Neanderthal seeks human – A smart romance

(Scroll down for english)

Neanderthal seeks human, A smart romance de Penny Reid. 


Smart romance? Neandertal (oui, j’ai découvert qu’en français il n’y avait pas de H, on en apprend tous les jours…)? Voilà qui devait suffire à m’intriguer! Parce que ça veut dire quoi une romance intelligente ? Que toutes les autres n’en sont pas ? Voilà qui méritait d’être examiné de plus près non ? Quand à ce Neandertal, c’est vrai que le héros de romance est souvent un archétype de l’homme des cavernes quand il rencontre sa dulcinée – ce fameux alpha dont certaines sont si friandes… Mais quand même, le terme est un peu rude non ?
 
Je vous rassure tout de suite, le Neandertal ici, ce n’est pas le héros mais l’héroïne, comme Janie ne manquera pas de l’expliquer au héros au cours d’une conversation aussi mythique qu’improbable.
 
Remettons les choses à leur place. Neanderthal seeks human est le tome 1 d’une nouvelle série, un ebook publié exclusivement en format kindle, autant dire que je ne cherche pas à vous faciliter la vie aujourd’hui et vous m’en voyez désolée ! (si vous n’avez pas de kindle mais une tablette, il existe une application kindle que vous pouvez télécharger, et si vous n’avez pas de tablette, l’application marche aussi sur téléphone et sur ordinateur) (je fais des efforts, je vous assure) (ce n’est pas de ma faute si on me met entre les mains des livres bien)
 
Ceci dit, Janie est un peu spéciale. C’est une fontaine d’information avec une mémoire photographique. Vous voulez savoir quelque chose sur les modes de reproduction des baleines dans l’antarctique, les normes sociales au sein de l’entreprise (pas si faciles que ça à mettre en application), les méthodes de culture de la fleur de tiaré en Polynésie, ou tiens… les codes de séduction de l’homme de Neandertal… Janie est votre femme !
 
Janie a d’ailleurs du mal à tenir une conversation sans se sentir obligée de placer un ou deux ou vingt-cinq de ces informations fascinantes, conséquence de sa nervosité. Enfin, nervosité. Aux yeux du monde, elle est juste étrange, un peu distante. Mais l’histoire étant écrite à la 1ere personne, nous savons que c’est de la nervosité. Les mécanismes de fonctionnement du cerveau de Janie sont assez fascinants, elle a cette méthode très efficace pour gérer les émotions indésirables : il suffit de se visualiser en train de les emballer soigneusement dans une petite boite, on les range dans un carton, dans un grenier, dans un petit coin de son esprit fermé à clé, et hop, tout va mieux !
 
D’ailleurs, quand commence notre histoire, Janie a attaqué la journée en découvrant que son fiancé la trompait. Ce qui fait que, comme elle vivait avec lui, elle se retrouve sans toit, et que comme c’est le père dudit fiancé qui lui avait dégoté son travail, elle se retrouve aussi sans emploi (et peu importe qu’elle fasse bien le travail en question).
 
Une bonne journée parmi d’autres…
 
Et pour couronner le tout, c’est notre héros, qu’elle ne connait encore que de vue, et qui répond au surnom de Sir Handsmone McHotpants (autant dire qu’il y a du niveau sur l’échelle de Hugh Jackman – oui, ça faisait longtemps que l’on ne vous en avait pas parlé de celle-là), qui est chargé de l’escorter à la porte séance tenante !  Seulement voilà… Sir McHotpants (aussi connu sous le nom de Quinn Sullivan), n’est en fait pas vraiment garde de sécurité, et il fait à Janie une proposition qu’elle ne va pas pouvoir refuser.
 
Je m’arrête là pour la suite des évènements, lire le livre (je suis horrible avec vous, je sais, toutes mes confuses…), vous n’aurez pas le choix !
 
Le lire parce que c’est drôle, parce que l’auteur a vraiment une plume assez unique, et un regard sur son héroïne qui détonne. Notre héroïne de romance type est souvent charmante, mignonne. Cliché, quand tu nous tiens, elle a des manies mais ce sont des choses supposées la rendre plus attachante aux yeux des autres.  Janie n’est pas charmante, elle est bizarre. Mal à l’aise en société. Pas godiche mais distante, un peu froide. Le lecteur s’en rendra assez peu compte parce qu’il voit tout à travers son regard, mais rien ne semble jamais vraiment l’atteindre et même notre héros est le plus souvent gardé scrupuleusement à distance. Pour une fois, pas de « tu es l’homme de ma vie alors pour tes beaux yeux sexy je vais complètement changer de personnalité et prendre l’habitude de te faire partager la moindre de mes pensées ». Par contre, on aura bien droit au classique « tous les hommes se retournent sur son passage, ô sublime déesse pulpeuse à la chevelure de feu, mais elle reste parfaitement inconsciente de son charme et se compare à un homme de Neandertal ». Oui, on ne pouvait pas tout avoir hélas.
 
