Wife lottery, tome 2 et 3

Cet été, rappelez vous, je découvrais pour vous le héros de « The texan’s wager » de Jodi Thomas. Cet homme vierge et mysterieux, cet homme fort et protecteur, cet homme silencieux et secret, cet homme qui, ma foi, a fait palpiter mon petit coeur de princesse.

Palpiter tant et si bien que j’ai enchainé avec les histoires suivantes – le livre étant le premier opus de la série « Wife Lottery »- et vous présente aujourd’hui « When a Texan gambles » et « a Texan’s luck », opus 2 et 3 de la série. Les puristes me rétorqueront qu’il y a un quatrième tome, « The texan’s reward », mais je ne sais si c’est la lassitude ou le fait que cet opus soit une histoire de retrouvailles, mais je l’ai commencé, posé, recommencé, reposé… et je suis finalement passé à autre chose (j’ai un emploi du temps de princesse que voulez-vous).

Mais passons au premier de ce jour, c’est a dire le tome 2…
Et alors que je surffais sur les papillons interieurs de ma découverte (surf sur papillon, un talent de princesse), j’ai été un peu décue par « When a Texan Gamble ». Et par un peu décue, comprendre que l’histoire est pas mal du tout, mais les papillons s’en sont allés migrer ailleurs (snif snif, plus de surf).

Mon point de vue sur le pourquoi qui expliquerai cette migration des papillons?
L’héroine est agacante. Le genre que je finis par avoir envie de secouer (on en est pas encore au stade de la tête dans le crépi, notez). Et puis c’est leeeeeennnnnnnnnnnttttt. Et alors que la tension montante du premier avait été délicieusement incendescente, ici, ça fait plus effet micro-ondes que Barbecue (cherchez pas, le manque de sommeil a un impact douteux sur mes metaphores).

Mais on suis l’histoire entre Sarah et Sam avec interet, on s’intéresse à leur rapprochement, et on retient son souffle/couine/glousse et soupire au bon moment.
Mais voilà, entre Carter et Sam, il n’y a finalement pas photo. Sans parler du fait que Sarah est trop « petite chose abimée par la vie » qui veut se la jouer « nonononononon, je me débrouille toute seule » quitte a se mettre dans une panade monumentale…

Heureusement, je suis passée au tome 3, « A Texan’s Luck », et j’ai adoré!!!
Un mariage arrangé par proxy. Si bien que le héros n’a absolument pas été consulté à propos de son mariage…
Si bien que Walker, notre héros et soldat, est tout de même un peu surpris quand il voit arriver un jour devant lui Lacy, toute grandie et bien décidée à changé le statut de son union. En effet, toutes ces années, elle n’a été que sa femme « sur le papier », et c’est la première fois qu’ils se rencontrent…

Et notre héros, laissez moi vous dire qu’au commencement de notre histoire, c’est un butor de première… Mais n’ayez crainte. En face de lui, il va avoir quelqu’un à sa mesure, car Lacy est à la fois sweet et butée, naive et forte, fière et intelligente. Et Walker va se faire avoir à l’usure. Et Lacy, dans sa grandeur d’âme, va pardonner son égoïsme originel…
Enfin, grandeur d’âme, grandeur d’âme… Je parle bien vite et schématise parce qu’ils partent de loin ces deux là. Mais je ne veux pas spoiler, parce que c’est un vrai livre bien couinant celui-ci, et que ce serait dommage!

Bilan du jour, une fois que vous aurez fondu avec Carter dans le premier tome, si vous n’avez rien contre les séries dans le désordre, vous passez directement au 3, et vous couinez avec moi!
Pour les autres, le 2 passe bien, et revenez me dire si je dois persévérer pour le 4 et enfin obtenir la conclusion à l’intrigue en fil rouge sur les 4 tomes (le vilain du premier tome qui fait des siennes à répétition, un classique!)

Bonne lecture,
Tam-Tam

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s