Top 10 des acrobaties inoubliables

ada8e-fabio_01
Allez, il est temps de penser à la rentrée des blogs ! (avec une photo de Fabio en maillot de bain, parce que c’est bien de circonstances, j’ai décidé)T. a récupéré l’internet dans son nouveau château où elle fait pousser des pamplemousses, je suis revenue à la civilisation (en attendant d’en repartir bientôt), et on vous prépare quelques changements pour le mois de septembre…

Mais en attendant, il était temps de revenir sur le travail que nous avions fait ensemble lors de mon séjour fort fort lointain au printemps

A savoir, notre top 10 des scènes sexys qui ont marqué notre adolescence de jeunes princesses en fleur, fait toute une éducation et laissé des souvenirs impérissables. Potentiel sexy qui ne survit pas toujours à la relecture, mais qu’importe ! Et je parle des scènes que l’on trouve dans la romance classique, et non pas dans l’erotica en tout genre, vous pensez bien que ce serait trop facile sinon.

Là où vous allez bien rire c’est que ce sois moi, maitresse de l’étiquette et notoirement connue pour être une grande prude, qui sois obligée de relever le défi d’écrire cet article sans déroger à mes règles de bienséance. Préparez-vous, cela risque de ne pas être triste…

La première, la plus importante, la meilleure, celle qui nous vient tout de suite à l’esprit, c’est toujours la scène entre Derek et Sarah dans La loterie de l’amour. Si vous avez lu ce livre quand vous aviez 15 ans (comme T. et moi donc), vous saurez de quoi je parle. Si vous le découvrez aujourd’hui, post Fifty shades et compagnie, vous ne sourcillerez même pas… Mais à l’époque, la jeune demoiselle innocente qui découvre que si, même si elle refuse de se retourner pour donner accès à son tendre époux, il est possible de faire des choses, cela m’avait appris plein de choses sur la vie et les abeilles et les fleurs. (quand je vous disais que vous alliez rigoler)

Number 2. Un autre de mes grands souvenirs, pas forcément le plus sexy mais le plus improbable, c’est une magnifique scène sur un cheval au galop, dans Une mélodie de velours de Jude Deveraux. Une gymnastique complétement dingue, et même sans avoir testé, je ne comprends pas que ce soit techniquement possible ! Inoubliable…

Number 3, dans Mister Perfect de Linda Howard. Jayne au téléphone avec sa sœur découvre qu’il est possible d’être assez facilement distraite. Quand à la sœur de Jayne, elle serait aujourd’hui encore prête à lâcher son mari si jamais notre héros très doué de partout avait un frère du même calibre. Et moi aussi. Je dis ça, je ne dis rien.

Number 4, la nuit de noces de Jasper et Melissande dans Séduire un séducteur d’Elizabeth Hoyt. Une nuit de noce où le héros n’est pas du tout à la hauteur. Vous comprenez, la première fois ça fait mal alors il faut en finir le plus vite possible. Au grand dépit de l’héroine qui n’est pas vierge et trouve que son mari manque de finesse. Ok, elle n’a rien de sexy cette scène en fait. C’est la scène dans le presbytère dans Puritaine et Catin (de la même auteur) qui est sexy. Mais la nuit de noces m’a marqué davantage. J’étais plus vieille, c’est surement pour ça !

Number 5, je fais une confiance aveugle à T. puisque je n’ai pas lu (et ne lirai jamais) la saga des Enfants de la terre de Jean M. Auel. Mais si j’en crois les rougissements de ma comparse, les premiers rites entre Ayla et Jondalar (dans le tome 2 de la saga) sont à la hauteur pour figurer dans ce top !

Number 6, une bataille de tartes dans un Jude Devereaux again… Un ange de velours pour être précise (Velvet Angel). Je sais, cela n’a rien de sexy, dit comme ça. Mais une fois de plus, imaginez la fraiche petite princesse que j’étais, découvrant que l’on pouvait faire des choses sur la table du diner, après une bataille de dessert et en faisant un usage très créatif (encore que salissant) des fruits confits… Usage alimentaire créatif que l’on retrouve aussi chez Lisa Kleypas, Sous l’emprise du désir.

Number 7, dans Unclaimed de Courtney Milan. Croyez moi sur parole quand je vous dit que ce n’est pas parce que le héros est vierge qu’il ne sait pas se servir de ses atouts correctement!

Number 8, dans Son of the morning de Linda Howard, il y aurait une mythique scène dans un escalier. Moins créatif que d’autres mais très représentatif de l’état d’urgence dans lequel peut vous mettre un héros howardien…

Numer 9, dans une cabine d’essayage, pour Vane et Bride dans Jeux nocturnes de Sherrilyn Kennyon. Certes, de nuit, donc dans un magasin fermé et déserté. Ce qui n’enlève rien au potentiel sexy de la scène.