Il y a donc une belle dose de clichés que je pardonne à l’auteur, parce la plupart du temps, elle les utilise à son avantage. En comparant son héroïne à un homme de Neandertal par exemple. Avec un Quinn se vexe comme un pou quand Janie lui explique qu’un homme « comme lui » ne pourra jamais sortir avec une femme « comme elle ». Parce qu’il est évident pour notre héroïne que Quinn est un 10 quand elle est un 6, lui comprend exactement le contraire, et sa réaction (ou plutôt l’absence totale de compréhension de sa réaction – je sais faire des phrases simples moi, surtout à ces heures indues où j’écris… – dont fait preuve Janie) est hilarante.
 
Vous l’aurez compris, ce n’est pas un livre parfait. Le twist avec la sœur de Janie, pitié, et puis cette scène finale de sauvetage – oui il y a un sauvetage de demoiselle en détresse, parfaitement – où tout se résout comme par magie mais nous autres pauvres lecteurs sommes laissés dans l’ombre sur un certain nombre de détails, complètement en décalage avec le reste de l’histoire. La manière dont Janie traite ce qui lui arrive dans la boite de nuit m’a dérangée également. Mais… 
Mais c’est bien raconté, avec un ton léger et amusant, une perspective originale et assez de mordant pour me faire rire au lieu de me faire lever les yeux au ciel devant ces clichés et je vous le conseille donc. Quand aux raisons qui font que c’est une « smart » romance, je ne suis pas plus éclairée… Peut-être parce que Janie est hautement intelligente? Sinon je ne vois pas trop. De toute façon toutes les romances sont intelligentes, sinon les princesses n’en liraient pas, non?
Enfin, ce n’est pas encore la saison mais c’est presque une lecture de plage ! Allez, une lecture de dimanche après-midi allongée dans l’herbe !
 
Bonne lecture,
Chi-Chi
 

Neanderthal seeks human, A smart romance de Penny Reid.

Smart romance? Neanderthal? This was enough to catch my attention. Because, really, what does a smart romance mean? That every other romance isn’t smart? It deserved closer examination. As for this Neanderthal thing, I will admit that most romance heroes tend to act like cavemen as soon as they meet the one, but didn’t it seem a bit harsh?

Don’t worry people; Neanderthal here applies to the heroine and not the hero, as will be explained in a completely incongruous and incredibly funny conversation, by said heroine to the hero.

Let’s put things back in their place. Neanderthal seeks human is the first book in a new series, published only in eBook. Yes, you can say it; I did it on purpose to make your life more complicated! But have no fear, for there is a wonder called smartphone application, computer and plenty of other devices made to help you here. And don’t blame me if I want to share good books with you, nothing good ever came without a price!

That being said, our heroine Janie is a bit weird. She does know everything you ever wished to know (thanks to her photographic memory), about whales reproduction cycle in the Antarctic, social standards at work (knowing and applying being very different here), methods to cultivate flowers in Polynesian islands, and of course, seduction methods amongst Neanderthal civilization!

But Janie also has a very hard time with regular conversation, she will feel the need to provide one or two or fifty such information at any time, thanks to a serious case of bad stress. Well, stress… To an outsider eye, she will just seem strange, a bit cold, but since the story is told from her point of view, we are aware of that particularity. The wonders of Janie’s brain are also incredibly efficient in helping her deal with any uncomfortable feeling: she just visualizes herself wrapping them neatly in a little box, putting the box away in a corner, closing the door and voila, by a little twist of a key, it went away…

As it happens, when our story starts, Janie began the day by finding out that her long time fiancé cheated on her, making her homeless (how strange that she doesn’t want to keep on living with him, really…) and jobless (consequence of job being acquired through said fiancé’s father) (and really, who cares that it’s been years and that she can actually DO the job?).

A day like any other day, a good day you might even say…

But no, it wasn’t enough, to top it off, it’s our hero (Janie only knows him from afar but he answers to the wonderful nickname of Sir Handsome McHotpants – that is to say, he must be very high on our famous scale from zero to Hugh Jackman) who’s given the mission of escorting our heroine out of the building. And there is the element of surprise: Sir McHotpants (aka Quinn Sullivan), is not who he seems to be. And he will make our heroine a proposal that she really can’t refuse…

I will not say another word on the subject, and you just will have to read the book (I know, I’m awful to you, I deeply apologize).

