Sweet nothings – Libre d’aimer

Mes petits lecteurs chéris, il n’aura pas échappé à votre œil de lynx que je ne suis pas suuuuper présente en ce moment… Le boulot, la vie, tout ça tout ça…

Et le résultat, c’est que je ne lis pas. Mais genre vraiment pas. Je n’ai pas lu une seule ligne depuis plus d’un mois. Parlez d’une panne de lecture, c’est une traversée du désert !

Bref, quelle plus belle occasion que cette panne pour revenir vers mes classiques et continuer à reprendre pour vous la série des Kendrick/Coulter ? En plus, on est venu nous reprocher sur Facebook de ne pas être à jour (n’est-ce pas Fabienne…), autant dire que j’ai la pression…
 
Retrouvons donc la série avec Jake Coulter, rancher qui murmure à l’oreille des chevaux. Oui, vous avez le droit de vous imaginer Robert Redford dans le rôle. Juste un peu plus jeune, mais tout aussi sexy dans le genre qui fleure bon les grands espaces, la vie saine et rurale perdue au fin fond de l’Oregon… Sinon vous avez toujours l’option Brokeback mountain, Jake Gyllenhaal et Heath Ledger, ou n’importe quel autre cow-boy de cinéma, bref, Jake Coulter est jeune, riche, beau, sexy, talentueux, et je manque de qualificatifs !

Et quand Jake voit débarquer Molly, au volant d’un van, avec un étalon pour le moins agité (comprendre, complètement traumatisé) à l’arrière, Jake se montre aussi noble et chevaleresque. Un vrai prince charmant. 

Et parce que je suis vicieuse, je ne veux pas en dire plus sur l’histoire en elle-même, et vous obliger à aller lire ce tome 3, qui est mon préféré de la série !

Molly est super sweet, une femme un peu paumée mais attendrissante, qui va vraiment se révéler et prendre un nouveau départ. Jake… est Jake ! Ce qui veut tout dire…

Lisez Sweet nothings (Libre d’aimer) de Catherine Anderson, et vous pourrez apprécier par vous-même !

  
Bon week-end,
Chi-Chi 

 
PS : Oui, cet article est scandaleusement court… Mea culpa, je ferai mieux la prochaine fois (enfin j’espère!!!). Pour me faire pardonner, je vous propose une photo de cupcake, offert par Milady à l’occasion de la sortie de Baiser sucré (Sugar rush), tome 1 de la série Cupcake club de Donna Kauffman… Je vous en parle très vite ! 


Publicités

10 réflexions sur “Sweet nothings – Libre d’aimer

  1. je l'ai lu celui-là car il me semble qu'une princesse altesse royale l'avait conseillé quelque part sur ce blog… C'est vrai que c'est bien et que ça fait du bien à lire même si c'est limite guimauve…

  2. Cniiiii!!!!!Molly, elle m'avait tellement parlé avec ses complexes, son sentiment d’infériorité. j'avais tellement aimé la voir se reconstruire, s’épanouir…Mes deux scènes cultes: les cheveux, et le calçons long pour dormir!C'est l'un de mes préférés de cette série (que je vais finir par relire par ta faute)!J'en ai conservé la VF avec la couverture Kitchisssiiiime!

  3. Ah vile tentatrice, tu ne peux pas parler de Jake Gyllenhaal impunément ! Impossible ! Voilà je vais être obligée de lire cette série maintenant !PS : La chanceuuuh pour la soirée Milady ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s