour de Lady D. (notre sauveuse à tous) d’écrire, Tam-Tam n’a pas eu le temps de lire deux livres cette semaine (ce n’est pas comme si elle avait une vie), c’est donc moi qui viens vous faire bénéficier de ma ô combien précieuse prose.

Il y a quelques mois déjà, je tirais ma révérence. En fait, vous avez pu vous en rendre compte, je me fais plus rare mais pas complétement absente. Enfin, en apparences. Mais il est temps de rendre à César ce qui est à César. Ou à mes comparses ce qui est à elles. Et en particulier à Tam-Tam. 

Vous tous qui êtes bloggeurs ou habitués des blogs, vous savez hélas que la panne de lecture est la crise cardiaque de la littéro-bloggeuse. Vous savez aussi que depuis des mois, trop de blogs ont fermés. Fashion, chérie, je ne m’en remets toujours pas. Pimpi, chérie, idem. Et maintenant Cess se met en tête de vouloir faire une pause! Mais où va le monde, je vous le demande? Un blog que l’on aime et qui s’arrête, même temporairement, c’est trop triste…

Autant dire que le désespoir me gagne un peu plus chaque jour. Pourtant, je serais bien malvenue d’émettre la moindre critique, puisque, si In need of prince charming a continué d’ouvrir ses portes, semaines après semaines, ce n’est vraiment pas grâce à moi! 

J’avais dit que je partais pour travailler sur un projet, la vérité c’est que presque tout de suite après cette annonce, je suis tombée malade. Le genre qui vous fait tout remettre en question et arrêter les projets, le temps de guérir. Ne vous inquiétez pas, je vais mieux maintenant. Mais qui dit malade, dit franchement pas la tête à lire. Encore moins à écrire. Et pour l’instant, la tête et le cœur ne sont pas encore bien revenus, je ne lis toujours pas beaucoup. Alors je suis là, je participe un peu, parfois j’écris un article. Mais je ne gère plus rien, je me pointe comme une fleur pour écrire trois lignes et je ne m’occupe plus de rien. Vous qui savez à quel point il peut parfois être chronophage de gérer un blog, tout l’aspect « coulisses », il faut aussi que vous sachiez que sans my beloved T., rien de tout cela n’aurait été possible. Lady D. est venu à la rescousse et elle a ma reconnaissance éternelle pour cela également. 

Alors voila. Cette semaine, je ne vous parle pas d’un livre d’amour. Je vous parle de l’amour dans la vie de tous les jours et du soutien que nos amis peuvent nous donner, parfois sans s’en rendre compte. Et cet amour-là, n’a pas de prix. On l’oublie trop souvent, on le prend pour acquis. 

J’ai eu la chance d’être merveilleusement entourée ces derniers mois, par T. et d’autres, mais ici en particulier, puisque le lieu s’y prête, je voudrais juste dire un grand merci à ma compagne dans le crime, mon acolyte, ma complice de lecture qui a permis que cet espace ne meurt pas et a su faire preuve de patience devant mes névroses et mes caprices, n’a pas rigolé de ma peur que cet endroit ne soit plus tout à fait à moi après des mois d’absence virtuelles, en un mot, qui m’a soutenue malgré tout. 
(T. chérie, profites-en, tu sais que je dis ce genre de chose environ une fois toutes les décennies…)

Je ne reviens pas encore, pas vraiment. Parce qu’à part relire l’intégrale des Chicago Stars, et deux Stéphanie Doyle, je ne suis pas prête à reprendre ma place, et parce que je pense que cette place ne sera plus jamais tout à fait la même. Mais je pense à vous, souvent, vous me manquez, et surtout, surtout, n’oubliez pas de faire une ovation à T. la prochaine fois que vous la voyez, parce que sans elle, il n’y aurait plus de In need of prince charming, et je ne sais pas pour vous, mais j’aurais trouvé ça dommage (après, ce n’est pas comme si c’était un peu mon blog, je suis certaine que mon avis est parfaitement objectif)!  
 
With much love, 
Chi-Chi 
 
Publicités

30 réflexions sur “L’amour sous toutes ses formes

  1. Oh très beau billet ♥ Moi je me mets en pause mais tu m'as fait ça avant !!!Heureusement, on communique ailleurs et tu me prodigues tes conseils quand même ! (oui oui je vais lire les Chicago Stars !) :-)Allez reviens vite :DAvec un billet sur The Sea tiens ?

