Modern Family

Modern Family - Series 06

Modern Family – © 2013 Fox

Je suis en plein écoute d’un Jennifer Weiner. Toutefois c’est 1) un roman féminin, donc j’ai encore quelques scrupules à en parler ici et 2) je ne l’ai de toute façon pas encore fini… Donc aucune torture d’esprit à prévoir sur ce coup là. Cette semaine, ce sera sans bouquin.

Mais n’ayez crainte, j’ai quand même un truc dont je veux vous parler, et qui est quand même vachement pratique à mettre en arrière fond quand on prépare la soupe, qu’on plie le linge ou qu’est sur la route (ma vie est glamour, deal with it).

Modern Family.

On y assiste au quotidien d’une famille recomposée et « modern ». A son somment Al Bundy … Jay Pritchett, qui s’est remarié à la fabuleuse (et beaucoup plus jeune) Gloria. Cette dernière avait eu un garçon d’un premier mariage, Manny, et ensemble Jay et Gloria auront un autre fils.

De son côté, Jay a deux enfant de sa première union: Claire, mariée à Phil et mère de Haley, Alex et Luke; et Mitchell, marié à Cam et père de Lily.

Donc en un sens, Joe, dernier né de Jay est l’oncle de première née de son ainée Claire, tandis que Manny et Luke, qui sont du même âge, pourraient être considéré comme neveu et oncle.

Et moi, toutes ces interactions pleines de drama, pleine de bon sentiments, de mensonges, de situations rocambolesques, bah j’adore!

J’aime que les créateurs ait forcé les traits juste ce qu’il faut pour que cela fonctionne, mais que les personnage n’en deviennent pas des caricatures. C’est un équilibre assez précaire qui fonctionne mieux à mesure que les saisons passent. La première saison reste ainsi plus caricaturale que les autres. Force est de constater qu’il fallait mettre en place les backstories pour que le reste se construise dessus.

Petit bémol, parce qu’il en faut toujours un. Avec beaucoup de séries qui s’articulent autour d’une famille, J’ai cette même sensation qui revient: Pourquoi y a-t-il si peut de vie amicale et d’interaction autres que celle de la famille?

Mais bref, cela fait 3 semaines que je rattrape mon retard, et j’aime beaucoup!

Et vous?

T.

 

 

 

 

 

Publicités

Married at first sight – Channel 4

Married-At-First-Sight-460x186

Cet été, certains s’en souviendront sans doute, j’ai effectué un petit voyage diplomatique « accross the channel ».

En plus de profiter d’une météo exceptionnellement clémente (Chi-Chi vous confirmera, j’ai eu droit aux 15 jours de soleil de l’année), j’ai pu faire mon plein de TV britannique: entre les rediffusions du Doctor et les Soaps 100% british, j’ai découvert un programme de Télé-Réalité assez particulier:

Married at First Sight.

Pour ceux qui ne seraient pas confortable dans la langue de notre ami le barde, sachez qu’en anglais, la notion du « coup de foudre » se traduit par « love at first sight » qui littéralement veut dire « l’amour au premier regard ». Je vous laisse donc apprécier le sens du nom du programme qui annonce une émission à mi-chemin entre la romance bien guimauve et l’étude anthropologique des réactions et interactions humaines…

Le pitch est simple, vous prenez des volontaires, vous leur faites remplir un questionnaire extensif et détaillé. Vous entrez les réponses dans un logiciel et un algorythme complexe et précis se met à travailler.

2 couples sont créés à partir de leur compatibilité, et 3 épisodes sont programmés.

1437734793_married-at-first-sight-2-600x410
Jason and Kate, un duo très glamour, un poil hipster et plein de class

Married-At-First-Sight-2
Emma et James, plus épicurien, un brin moins classe et plus potache.

Au debut de l’épisode 1, les couples volontaires se préparent à se marier. Il/elle n’a jamais rencontré la personne à laquelle il/elle va peut etre dire « OUI », et tout se passe autour de l’euphorie et la frénésie qui entourent les préparatifs d’une noce, si télévisée soit-elle. Les protagonistes nous font part de leur excitations, de leur angoisse, du fait qu’ils n’auraient jamais pensé se marier de cette manière. Ils essayent d’anticiper et  s’étale dans des conjectures à propos de leur conjoint(e) idéale…

Et la tension monte, tandis que les convives se préparent, tandis que les témoins nous racontent qui sont nos tourteraux sur commande. Et la tension arrive à son apothéose en fin d’épisode, quand enfin chacune des deux mariées remonte l’allée centrale, voilée comme dans une romance historique où la soeur/cousine/meilleure amie a pris la place de la future mariée… (Vous croyez que je lis trop de romances historiques?). L’assemblée retient son soufle le téléspectateur subit encore une page de pub (en grognant) et enfin, les deux couples se jurent fidélité, amour, etc.

fin de l’épisode 1, rendez vous la semaine prochaine pour la lune de miel (puis la suivante pour la vie commune). Et les questions fusent…

D’abord, on essaye de remettre les choses en perspective, c’est de la télé-réalité, et non un documentaire anthropologique sur les mariages arrangés ou la précision des algorithme de prédiction de compatibilité.

Ensuite, on essaye d’interpréter ce que l’on a vu, l’alchimie à l’écran, les tempérament révélé par le premier épisode.

Enfin, on prend les paris.

Moi j’avais parié sur Emma et James, je trouvais que Jason et Kate, ça faisait « trop beau pour être vrai ». C’est que sous des airs de princesse de la guimauve dégoulinante, je suis une cynique avertie qui sait parfaitement qu’on peut faire croire ce que l’on veut avec des images et films habillement édités.

Et cela n’a pas manqué. J’ai été me renseigner sur le net à mon retour pour voir comment cela avait évolué, et après 3 semaine, Jason le Hipster s’était remis sur Tinder. Kate à été mise au courant par une de ses amies qui s’en ai rendu compte. Drama de télé-réalité. Audience. Bref, vous visualisez.

Pendant ce temps, Emma et James, qui ne payaient pas de mine au début et faisait clairement « canard boiteux » à coté du glamour scintillant de l’autre couple, sont toujours ensemble. Ils ont décidé de voir ou ce mariage les mèneraient. Et je regretterai presque de ne pas avoir vu les épisode 2 et 3 parce que clairement, au début, ils étaient maladroits, gauches, embarrassés, et plein d’autres adjectifs qui décrivent parfaitement ce qu’un couple de « mariage arrangé » peut être au début de son histoire.

Il parait que la saison 2 a été validée. Donc, si vous voulez découvrir, va juste falloir prévoir vos vacances!

Bonne semaine
Tam-Tam