De l’art de la recommandation…

2012-08-03 12.39.37

Je suis en plein dans cette période désagréable où j’alterne les livres médiocres et les mauvaises surprises, et tout m’énerve ! Du coup je vais partager, parce qu’il n’y a pas de raison que je sois la seule à souffrir… Je viens donc de lire successivement, tous des livres recommandés par des copines lectrices :

Hollywood dirt, d’Alessandra Torres

Lui est une superstar de Hollywood, elle est une nobody du fin fond de la Georgie. Il est en plein divorce sanglant, elle n’a aucune ambition, si ce n’est celle de quitter la petite ville où elle a grandi, et où il vient tourner son prochain film…

Le livre commence bien avec des accents de Ain’t she sweet ? et une héroïne qui n’a pas la langue dans sa poche. Malheureusement, très vite, tout part en vrille. Ils se détestent, sont odieux l’un envers l’autre, et cela dure… jusqu’à 85%! Et puis là, pouf, par magie, ils sont follement amoureux. Rajoutez à cela le fait qu’ils ne se parlent presque pas, interagissent à peine, les scènes de sexe sont à la limite du porno, en contradiction avec le ton de tout le reste, les raisons pour lesquelles toute la ville la traite en paria, je ne vous en parle même pas, il y a un délire sur les sacs en papier incompréhensible, et un bébé coq qui aurait pu être mignon sauf qu’il fait ressortir encore plus violemment l’absence totale de respect du héros envers son environnement.

Bref, une histoire qui pour moi n’évolue pas du tout  et tient à peine la route, et des personnages à peine sympathiques, en dépit d’une bonne idée et d’un début prometteur.

Une étoile.

The CEO buys in de Nancy Herkness

Lui est un multimillionnaire qui rêve de rencontrer l’amour (j’avoue j’apprécie le changement avec ceux qui ne veulent pas en entendre parler) et qui flashe sur elle, sa petite intérimaire (sa secrétaire à la grippe). Une histoire qui n’a rien révolutionné, et beaucoup beaucoup de sexe (pas toujours très à propos), mais pour finir, une histoire qui ne tient pas debout mais est charmante. J’ai passé un bon moment, j’ai ri un peu, je les ai trouvés touchants par moments et dans l’ensemble, pas trop bêtes !

Trois étoiles.

Caged in winter de Brighton Walsh

OMG les angoisses existentielles de ces deux-là!!!! Lui est orphelin, mais ne s’en sort pas trop mal grâce à l’héritage modeste de ses parents, il vit avec sa sœur et sa nièce, qu’il considère comme sa responsabilité (même si sa sœur, qui a eu un enfant à 17 ans, est plutôt responsable, qu’elle bosse et tout et tout), il a presque fini sa formation pour devenir chef, et est affligé d’un sérieux complexe du prince charmant (vous savez, celui qui veut toujours sauver la demoiselle en détresse, même si elle n’est pas d’accord) (cf sa sœur).

Elle est orpheline aussi, a grandi en foyer, se paye ses études toute seule en bossant comme une dingue dans un bar pourri où elle est obligée de porter un costume pour le moins léger. Et elle ne veut surtout accepter d’aide de personne, jamais, parce qu’elle est IN-DE-PEN-DAN-TE. Elle n’a pas d’amis, rien, personne, c’est un porc-épic, il ne faut pas l’approcher.

Et puis il arrive à la convaincre de sortir avec lui, ils sont ensemble, ça se passe bien, ils s’aiment bien, bref, des jeunes de 22 ans amoureux.

Et puis la catastrophe, elle perd son job à 5 semaines des examens finaux, et là, il a l’audace de suggérer qu’elle s’installe avec lui et sa sœur pour économiser le prix d’un loyer et se concentrer sur ses examens pendant quelques semaines, et elle le largue parce que non merci, elle ne dépend de personne. Et tous ses potes à lui lui disent que c’est de sa faute parce qu’il aurait dû se rendre compte qu’avec son passif, elle prendrait peur.

Argh. La première moitié n’est tout de même pas trop mal, avec la manière dont ils tombent amoureux, c’est chou. Mais tout est gâché après, comme si l’auteur s’était dit que pour être intéressante, elle devait artificiellement multiplier toutes les émotions par 347 à chaque fois. Epuisant.

Deux étoiles.

Plain Jayne de Laura Drewry

Pffff. Ils sont amis depuis la maternelle, elle avait quitté la petite ville où ils ont grandi tandis que lui s’y est marié, a monté sa boite, puis est devenu veuf. Elle revient à la faveur d’un héritage, ils sont toujours amis mais en fait elle est amoureuse de lui depuis toujours, persuadée que cela n’arrivera jamais (j’avoue, après 25 ans…). C’est une histoire mignonne, qui ne casse pas trois pattes à un canard, mais c’est trop long. Pendant 70% du livre, il fréquente une autre femme, puis quand il la quitte parce qu’il a compris qu’il avait des sentiments pour l’autre, il ne dit rien pendant encore presque 10%… C’est long, c’est long, c’est long. Et pendant ce temps, eh bien il ne se passe rien, ils sont amis, mais leur relation n’évolue pas.

