Passez par la fenêtre, mademoiselle…

Ceci est un appel à contribution pour vous !

J’écoute régulièrement un podcast qui s’appelle Kindle love stories (j’aime bien les podcasts, ils me tiennent compagnie dans le métro quand, en mode sardine, je n’arrive pas à sortir mon livre). Et récemment, alors que je revenais sur de vieux épisodes, j’ai été choquée par un extrait de livre…

Pour celles qui auront la patience d’écouter (ou envie de découvrir l’émission), voici le lien.

Pour les autres, je résume : la reporter lit un extrait du livre Summer in Napa de Marina Adair. Un extrait où l’héroïne est coincée dans une fenêtre, moitié dedans, moitié dehors, position inconfortable s’il en est (mais comment fait-elle ??!). Et où le héros, meilleur ami de son ex fiancé, la trouve dans cette situation délicate… Et où cela donne lieu à une scène pseudo-comique où elle refuse son aide par défi et par fierté, puis finit par accepter tandis qu’il se moque d’elle…

Tous les petits voyants de mon cerveau ont clignoté furieusement à l’écoute de cet extrait d’un livre publié en juin.

Pas vous ?

La ressemblance avec une scène fameuse (et hilarante) d’une autre romance contemporaine sortie quelques mois avant ?

Genre The best man de Kristan Higgins, sorti en mars, où il se passe exactement la même chose ?

Je m’interroge… Il s’agit d’un twist comique qui est souvent utilisé au cinéma, ou à la télévision, mais je dois avouer qu’en romance, avec Kristan, c’était la première fois que je le voyais.  Ce n’est pas seulement ce qui se passe, mais la manière dont la scène toute entière est décrite par Marina Adair, qui me gêne.

La question ici n’est pas celle du plagiat mais des influences massives qui poussent les auteurs à recréer à l’infini des versions similaires d’un même ressort narratif… C’est le risque pour toute littérature de genre bien sûr, mais c’est aussi la limite que je rencontre à force de me concentrer tellement sur les Small town romance depuis des mois…

Il est donc temps d’essayer une nouveauté, une fausse romance ou un sous-genre moins connu où l’héroïne ne réussira pas l’exploit de se coincer dans une fenêtre… (Summer in Napa a par ailleurs de super critiques, je le note dans ma wish-list, mais pour plus tard…)

Un conseil pour moi ?

(et juste par curiosité, est-ce que ce truc totalement improbable déjà arrivé à quelqu’un dans la vraie vie ??!)

(et aussi, quelle est la situation la plus ridicule que vous ayez rencontré dans une romance dernièrement?)

Love,
Chi-Chi

Publicités

17 réflexions sur “Passez par la fenêtre, mademoiselle…

  1. J’ai toujours plein de romans à te conseiller mais tu vas me traiter de barbare ^^ je ne saurais conseiller de la romance à la princesse du genre (à l’une des princesses je veux dire).

  2. La situation la plus ridicule ? Le fait que l’ex de l’héroïne se pointe à son bureau – ils viennent de rompre et bien sûr la demoiselle vient de passer un we ‘sex, sex and sex’ avec le héros qui la draguait depuis le début – avec fleurs, chocolats et guitare (et tout ça à son bureau) pour lui chanter une chanson débile qui parle de quoi ? Mais d’une proposition de mariage bien entendu!

    J’ai supprimé l’ebook avec grand plaisir à ce passage, tant c’était cliché, over the top et j’en passe (oui, on sent que j’ai été une grande fan de ce roman ^^ Pas compris comment ca pouvait être un best-seller tiens! )

    Bref. Zen.
    Je te comprends parfaitement pour les siuations vues et revues, au point qu’elles en viennent à être ridicules!

    Si je peux te suggérer une romance fine, sensible et qui ose la réflexion, ce serait « la colline de l’oubli » d’Eve Terrellon. Gros coup de coeur pour moi ! Et cerise sur le gâteau, il coûte moins de 5 euros (comme l’atteste ce lien : http://www.amazon.fr/La-Colline-loubli-Eve-Terrellon-ebook/dp/B00EX9JA7I/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1386143250&sr=1-1&keywords=eve+terrellon) 😉

    Quoi qu’il en soit, bonne lecture 😉

    • Cindy, je t’avoue qu’il est déjà dans ma PAL, mais je note l’idée de l’en faire sortir bientot! 😉
      Je suis à la fois intriguée et terrifiée par le résumé, j’hésite depuis un moment…

      • Je comprends, j’avais des réticences aussi (simplement parce que j’avais envie d’une lecture « douce » je vais dire) Mais franchement Eve a su me captiver dès les premières phrases ! Donc franchement n’hésite pas. 😉 Je suis en tout cas très curieuse de lire ton avis 😉

  3. Dans une romance contemporaine qu’elle avait commencé à écrire il y a deux ou trois ans (et dont elle avait publié gratuitement les premiers chapitres sur son blog), Lauren Willig avait écrit une scène comme ça. L’héroïne s’était coincée en voulant rentrer par la fenêtre dans une maison (elle avait une raison très très valable de le faire, si si, je le jure) et le héros la trouve dans cette position, et ça donne lieu à une scène très comique!!!

    (d’ailleurs, elle n’a jamais eu le temps de le finir, ce roman, Lauren, mais on croise les doigts parce que le début était juste excellent, drôle et prenant)

      • Aaaah, tu me connais, j’aime me faire désirer… 🙂
        Non, je plaisante.
        Ça faisait longtemps que je n’avais soulé personne avec Lauren. Avec son bébé tout neuf, et son livre à terminer, on ne la voit presque plus et elle nous manque, alors faut bien que j’en parle, pour compenser! 🙂

  4. Eh bien non, je ne me suis jamais coincée dans une fenêtre (ou, du moins, l’idée ne m’a pas encore effleuré l’esprit)(je crois même que personne ne viendrait à ma rescousse comme j’habite seule, huhu). Parfois, je me dis que les auteurs ne savent plus quoi inventer… Mais ils arrivent encore à nous transporter dans des livres hautement délicieux !

  5. Pingback: A taste of magic? | In need of prince charming

  6. Pingback: Un havre de paix | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s