Number 10. Pour finir en beauté… Dans la série des Royal four de Celeste Bradley, il se passe un truc absolument magique. Le héros est tellement bien monté qu’il a du mal a trouver des partenaires accommodantes. Et ce n’est pas une image. Heureusement, notre héroïne pleine de ressources s’adresse à la tenancière d’un bordel pour lui demander les instruments nécessaires pour… Comment expliquer cela de manière délicate ? agrandir le passage ? Voila voila… Elle se retrouve avec une petite mallette et tout le nécessaire pour progressivement se mettre en condition. Je vous laisse imaginer mon effarement de trouver des choses pareilles dans une romance régence tout ce qu’il y a de plus comme il faut !

Voila pour cette liste non exhaustive bien évidemment, il y en avait encore bien d’autres…
Dans Liaisons inconvenantes d’Elizabeth Hoyt, dans presque tous les Eloisa James, dans certains Sarah Mayberry, notamment Her best worst mistake, dans les Jayne Ann Krentz, dans la saga Fever de Karen Marie Moning, dans Chercheuse d’or de Maggie Osborne, dans Une femme dans la tourmente de Nora Roberts, etc.

A votre tour de partager avec nous la scène la plus mémorable (en bien ou en mal), que vous ayez jamais rencontré !


Bonne journée,
Chi-Chi
Publicités

21 réflexions sur “Top 10 des acrobaties inoubliables

  1. Je viens de finir Francesca de la série Bridgerton et moi qui ne sourcilles pas facilement durant les scènes sexy, suis carrément devenue rouge tomate durant lesdites scènes (dans le métro) (et inquiète à l'idée qu'on puisse lire par-dessus mon épaule :p )Royal Four me parait avoir un bon potentiel pour faire passer mon teint de porcelaine (trop de romance mais je vous rassure mes yeux ne sont pas violets ou autres choses étranges) au rouge vif!!!

  2. Heu je ne me souviens pas des détails, mais dans Across a Moonlit Sea de Marsha Canham, nos héros font des acrobaties câlines en haut d'un mât (ou plutôt dans les cordages?). Sexy? je ne sais pas, mais très mémorable en tout cas.D'ailleurs, ce livre est un bon candidat pour votre série des pirates puisqu'il inclut en autres des liens avec Sir Francis Drake 🙂

  3. Excellente idée ce top !!!!ça me donne envie de lire ceux que je ne connais pas :)La scène de la tequila dans Rules of Entanglement restera à jamais gravée dans ma mémoire… So hot ❤

  4. 😀 Je ne me souviens pas de Francesca, mais cela m'est souvent arrivé aussi, dans les transports, ou au travail quand l'activité était creuse et que je pouvais lire tranquille! 😉

  5. Intéressant en tout cas, je ne connais pas du tout cet auteur, je vais de ce pas me renseigner! 🙂 (dans les cordages, il y en a qui n'ont pas le vertige!!!)

  6. Aaahhhh voila un livre de ma PAL qui pourrait bien en sortir prochainement, si tu essayes de me convaincre avec des arguments pareils! Lesquels ne connais-tu pas encore?

  7. Quand j'ai commencé à lire la romance, c'était un de mes auteurs préférés. Ses livres comprennent beaucoup de recherches historiques et le décor est tout sauf de carton pâte. C'est ce que les Américaines appellent "meaty historical", ça ne se lit pas à la légère. Je pense m'y remettre d'ailleurs, j'ai de très bons souvenirs de ses livres (notamment sa version de la légende de Robin des Bois)

  8. ha……..j'aime cette booklist! limite j'aimerais juste relire toutes les scènes (je suis une gourgandine, je sais, mais je viens de lire lady vixen, j'ai le droit a un remontant non?)

  9. Pingback: Déménagement, pamplemousse et autres nouvelles | In need of prince charming

  10. Scène mémorable dans un Quick (me rappelle plus lequel…) où le héros s’évanouit lors de la première fois… ils sont en extérieur en plus dans un genre de ruine de temple romain, en pleine nuit!

  11. Pingback: Bref, à Vera Cruz | In need of prince charming

  12. Pingback: La science du mot clé | In need of prince charming

  13. Pingback: Maternité et romance | In need of prince charming

  14. Le Quick ou le héros s’évanoui c’est Mistress et c’est dans un temple romain je crois et c’est vrai qu’ellle le secoue un peu parce qu’elle crois qu’elle l’a tué. Quand à un scène sur un cheval j’ai trouvé que dans Paria de l’amour de Johanna Lindsey c’est plutôt bien expliqué comment il font car je me suis bien représenté la scène. En allemand et en anglais, les scène sont décris à un point que je l’avoue je les survole parce que je suis une puritaine 😉

    • Mouahahahaha!!!
      Mais le puritanisme a du bon, ça nous donne des tas d’héroïnes qui peuvent succomber héhé!
      T

  15. Pingback: Le charme des Magpie | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s