  2. J'applaudis des 2 mains parce que ce que tu fais là, j'en suis moi-même incapable (de dire à ceux que j'aime que je les aime !)Et je suis bien contente de te lire de temps en temps et que tu n'ai pas déserté complètement ce salon !

  3. C'est trop joli ! Bravo et merci Tam-Tam !!! C'est pas notre blog mais il nous manquerait bien s'il devait s'arrêter et Chi-Chi, t'es pas assez absente pour qu'on t'oublie aussi facilement. Dans la tête des gens ce sera toujours le blog des Princesses, de Chi-Chi et Tam-Tam, c'est un peu comme Laurel et Hardy (j'espère que la comparaison vous flatte, hum), on imagine pas l'une sans l'autre. On a juste hâte que tu ailles mieux et que tu reviennes pour de bon ! En attendant encore merci à T. 🙂

  4. Oh quel beau billet, très émouvant. Je suis contente de lire que tu vas mieux, et je t'envoie plein de courage pour la suite, en espérant te revoir par ici, quand tu seras prête. Merci à Tam Tam de continuer à faire vivre cet espace, on aurait bien du mal de s'en passer! Je t'ai répondu sur mon blog, mais pourquoi ne pas le faire simplement ici. Pour les suggestions, lectures VO pas de problème 🙂 Et pour la série Blydon, je disais que j'avais le billet du tome 1 en préparation, donc si tu veux te joindre à moi, et on peut ensuite enchainer sur les 2 autres romans de la série. What do you think?

  5. J'ai trop de mal a ecrire sur The sea, j'ai essayé vraiment, mais je pense qu'il ira plus dans une booklist que dans un article entier… Pourtant tu sais que ce n'es pas faute d'avoir aimé! 😉

  6. Je fais une ovation à Tam-Tam comme il se doit, sans elle je serai sans Derek dans ma vie mais Chi-Chi sans toi je serai sans Gideon…et franchement ça n'aurait pas été tenable. Un superbe billet et je suis d'accord avec Min, le blog des Princesses c'est le blog des Princesses et puis parfois les princesses partent à l'aventure non? Elles reviennent parées, la besace pleine de nouvelles histoires à nous raconter. Donc moi j'dis: Vive l'aventure (même au fond d'un canapé).Gros bisous à mes princesses préférées!

  7. Très émouvant cet article ! Il faut pouvoir se ressourcer pour pouvoir retrouver de l'énergie. Je fais une ovation à Tam Tam qui tient solidement la barre et je remercie Lady D pour ses articles. En effet, ce serait fort regrettable que le blog soit en pause. Comment je ferais si je n'avais pas autant de perspectives frustrantes de lectures ! J'ai pensé à faire un pause également au mois de janvier mais je suis trop bavarde.

  8. ahhhhhh….J'avais écrit un long message plein de paillettes, hyper émouvant et trop plein d'humour. Le dieu ordinateur et la loi de murphy sont passés par la…arrg quoi!Bref, ce blofg c'est nous deux, sinon, tu imagines, je pourrais laisser cours à ma vulgarité verbale naturelle, ce serait triste ^^Et puis sans toi, je serais encore bloquée à NR, et sans paillettes!

  9. Avoue que la robinetterie est plus glamour que la haute-couture quand meme! ;-)Puis bon, D&G ne sont pas mes createurs preferes… Si tu me parles Carven, Missoni, Dior vintage, Elie Saab, Chanel, Givenchy ou encore quelques autres, la par contre…

  10. Ooooh… Je comprends, c'est tellement difficile de maintenir un blog sur des années (je n'ai jamais pu) ! Quoi qu'il arrive, je dis bravo et merci pour le super travail que vous avez accompli, à Tam-Tam qui a réussi à ne pas vraiment me faire remarquer ton absence (j'avais raté le billet où tu tirais ta révérence), à Lady D. qui s'est fondue dans l'équipe. Et bon courage pour tous tes projets futurs !

  11. Bravo… vive la tendresse… plein d'ondes iodées depuis ma côte d'opale.. je rejoins le commentaire de Pirouette .. bravo à toi et merci à toute l'équipe… vite vous lire…

  12. moi non plus (et de loin) mais il fallait un nom "double"… et c'est le seul qui m'est venu tout de suite…en nom "double en mode sinon il y a quoi?Nat et Nin ne sont pas assez connues…. je cherche, je cherche… mais pour le moment, je fais chou blanc!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s