You have to read the book because the author has a unique voice, unlike what you can find in most romances these days, it’s refreshing and her heroine is most unusual. Usual romance heroine? Cute. Quirky maybe, sometimes, but her defaults have to be cute. Cliché is our friend, and I love it, but it can be tiring sometimes. Janie is not cliché, she is weird. Cold even. Uncomfortable with regular social interaction. Never awkward, more aloof. As a reader, we will not see her this way, but we will realize it slowly, through the book.

Strange she is and strange she will remain. No “You are my handsome hero and by the magic of your pretty eyes I will suddenly change my whole personality and share every single one of my thoughts and feelings with you”. Everyone is kept at a distance, and Quinn will be no different. If anything, I like the consistency of it! Well, there is the cliché of “Ye beautiful goddess with a flaming hair, every man looks back at you but you never saw it and compare yourself to a Neanderthal”. But the book couldn’t be perfect.

I won’t lie; there are clichés in this book. But the author manages to always use them to her advantage. By reversing the roles and comparing the pretty girl to a Neanderthal for example. With a hero absolutely outraged by the notion, believing that he is referred to as said Neanderthal. Because, obviously, he is a 10 and she is a 6 at best. And because he obviously understands exactly the contrary and his reaction made me laugh out loud!

There are a few things I didn’t quite like. The storyline with Janie’s sister was a bit rushed, the final “saving the damsel in distress” scene was completely over the top and I didn’t really understand how everything came to be, and I was bothered by the way Janie reacts (or doesn’t react more) to what happens in the nightclub. So details were skipped over to fast and I would have liked to understand more of them.

And yet, having said that, the story is great, the style is light and funny, the point of view is different, and the humor is sarcastic enough to make me laugh instead of roll my eyes when facing one of those clichés! As for what makes it a smart romance… I really don’t know. Maybe because Janie is so smart herself?

Does it really matter? I believe that every romance is a smart one anyway, otherwise, why would we be reading them!

I know the season is not upon us yet, but this is a wonderful summer beach read. Or a Sunday garden read, for now!

Enjoy, 
Chi-Chi

Publicités

18 réflexions sur “Neanderthal seeks human – A smart romance

  1. Héhéhé moi je suis allée à la mer hier ! Bon on ne s'est pas posés sur la plage pour lire, on s'est plutôt promenés, mais je suis quand même allée à la mer :)bon ce livre a l'air plutôt sympa, je garde le titre dans un coin de ma tête pour quand j'aurais une liseuse.

  2. J'ai finalement craqué et je l'ai lu sur mon iphone (suivant tes conseils avisés). Je suis assez partagée, j'adore les dérapages mentaux (et verbaux !) de Janie et McHotpants est carrément yummy ! Par contre j'ai été assez gênée par les raccourcis de l'auteur, apparemment sur les même points que toi, et la fin m'a laissée pantoise… Enfin beaucoup de bons moments de rigolade quand même ! Et surtout j'ai adoré ton article dans le plus pur Chi-Chi style 🙂

  3. Et un livre de plus que j'ai envie de lire (j'ai quand même une liste sur 'ordi avec tous les livres que je lirais une fois mon capes passé et que j'aurais le temps de me consacrer à de l'anglais ^^)en parlant echelle Hugh Jackman j'ai pensé à vous en voyant cette pub, je suppose que vs l'avez vu mais là c'est la version longue … ahhh Hugh…(soupirs…)http://www.youtube.com/watch?v=C0tRJ-dC4kk

  4. *soupir* oui j'adore cette pub, je me la repasse régulièrement… Celle là et son numéro d'ouverture des oscars il y a quelques années aussi, tu le connais?

  5. Un projet futur encore assez hypothétique ^^ je l'envisage sérieusement mais je ne sais pas encore si et quand je passerai le pas ;p et puis j'hésite aussi sur le modèle qui me conviendrait le mieux. Bref j'y songe mais c'est pas encore fait ^^

  6. Pingback: Friends without benefits | In need of prince charming

  7. Alors, je l’ai lu enfin et j’ai beaucoup aimé! C’est pétillant et marrant, avec une héroine atypique. En effet, on ne comprend pas toujours tout ce qui se passe dans la tête de Quinn, c’est le désavantage de l’écriture à la première personne, mais j’ai apprécié l’originalité de l’écriture…

    … et j’enchaîne sur Friends without Benefits 😉

  8. Pingback: Love hacked | In need of prince charming

  9. Pingback: Deux livres pour Noël | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s