Le secret de Dream Lake

J’ai passé la quasi totalité de la grossesse à ne pas réussir à lire. Ou alors très lentement. Ou alors rien pendant des semaines, puis un livre sur une journée. Ou alors des livres garantis « absolument sans risques » – une série en cours, un livre recommandé par Chi-Chi… Enfin, vous voyez.

J’ai aussi passé la quasi totalité de la grossesse à me dire chaque matin que oui, c’était le jour où j’allais « prendre de l’avance » en prévision des nuits insomniaques et des journées de siestes qui m’attendais.

Sauf que quand on arrive pas à lire, il faut avouer que préparer des chroniques de lecture d’avance, ce n’est pas évident!

Et puis un jour j’ai annoncé à Chi-Chi « J’ai fini le tome 2 de la dernière série contemporaine de Kleypas ». Et elle m’a répondu « Toi, tu vas accoucher bientôt ». Ce à quoi j’ai répondu « Naaaan, c’est juste « un » livre! »

Bon, en vrai, la conversation étais sans doute plus longue (à cause de ma tendance naturelle à digresser), mais en l’essence, c’était ça.

Et force est de constater qu’elle avait raison. Parce qu’en lieu et place du lavage de carreaux dont certaines futures mères parlent (qui serait le signe précurseur de l’arrivée du bébé), votre princesse dévouée a lu et blogué (quelle dévotion hein?).

Vous avez déjà découvert un des livres que j’ai avalé avant le D-Day (The French for Love) et aujourd’hui, je vous parle du fameux Kleypas par lequel tout est arrivé!

Dans le secret de Dream Lake, il est question de Zoe (Hoffeman) et Alex (Nolan). Et Alex, dans les tomes précédents, est comme tous les hommes Nolan, un tantinet torturé. Il surfe sur le succès de son entreprise, et est marié à Daria, qui présente bien ma foi.

Sauf qu’un beau jour son dernier investissement ne paye pas comme prévu, Daria demande le divorce, et il découvre qu’il est « hanté » par un fantôme ». Vous ajoutez a cela un sérieux problème de boisson – mais ce n’est pas un problème, parce qu’il « arrête quand il veut ». Et vous obtenez le portrait schématisé de notre héros.

C’est peu reluisant. Mais d’un autre côté, avec les parents qu’il a eu, on ne peut pas être complètement étonné qu’il soit un peu siphonné, non?

En face de lui, Zoe, la reine du cupcake du B&B dont il est question dans le tome précédent. Et la reine du cupcake, comme son nom l’indique, est une jeune fille over sweet et adorable à souhait. Elle a un physique de pin-up et l’âme de la licorne arc-en-ciel (en gros). Zoe, c’est la « gentille » par excellence. Mais une gentille avec un sérieux corps de rêve (et un agacement certain face au fait que la gente masculine a beaucoup de mal à voir au-delà de ce physique) et un cerveau bien fait qui déclenche  toutes les alarmes lorsque son chemin croise celui d’Alex.

En effet, notre amie Zoe, sous un premier abord adorablement sucré, a elle aussi quelques squelettes dans son placard, dont un sérieux problème de complexe d’abandon (justifié, elle a été élevé par sa grand-mère).

Et au milieu des deux, le fantôme! Et si Alex semble être le seul à pouvoir le voir, leurs conversations n’en sont pas moins intéressantes. D’ailleurs, pour celles que le surnaturel fait tiquer, notre ami Casper fait plus « meilleur ami (ou psy) que conscience ou âme damnée, donc cela s’oublie vite. Et puis j’aime assez le côté caustique et franc de ce fantôme. Ça casse l’idée qu’on aurait pu avoir d’un esprit qui parle en paraboles métaphysiques!

Et notre histoire alors? Et bien il y est question de la grand-mère de Zoe et de sa santé, de la rénovation d’une maison et de son lac, d’un fantôme et de son identité et de héros qui n’ont pas vraiment le profil idéal pour aller ensemble.

Mais nous sommes au pays de la romance, et si parfois j’ai trouvé Alex un peu trop « torturé » (rattrapé par le fait qu’il n’est pas sans me rappeler Derek avec son côté « je suis mauvais, éloigne toi ») et Zoe un peu trop « je vais te guérir avec des muffins du paradis », l’histoire monte très bien en puissance et on profite du voyage.

Des gens très bien m’ont dit que c’était le meilleur de la série. Je n’ai pas lu le suivant (que l’on m’a conseillé vivement d’éviter comme la peste), mais de tout ceux que j’ai lu, c’est le mieux. Un bon Kleypas, à défaut d’être inoubliable!

Bonne lecture,
Tam-Tam

Publicités

19 réflexions sur “Le secret de Dream Lake

  1. Super! Je suis explosée de rire devant mon pc, entre la licorne arc-en-ciel et les muffins du paradis. Ton temps de repos avec le bébé dormeur t’ont fait du bien, on le sent! ^^

    Comme je suis la mémoire de poisson rouge incarnée, je sais que j’ai lu le premier de la série, qui se lit, c’est tout, et je me demande si je n’ai pas lu le troisième aussi, mais en tout cas, je me disais que l’histoire du fantôme me semblait intéressante.

    Toujours pas convaincue par LK en contemporain…

    • Je pense que je vais être obéissante, et je ne vais pas lire le dernier opus de la série.
      j’espère que LK va se remettre à l’historique!

  2. Super chronique (merci pour le fou rire)

    Sinon cette série, je les ai tous lus et pour moi le 1 est vraiment bof (beaucoup trop court, je pense que ce jour-là Lisa Kleypas devait avoir rendez-vous chez son podologue juste après l’écriture), le deux est sympathique, un bon moment mais ça ne vaut pas ses historiques, le troisième (celui-ci donc) est mon préféré, je l’ai vraiment beaucoup aimé même si ce n’est pas non plus La ronde des saisons, et le dernier, je l’ai apprécié mais je pense qu’elle avait fumé des substances illicites pendant l’écriture, vraiment pour le coup l’imagination est bien trop débordante, mais ça m’a bien fait rire 😀

    • J’avais chroniqué le 1 et tellement été déçue que contrairement à T. et malgré ses tentatives pour me rassurer (elle n’a pas lu le 1 grace à moi pour le coup), je ne me risque pas à la suite de cette série hélas…

      • ca reste moins sympa que les historiques de la grande époque du LK…
        mais dans un moment de disette, c’est toujours très sympa par contre!

  3. On me l’a offert, mais je l’ai mis de côté en attendant de dénicher (et de trouver le temps de lire, de toute façon) le précédent (Rainshadow Road, je crois ?). Il paraît qu’il vaut mieux les lire dans l’ordre… même si ça n’a jamais été une obsession chez moi (les histoires qui sont gâchées par des spoilers sont des histoires faibles, à mon sens).

  4. Pour moi aussi, ce tome là est vraiment le meilleur de la série et je te déconseille en effet vivement de lire le tome d’après, quelle déception………….

  5. C’est aussi mon préféré de la série, que j’ai trouvé un peu plate globalement, à l’exception de la description des lieux et de la bouffe haha. Perso, mes moments favoris de Dream Lake sont ceux avec le fantôme, j’ai été (avec surprise) touchée par son histoire plus que par celle des héros…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s