Deux étoiles.

A Bollywood Bride de Sonali Dev

Oh la la, la catastrophe totale.

J’avais vraiment aimé le 1er livre de l’auteur, A Bollywood Affair.

Mais là… Ce livre m’a mise en colère, comme cela m’arrive rarement. Probablement parce que j’attendais mieux, tellement mieux, comparé au précédent.

Elle est une superstar de Bollywood, et revient dans sa famille après 10 ans d’absence, pour le mariage de son cousin adoré. Là, elle retrouve son premier amour, qu’elle a quitté brutalement et dans des conditions mystérieuses, 10 ans auparavant. Quand j’ai enfin compris ses raisons, j’ai failli ne jamais terminer le livre. C’est ridicule, cela n’a pas de sens, c’est juste totalement incompréhensible et franchement, inexcusable. Je n’ai qu’une chose à dire de l’héroïne : elle a besoin d’une thérapie. Une loooongue thérapie, elle est frappée. Elle est supposée être mystérieuse, glaciale, tourmentée, mais elle est juste frappée, et incohérente. L’histoire est lente aussi, on passe un temps fou sur le mariage du cousin, dans ses moindres détails, sans que cela n’apporte quoi que ce soit à l’évolution de la relation. La voix du héros est totalement absente de l’histoire, ses souvenirs, ses sentiments ne sont jamais explorés. D’une manière générale, on ne retrouve dans ce livre ni la légèreté, ni la tendresse qui m’avaient tant plu dans le livre précédent, c’est une histoire compliquée alors qu’il s’y passe très peu de choses, tourmentée (alors qu’elle n’avait franchement pas de raison de l’être) et entièrement racontée du point de vue d’une héroïne névrosée.

Une étoile.

Et maintenant, je lis quoi ?

Bonne semaine,

Chi-Chi (déprimée)

Publicités

14 réflexions sur “De l’art de la recommandation…

  1. J’avoue que rien ne me tente la dedans. Je t’envoie de bonnes ondes littéraires parce que, contrairement à toi, j’enchaîne les bonnes surprises ! Know not why d’hannah Johnson, the temptation séries d’Ella Frank et Sing de Kylie Scott.

    • Kylie Scott est lue depuis longtemps et je n’ai pas du tout aimé Ella Frank…
      Mais j’ai persévéré avec Laura Drewry, et les tomes suivants de sa série sont bien meilleurs que le 1er! 🙂

  2. Je viens de terminer A Bollywood Bride aussi, et mêmes sentiments que toi. J’ai vu qu’en fait c’est le premier manuscrit de Sonali Dev, donc je me dis qu’elle a fait du progrès en écrivant A Bollywood Affair, qui était touchant, drôle, et qui posait des questions intéressantes. En effet, Bride se concentre beaucoup trop sur les sentiments et les tourments interieurs de l’héroine, et raconte une histoire tellement singulière que je ne m’y suis pas identifiée du tout. Ca manquait de charme, même si la deuxième moitié était mieux que le début (où j’étais complètement perdue) (et jusqu’au dernier chapitre, soi-disant à Bristol, qui était loooong et méga-tourmenté).

    Pour m’en remettre, je lis Sarah Morgan « Christmas Ever After », le 3è de sa trilogie Puffin Island. Pas profond, mignon et touchant. Je pensais que cela serait trop semblable aux deux premiers, mais non, ça fonctionne encore pour moi et c’est du comfort reading par excellence…

  3. Je lis ce blog depuis un moment, grâce auquel j’ai découvert peu à peu cet univers entier de la littérature que j’avais dénié pendant des années. Honte sur moi ! J’ai vraiment adoré la série des Il était une fois (E.James, bien sûr) du coup je passe souvent ici, quérir de nouvelles idées de livre à lire. Et si ça peut te donner des idées, dans ma PAL j’ai Le Manuscrit Proscrit de Nur Jahan, qui a l’air pas mal du tout, Lady Pirate (M. Calmel), et plusieurs tomes de V. C. Andrews. Voilà voilà ^^

    • Welcome Shan! Je vais aller jeter un oeil aux livres que tu conseilles (mais pas V.C.Andrews, qui m’a traumatisée avec ses Fleurs captives dans ma jeunesse)! 😉

      • Ha, m’en parle pas ! Encore que, si j’ai pu venir à bouts de fleurs captives, la suite m’a définitivement fait abandonner (un passage horrible entre le fils de Cathy et son chien). Le problème avec Andrews, c’est que chaque premier tome est pas mal, mais les suivants…. je déchante toujours…. Celui que j’ai dans ma PAL parle de faux jumeaux et de fantômes… Ca peut être pas mal.
        Sinon, j’ai commencé le Manuscrit Proscrit hier soir, mais il est encore trop tôt pour émettre un avis ^^ J’espère que tu trouveras rapidement de quoi te satisfaire !

    • Hélas, je ne relis presque pas (genre 1 livre tous les 2 ans et encore, les passages que j’aime seulement). Va savoir pourquoi, je n’ai jamais aimé relire… 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s