Défi et confidences

Aujourd’hui, The way back, traduit sous le titre Défi et confidences, de Stephanie Doyle. Et juste en passant, c’est quoi cette couverture ridicule qui n’a RIEN à voir avec l’histoire, encore une fois???! Gabby ne porte pas une seule fois une robe rouge, et elle ne se balade pas pieds nus, l’histoire se passe en hiver…

Mais tout de même, vous avez vu comme je fais des efforts pour vous parler de livres qui sont traduits en ce moment ? J’espère que vous admirez à sa juste valeur mon sens du sacrifice… Parce que lire des romances est tellement difficile… Mais je m’égare !

Dans Défi et confidences, Gabby vient de perdre son boulot pour une prestigieuse chaine de télé, à l’instant où elle pensait obtenir une promotion. Promotion pour laquelle elle bossait comme une dingue depuis des années. Crise économique oblige, elle accepte un poste d’assistante dans une maison d’édition, nettement en dessous de son niveau de compétences ou de ses prétentions salariales, mais ce n’est que temporaire… Le temps de se remettre sur les rails et d’obtenir enfin ce poste de présentatrice vedette qui était la prochaine étape sur sa route vers le succès.

Alors oui, elle est licenciée parce qu’elle a pris quelques années, que ses cheveux sont moins luxuriants et qu’elle ne rentre plus dans une taille 34… Le prix à payer à Dallas, son univers impitoyable. Mais Gabby est une battante et elle ne compte pas laisser ces petits détails l’arrêter, she will be back.

A moins que…

La première mission dont Gabby est chargée par sa nouvelle boss semble être le bizutage de rigueur pour tous les petits nouveaux de la maison : aller essayer de convaincre Jamison Hunter, astronaute et héros national déchu pour des raisons que je ne développerai pas ici (je sais ménager mon suspens moi aussi), d’honorer son contrat et de rédiger enfin son autobiographie. 

Seule petite ombre au tableau, ce contrat traine depuis des années et Jamison refuse catégoriquement d’écrire une ligne. Ou même de raconter de quoi faire écrire une seule ligne par un nègre. Que les choses soient claires, il a changé d’avis, n’a rien à raconter et ne demande qu’une chose, que l’on le laisse tranquille, sur sa petite ile où il vit en quasi-reclus. Il veut bien rembourser l’avance de son éditrice mais cela s’arrêtera là, et notre héroïne est priée, comme tous les autres avant elle, de faire sa valise et de retourner d’où elle vient ! Vous vous doutez bien que la raison pour laquelle il refuse de parler à un lien avec son statut de héros déchu, et il s’agit d’un scandale très public quand on est un aussi grand héros que le nôtre l’a été… Le genre de scandale difficile à expliquer mais comment réconcilier les deux facettes du personnage ? Il doit y avoir dans cette histoire un revers que personne ne connait, un revers que tous les journalistes et les éditeurs du pays tueraient pour enfin faire connaitre.

Voilà Gabby résolue à être celle qui le fera changer d’avis, ce sera la clé pour relancer sa carrière, c’est certain. Elle s’installe au Bed & breakfast du village et s’en va, tous les jours, frapper à la porte de notre héros, proposant ses services de nègre et essayant de trouver les bons arguments pour le faire parler. Vous vous doutez bien que 1) nous sommes dans une romance donc les évènements vont se charger de réunir nos héros à plus d’une reprise mais 2) nous sommes chez Stéphanie Doyle donc ces évènements ne seront pas une « irrésistible et mystérieuse attraction » qui fera que l’un ou l’autre agit de manière totalement hors de caractère pour lui.

J’ai retrouvé dans cette histoire entre deux personnages complexes toute la subtilité qui m’avait plu dans One final step et qui manquait un peu trop dans An act of persuasion… Jamison et Gabby sont tous deux des personnages un peu abimés par la vie, qui ont un passé, fait des erreurs et essayent d’en tirer les leçons, ils avancent et ensemble, forment un couple réellement touchant.

Vous l’avez compris, j’ai aimé Défi et confidences, presque autant que One final step et je vous le recommande pour continuer à découvrir l’auteur !
 

 
Bonne lecture,
Chi-Chi
 
Publicités

14 réflexions sur “Défi et confidences

  1. C'est bien tentant tout ça… Surtout s'il n'y a pas que l'attraction mystérieuse qu'on ne comprend pas mais qui te fait faire des trucs bizarres. Du coup j'ai relu ton billet sur One final step et c'est décidé, je veux découvrir Stéphanie Doyle !

  2. Et petite question juste pour être sûre, The way back et One final step ne sont pas trop durs à lire en anglais ? parce que pour celui-là j'hésite à le lire en anglais ou en français mais en même temps vu que je veux lire l'autre aussi et que lui n'est pas en français autant les avoir tous en anglais ^^ enfin bref je pense en commander un très prochainement 🙂 (mais c'est dur de se limiter, je voudrais aussi acheter 3 ou 4 Dark-Hunters, le premier des Chicago Stars, la suite de Lucky Harbor et encore plein d'autres… le choix est toujours dur à faire ^^)

  3. Ce n'est pas un anglais compliqué, honnêtement, mais peut-être que ce serait plus simple pour toi de découvrir l'auteur en français (je n'ai aucune idée de la qualité de la traduction ceci dit), et si tu accroches, de lire après One final step en VO? Les Dark hunters je ne les recommande pas pour commencer la VO, mais les Chigaco stars ou encore mieux Lucky Harbor ne devraient pas te poser de problème pour le niveau de langue, c'est de l'anglais facile.Après ne te laisse pas décourager, il y a des chances que tu ais envie de te précipiter sur ton dico toutes les 5 lignes au début, cela passe vite! ^_^

  4. Merci pour tous ces conseils 🙂 Si ce n'est pas trop compliqué je me lance, c'est décidé, il fera partie de ma commande de demain 🙂 Les Dark hunters je les lis en français, j'aime bien certaines couvertures françaises des chicago stars alors je les lirai aussi en français (à quoi ça tient ^^) et Lucky Harbor j'ai commencé en français mais je vais bien être obligée de finir la série en anglais puisque Milady arrête de la publier. Et ça c'est bien nul. Mes livres vont être dépareillés, je n'aime pas ça ><

  5. Snif, il n'était pas référencé et donc impossible de le commander… Du coup j'ai commandé Le loup et la colombe de Woodwiss, maintenant que je suis une convertie il faut bien que je la découvre 🙂

  6. Wow! Euh, je ne sais pas si c'est celui que j'aurais conseillé pour découvrir Woodiwiss mais tu me diras surtout! ^_^Et le Stephanie Doyle, il n'est pas référencé? Il est sur amazon pourtant. Je ne comprends pas là…

  7. Je l'ai lu et j'ai beaucoup aimé également ! (j'ai presque versé ma petite larme pour le chien 😦 )ils forment un très joli couple, bien sûr on sent venir que l'homme n'est pas si déchu que ça (mais la raison, celle là je l'avais pas vu venir !), de l'humour, des personnages secondaires agréables, une histoire qui se tient, au final un agréablement moment de lecture !

  8. Ahhhh je suis contente que tu ais aimé! Of course, c'est un héros, il ne pouvait pas être entièrement mauvais mais j'ai aimé qu'elle n'essaye pas d'en faire un preux chevalier parfaitement innocent non plus… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s