It happened one wedding

It happened one wedding, le dernier Julie James…

Comme je l’attendais en trépignant d’impatience!!!

Mais Julie, que s’est-il passé ??

Pour tout vous dire je ne me souviens presque pas de leurs noms une semaine après.

Vaughn et Sydney – voilà, j’ai dû faire marcher ma mémoire…

Lui on ne le présente plus, cela fait plusieurs livres que c’est le playboy de service de la série FBI/US attorney. Un soir, il l’aperçoit dans un café, elle vient de rembarrer sa date, il saisit sa chance et veut lui offrir un verre. Apres s’être fait renvoyé sur les roses de manière fort cavalière (Sydney est une grande fifille qui sait se faire respecter), il passe son chemin.

15 minutes plus tard, manque de chance, il s’avère que c’est sa future belle-sœur. Son frère Simon va épouser la sœur de Sydney Isabelle. Vous le voyez venir le mariage là ?

Ben moi aussi.

Pour faire en accéléré, pendant les 3 mois que vont durer la préparation du mariage, toutes les excuses seront bonnes pour les mettre en compagnie l’un de l’autre. Ça commence mal, ils s’envoient des vacheries et se tapent sur les nerfs, puis un baiser enflammé, cela va toujours mal, puis un peu moins mal, puis ils deviennent vaguement amis, puis ils couchent ensemble, etc etc.

Et au milieu de tout cela, le lecteur ? Enfin moi, la lectrice ?

J’avoue que je n’étais pas intéressée plus que ça. Ils étaient drôles ensemble oui, Julie a de l’humour et sait s’en servir, mais pas inoubliables non plus.

Des chapitres entiers d’un livre qui était déjà court sont perdus en bla bla sur le travail hyper prestigieux de Sydney comme directrice d’un fond de placement, procès-verbal de ses réunions en prime. Des pages et des pages sur l’entrainement de Vaughn pour son triathlon et la manière dont il se prépare pour ses opérations sous couvertures (surtout l’importance du choix du flingue le plus approprié) et les conversations qu’il a avec les malfrats qu’il veut mettre en prison.

BO-RING !

J’ai même lu en diagonale, c’est vous dire. (au passage, cela ne vous choque pas vous que le monde entier sache qu’il est agent du FBI spécialiste des opérations sous-couvertures ? on pourrait croire que c’est le genre d’info qu’il est plutôt bon de garder discrète non ?)
Sydney est, comme souvent les héroïnes de Julie, une femme de pouvoir toujours perchée sur ses talons. Oui, même pour aller se promener à la campagne, elle met un jean et des sandales, mais à talons les sandales. Sauf que nous ne sommes pas dans une mauvaise rom com hollywoodienne alors elle sait marcher avec et ne tombe même pas.

J’avoue, c’est une héroïne pour laquelle je n’ai pas réussi à avoir beaucoup d’empathie. Elle est sympathique mais sans plus. Couplée avec Vaughn, elle a ses moments mignons et marrants.

Mais dans l’ensemble, ce livre a été lu rapidement et sera oublié tout aussi rapidement.

Et juste un détail qui me chiffonne : a aucune moment personne ne se dit qu’avant de coucher ensemble, ce serait bien d’être surs de leur coup, vu qu’accessoirement ils font partie de la même famille et ça serait chouette de ne pas se promettre un bordel monstre aux réunions de familles pour les 47 ans à venir, qui que leur frère et sœur respectifs sont mariés avec un bébé en route ??
Bref, pardon pour les fans inconditionnels mais j’ai trouvé ce tome d’autant plus décevant que j’avais tellement adoré le précédent. C’est un livre 3.5 étoiles sur goodreads, un bon livre mais clairement pas à la hauteur de ce que j’attends de l’auteur…

Bonne lecture
Chi-Chi

Publicités

10 réflexions sur “It happened one wedding

    • Ah en ce moment je traverse une grosse phase contemporaine, mais un jour je reviendrais aux historiques, promis! 😉

  1. ahhh non non, c’est pas possible ! tu viens d’assombrir mon début de semaine 🙂

    Bon après en VF il reste encore le tome précédent à traduire donc c’est pas pour tout de suite la grosse déception.

  2. Livre lu et apprécié. J’appréhendais un peu après avoir lu ta chronique, mais non, j’ai bien accroché à leur romande. Dans le genre, je ne t’aime pas particulièrement mais viens là que je t’arrache tes vêtements, le contrat est rempli. 🙂 J’ai adhérer à l’évolution de leurs sentiments, leurs incompréhensions (mais pourquoi suis-je attiré(e) à ce point????) et leur relation. Je n’ai pas trouvé que le temps passé sur leurs boulots respectifs étaient si longs que ça, et même mois que dans d’autres livres de la série. Mais quand un livre te laisse de marbre, tu repères tous les trucs qui t’exaspèrent. 🙂
    Bref, pour moi c’est une réussite. Seul bémol, et là je suis d’accord avec toi, pour moi undercover ça veut dire secret et là, on a plutôt l’impression qu’il travaille au service comm du FBI. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s