Le meilleur pour la fin, take 2

Avec un petit décalage, suite de l’oeuvre de Lysa Chaipas
Dans l’avion pour Pékin, Cécile a un petit pincement au cœur en pensant à Hugo mais elle repart la tête pleine de jolis souvenirs, le cœur remplit d’émotion et de bonheur. Elle se sent apaisée et heureuse, elle le sait Hugo n’était pas le bon et l’amour, le vrai, le grand arrivera en temps et en heure. Rome n’était pas sa ville pour rencontrer l’amour.  Au contraire, Pékin, ses chinois, ses pousse-pousses, ses noodles, sont un ravissement pour notre héroïne ! 
Elle connait déjà la Chine pour l’avoir parcourue pendant les deux premières années de sa vie (et en avoir gardé tant de souvenirs) et y être retournée un été pour voir son père, sinophile devant l’éternel (et non pas cynophile). 
A l’aéroport, Cécile attrape un panda-taxi (vous savez ces pandas qui tire des petites carrioles à travers tout Pékin) et met donc 4 heures pour faire 5 kilomètres mais quel bonheur de se faire tirer par un panda (sans aucun sous-entendu, ceci n’est pas une histoire de zoophile, merci !). Cécile engage la conversation avec son chauffeur de panda-taxi, un chinois a l’air assez avenant au demeurant et Cécile n’est pas du genre à avoir de préjugés : chauffeur de panda-taxi ou secrétaire général de l’ONU : peu importe, Cécile engage la conversation avec tout un chacun et toujours avec le sourire. Le panda-taximan (pour faire court), Yu Yak-Man de son noble nom vient en faire d’une contrée reculée de la Chine, le Sichuan, une province du pays où seuls les plus fous arrivent à survivre dans un tel environnement hostile. 
Yu Yak-Man habite à Pékin depuis plusieurs années et il connait tous les bons coins, ‘the places to be in Beijing’. Il propose donc à Cécile, rebaptisée Céci-Ling dans un restaurant gastronomique de la capitale pour un dîner typique. Céci-Ling a quelques emplettes à faire mais le rendez-vous est fixé pour 8 heures le soir même. 
Le restaurant, the Shangai Empress ressemble plus à une cafétéria du Crous qu’à un restaurant gastronomique mais soit, Céci-Ling décide de laisser sa chance à Yu Yak-Man. Seulement, il s’avère que la spécialité du restaurant est le serpent : pané, en sauce, cru, fumé … il y en a pour tous les goûts. 
C’en est trop pour Cécile qui repart en courant du restaurant en laissant derrière elle un Yu Yak-Man complètement dépité qui ne comprend pas ce qu’il vient de se passer. Pour se remettre de ses émotions, Céci-Ling décide de partir quelques jours à Hong Kong, elle y a un peu de famille et même si elle n’apprécie pas forcément son cousin Nico l’infâme, lui au moins ne l’emmènera pas manger du serpent. 
Céci-Ling passe les trois mois qui suivent à parcourir la Chine en train, en bus, en panda-taxi … Elle en profite pour aller se balader au Népal, escalader l’Everest (Cécile est une grande adepte de la montagne) pour après le redescendre en tonneau (Cécile est aussi une grande adepte de sensations fortes). 
Après cette cure de nature, de verdure et de beauté, l’épisode Yu Yak-Man est oublié et Cécile se sent prête pour enfin se rendre à New-York : the Big Apple !
 
Suite et fin au prochain épisode, dès lundi! 
Chi-Chi
     
Publicités

4 réflexions sur “Le meilleur pour la fin, take 2

  1. Dire que j'étais passée à côté de l'histoire de Lisa Kleypas … euh pardon Lysa Chaipas (d'ailleurs, je viens juste de finir le dernier Kleypas sorti en VF, le tome 3 de Friday Harbor que j'ai trouvé tip top !)Bref, j'étais passée à côté et quel dommage ! vraiment je tire mon chapeau à toutes les auteures de ce recueil parce qu'à chaque histoire, quelle imagination ! c'est fou rire assuré !(j'aimerais bien voir un jour un panda-taxi)(pauv' panda ^^)maintenant j'attends la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s