Reflexion graphique à Vera Cruz

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je relisais pour vous « L’ange de minuit ». Sur la couverture, un aigle regardait clairement le couple en train de se préparer à « conclure ». J’avais trouvé cela étrange. En vrai, j’ai été verbalement beaucoup plus explicite en découvrant ce détail de la couverture, mais avez-vous vraiment besoin que je bafoue la pureté de ces lieux princiers en répétant tous ces mots qui ont à l’époque entaché mon discours…

Tout cela pour en venir à une simple question: « Que viennent donc faire les animaux sur les couvertures des A&P? » (NDA – A&P = Aventures & Passions)
Figurez-vous qu’après une recherche approfondie, en plus des aigles aux regards inconfortablement pervers, ce sont chevaux, cygnes et autres papillons qu’il faut rajouter à la ménagerie.

L’aigle royal du #1 me fait chanter Pocahontas, le #2 me fait penser au lac des cygnes où la fille MEURT (tu parles d’un happy-end), le #3 me laisse perplexe, vraiment… Quand au #4, je m’attends clairement à avoir The time of my life, mais que voulez vous, on a les références qu’on mérite.
Et vous, que vous inspirent ces débordements animaliers?
Tam-Tam
Publicités

19 réflexions sur “Reflexion graphique à Vera Cruz

  1. Pour le cheval, je vois surtout une espèce de pancarte où il serait écrit "attention, bel étalon", ce qui est finalement peu flatteur pour madame, qui n'a pas de pancarte "attention, lionne sauvage" 😀

  2. l'aigle, on pourrait dire que c'est la majesté du vol…toussa…mais le papillion, a part le fait que c'est joli et ephemère, je vois pas en quoi ca vend du rêve en combinaison avec une romance!

  3. OUi, mais le petit papillon quoi, ca me fait un effet de fragilité, de quelque chose qui va mourir vite en plus…ou alors c'est comme le cygne, ca rappelle l'étape ingrate précédente et le résultat de la maturation…

  4. Ca m'inspire que les mecs qui faisaient les couvertures étaient déjà optus par rapport au desiderata des femmes. Tristessssseeeeee !!!! Je pensais à vous en faisant mes achats pour les vacances : alors le dernier Elizabeth Hoyt ? (J'achète ou j'achète pas)

  5. Alors on pourrait dire que l'animal représente l'amant, et dans ce cas : le cheval = l'étalon fougueux OK, mais l'aigle je le trouve plus dominateur que protecteur (faut aimer), et le cygne, c'est beau à regarder mais ça mord (là encore, il faut aimer)! Héhé en tout cas le débat est ouvert !

  6. haha…le dernier hoyt, je l'ai fini hier…normalement, j'en parle lundi, si tout va bien. Tu penses attendre jusque là?(je pense spoiler un peu d'ailleurs)

  7. Ca me fait effectivement penser au chapitre des couvertures de "Beyond heaving bosoms" que j'ai fini tout récemment et qui m'a fait mourir de rire ! Mais oui ! Pourquoi des cygnes, des chevaux ou des moutons (avec quelques volcans en prime) sur les couvertures de nos romances préférées ??? Sûrement un genre de métaphore profondément obscure pour souligner la destinée des héros… ou pas…! Je suis d'accord avec Katia : les cygnes, c'est méchants !! (dans le genre méchant : pourquoi pas des poules pendant qu'on y est ??)

  8. Mais quel est ce besoin de figure de style chez les graphistes de couvertures de romances??J'ai montré a un graphiste ces images: il a fait la moue, a fermer les yeux, reculer prudemment de devant l'écran en marmonnant "tu ne m'as jamais montré ces couvertures, tu ne m'as jamais montré ces couvertures"Je m'interroge alors, qui est ce directeur de collection qui trouve qu'un cygne, c'est gentil, qu'un aigle c'est romantique, qu'un papillon c'est amoureux et qu'un cheval, c'est membré?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s