Deux livres pour Noël

Je voulais vous préparer une petite liste de livres de Noël, histoire de se mettre dans l’ambiance de ce mois de décembre qui commence. Je ne sais pas pour vous, mais chez moi ce WE c’était décoration de sapin couplé avec repas de Thanksgiving. J’aime autant vous dire que je suis toujours en train d’essayer de me remettre de cette dinde, et que j’ai cuisiné trois tartes aux noix de pecan en une après-midi… et que du coup je n’ai pas lu beaucoup, et encore moins écrit mon article.

Mais à quoi serviraient les dimanches soirs, si je n’avais pas un coup de stress sur le sujet ?

Je suis un peu en panne d’écriture en fait… et j’ai des fleurs en soie à terminer, pour un autre projet. Enfin, T. m’a donné sa bénédiction pour vous faire une chronique télégramme, elle n’est que bonté et compréhension.

Lectures du jour, nous avons donc deux recommandations (oui parce que j’ai tenté quelques histoires de Noël, et j’ai failli périr d’ennui, je ne veux donc pas perdre de temps à écrire quelques chose là-dessus) (juste, est-ce qu’on peut évoquer la question cruciale de savoir pourquoi il faut toujours nous coller un gamin dans les histoires de Noël – comme si l’on ne pouvait pas apprécier Noël sans avoir des enfants pour nous rappeler à quel point Noël c’est magique – et être bien bien insistant sur le sujet, que la magie de Noël ça vous fait aimer les enfants qui ne sont pas les vôtres et que ça ne s’apprécie que dans l’innocence du regard d’un chérubin aux yeux blonds qui ne sait pas se servir d’un rouleau de scotch à 9 ans, pour emballer un cadre en macaronis, et que c’est-y pas le truc le plus charmant du monde, toute cette maladresse attendrissante – non mais ARGH sauvez-moi !!!!!!!!!)

Je reprends.

Je disais donc, deux livres à recommander :

Scenes from de city de Penny Reid :

Attention, en vente seulement jusqu’au 15 décembre, non vous ne rêvez pas, mais comme c’est un recueil de mini-nouvelles dont les recettes vont intégralement à une association, Penny a choisi de ne pas le laisser en vente longtemps.

Vous y retrouverez, littéralement le temps d’une seule et unique scène, tous les personnages de sa série Knitting in the city : Janie et Quinn, Elizabeth et Nico, Sandra et Alex, Ashley et Drew. Et les 3 premiers chapitres du prochain tome, Fiona et Greg. Et là, je swoone à mort… Fiona et Greg promettent d’être juste… pfiouh… magique ? (mais cette fois dans le bon sens du terme !!!) On les découvre au tout début de leur histoire, ils sont jeunes, fringants et innocents, et je trépigne d’impatience (alors que je ne m’étais pas spécialement attardée sur Fiona dans les autres tomes) (il faut dire que dans le livre qui lui sera consacré, elle est déjà mariée à Greg depuis 10 ans) (avouez que ce n’est pas un point de départ  commun pour une romance) ! Et en bonus, le début d’un autre livre, The hooker and the hermit, écrit à quatre mains avec L. H. Cosway. Tout un programme !

Et pour ne pas risquer d’être en manque d’ici la fin de la semaine, on continue la lecture avec Rendez-vous à Pigalle de Chloé Duval :

Attention, celui-là n’est en vente qu’à partir du 4 décembre (oui, j’ai des relations très hauts placées pour avoir lu le livre avant sa sortie), chez Laska et chez nos revendeurs d’ebooks habituels…

Clémentine qui aime lire dans le métro, Julien qui aime lire dans le métro, Paris (et son métro donc), et surtout une histoire d’amour de Noël (garantie sans enfants). Disons-le clairement : j’adore Paris. Vraiment. Et je ne tolèrerai pas de commentaires désobligeants en ces lieux ! J’y ai vécu 12 ans, c’est ma ville de cœur. Et quelqu’un qui sait me parler de ma ville sans me servir une ribambelle de clichés, j’achète. Ici, c’est le Paris fébrile du début de l’hiver, éclairé à la guirlande électrique et emmitouflé dans une écharpe couverture, le Paris magique où toute la ville bruisse d’excitation, où le cœur de la ville s’emballe en préparatifs de Noël, un Paris où l’on relève le nez de son bouquin 15 secondes, histoire de vérifier que l’on n’a pas raté sa station à l’heure de pointe. C’est une histoire courte, oui. Mais l’auteur nous parle, comme elle sait le faire, si délicatement, tendrement, de la magie du quotidien. De ces petites surprises qui nous attendent lorsque justement nous relevons le nez, pendant ces 15 secondes qui peuvent changer une vie. Et moi, ce sont mes livres préférés. Ceux où j’y crois, ceux où je me dis que Clémentine,  c’est un peu ma meilleure copine, un peu l’histoire d’amour et la vie dont je rêve, pour rencontre un Julien et me retrouver, des étoiles pleins les yeux, dans ma ville chérie, à la veille de Noël…

Sur cette belle envolée lyrique, je vous souhaite une bonne lecture, un excellent début d’avent pour ceux qui célèbrent, et une semaine au top !

Love,

Chi-Chi

Publicités

7 réflexions sur “Deux livres pour Noël

  1. Pingback: Des livres pour Noël | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s