Warm bodies

Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu une chronique cinéma en « bonnet de forme » à Vera Cruz… Et il se trouve que dimanche dernier, entre le carnage chocolatier des œufs et deux rayons de soleil, je suis allée voir « Warm Bodies ».

Chi-Chi vous confirmera sans doute que ce n’était pas un choix « évident » pour moi qui suis très impressionnable. Ce qui est un doux euphémisme quand on sait que je refuse de voir « La Momie » parce que je veux dormir la nuit (oui, j’en suis à ce point).

Mais Stéphanie a su être persuasive : « C’est un film de zombie décalé avec l’amour comme remède », et allociné en parle comme d’une « comédie romance d’épouvante ». Je n’ai pas réussi à lui arracher la certitude d’un happy end, mais j’ai eu foi, et j’ai bien fait.

Rendez-vous était donc pris pour 18h. Et après un passage au stand pour nous procurer un pot extra-large de pop-corn, je me suis enfoncée dans mon siège et j’ai profité des bandes-annonces en me disant qu’au pire, je passerai le film les mains devant les yeux (ou la tête plaquée dans l’épaule du prince).
18h07… Les publicités prennent fin, les bandes-annonces nous vendent du rêve et enfin, le film s’ouvre sur la voix off de R., protagoniste masculin de l’histoire. R. est un zombie, un « cadavre ». Il ne sait pas trop comment cela lui est arrivé ni qui il était avant finalement, mais il est certain d’une chose, c’est nul d’être un zombie. On marche bizarrement, on n’arrive pas à parler, on erre sans but seulement dévoré par la faim (de cerveau). 
Dans ce grand aéroport où il marche sans but (les épaules raides, les bras ballants), il s’amuse parfois à deviner ce que les autre cadavres faisait dans leur vie d’avant : concierge, fils à papa blindés de thunes (ses mots, pas les miens)… Et parfois, quand la faim se fait trop dure, il part avec ses amis zombies chasser de l’humain.

Lors d’une de ces expéditions, il tombe sur Julie. Et là, il ne sait pas pourquoi, mais il la sauve et la ramène dans l’avion désaffecté qui lui sert de domicile…

Ce film est un peu un ovni. Car ce n’est pas vraiment une comédie romantique classique. Pourtant, qu’est-ce que j’ai pu rire. L’histoire est bourrée de références à la culture pop, à la littérature (Shakespeare, la scène du balcon, R. et Julie dans les rôles titres), aux clichés sur les zombies (mais exploités de telle manière que l’on sens que c’est fait exprès). Il faut voir R. dire à Julie de « faire la morte » pour ensuite lui dire qu’elle en fait trop. J’en pleurais de rire.
Le ton est complètement décalé, mêlant le kitch au naïf, le tout assaisonné d’une bande originale tout bonnement géniale! Si bien que le film se déguste avec délice. Et parce que je suis adorable, et que j’ai vraiment envie que vous alliez vous aussi pleurer de rire devant ce film, je vous laisse le lien pour faire plaisir à vos oreilles ICI!
 
Bon mercredi,
Tam-Tam
 
Publicités

15 réflexions sur “Warm bodies

  1. Je l'ai également vu au cinéma lundi de Pâques, j'en avais chroniqué le livre sur mon blog et j'attendais avec impatience de me jeter sur le film :') Un vrai petit bonheur rigolo !Et il est sexy, ce R, au final 🙂

  2. Je ne suis pas sûre que tu me donnes envie d'y aller (tu sais moi et la rom-com) mais why not. (comment ça tu n'as pas vu La Momie? HERETIQUE, tu es vraiment un chou farci!)

  3. J'avais vu la bande annonce, du coup je note comme intéressant… mais à mon avis, avant que je trouve le temps d'y aller, il aura filer des salles ! ^^

  4. un livre… je vais aller voir ca de plus pres…tu me donnerait le lien? (parce que là, ton nom ne m'emmène que sur une page Google + à laquelle je ne peux acceder)

  5. En fait, c'est vraiment décalé et dans l'auto dérision comme ton. C'est pas une rom com comme celles que l'on a pu te montrer… et puis la momie, je crois honnêtement que plus on me demande de le voir, moins j'ai envie… tu parles d'une princesse contradictoire.

  6. Hahaha… En attendant, les lectures sont plus importante et plus faciles à caser dans un emploi du temps de ministre, parce qu'on peut en faire des petites tranches!

  7. Je suis allé le voir hier et j'ai beaucoup beaucoup aimé, j'ai en effet énormément ri, et c'était mignon, je n'ai pas eu peur des zombis (les osseux par contre…), il avait quand même quelques petits défauts et facilités (j'ai notamment trouvé la fin un peu rapide) mais sinon voilà j'ai vraiment aimé :)Je suis également plutôt impressionnable, d'ailleurs je n'ai vu ni la Momie ni Jurassic Park ni aucun film d'horreur et ça risque de rester comme ça longtemps et j'avais un peu peur et bien d'avoir peur justement (d'autant que les zombies font partie de la catégorie des créatures flippantes qui me font le plus flipper) mais finalement ils étaient mignons ces petits zombies ^^

  8. il est sweet notre R. hein?bon, j'avoue, moi aussi j'ai trouvé que la fin arrivait trop vite, mais bon, étant donné l'état d'esprit au départ, j'étais plutot surprise en très bien d'avoir autant aimé!et la bande son, juste magistrale non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s