Le soleil sous la soie

Oyé, Oyé,
Aujourd’hui en exclusivité, un guest star. Oui, vous avez bien lu, UN guest star!
En plus, le héros du roman du jour est un Nicolas. Comme vous le savez, c’est un gage de qualité!
T.

Recevoir un livre fait plaisir mais si on n’a jamais entendu parler ni de l’auteur ni du livre, que ce dernier  fait plus de 900 pages, on peut se demander si on arrivera à  se motiver pour le commencer puis à le terminer.

Heureusement « Le Soleil sous la soie » d’Éric Marchal emporte l’intérêt du lecteur et nous tient jusqu’au dénouement.  La quatrième de couverture présente une intrigue se situant à la fin du 17e siècle relativement classique d’un personnage principal chirurgien ambulant partagé entre deux héroïnes. Une fois la lecture du livre terminée, on peut dire que cette quatrième présente bien l’intrigue et campe fidèlement le récit.

Avant de parler des personnages, précisons que le 17e siècle décrit n’est pas celui de la cour de Versailles même si un passage va s’y situer et où d’ailleurs quasiment tous les faits décrits dans l’ouvrage sont authentiques.

L’histoire commence en Lorraine et s’y terminera après un voyage à travers de l’Europe.  Nous sommes loin des fastes de la cour de France et de ses intrigues si souvent décrites ailleurs. Nous allons plutôt découvrir l’histoire du Duché de Lorraine et de son jeune Duc Léopold.

Nicolas Déruet, le personnage principal a tout pour lui, il est beau, intelligent, imaginatif, indépendant, désintéressé, avisé, tolérant et fidèle. Il est d’une amitié indéfectible, toujours là pour aider et sait pardonner en faisant preuve d’une indulgence enviable. A côté de lui de nombreux personnages qui vont l’accompagner, l’épauler, le soutenir voire parfois le trahir et, malgré cela, Nicolas saura voir et tirer le bon côté des choses. Citons François le Hérisson blanc son maitre, Azlan son élève, Germain Ribes de Jouan son ami et confrère, Léopold 1e son Duc.

Nicolas a sans doute un côté trop « parfait » mais pas trop agaçant pour le lecteur masculin que je suis. Face à lui, deux héroïnes veulent être l’élue de son cœur, l’une Marianne Pajot accoucheuse aspire comme lui au progrès de son art de maïeuticienne en cherchant à améliorer sa pratique par une soif permanente de la connaissance, l’autre, Rosa de Montigny marquise de Cornelli, issue de l’aristocratie annonce par ses actes l’esprit des lumières du 18e naissant. Alors laquelle va-t-elle gagner son cœur ?

L’une comme l’autre sont attachantes. Chacune agira pour gagner et conserver le cœur de Nicolas. Il est difficile d’en préférer l’une à l’autre. Et ce choix est aussi compliqué pour Nicolas mais le temps l’aidera à faire son choix. Si c’est le fil conducteur de l’histoire que l’on pourrait résumer à l’amour et ses complications, la richesse de l’ouvrage tient également en sa qualité de roman historique qui nous fait découvrir l’histoire du Duché de Lorraine, nous décrit les balbutiements de la chirurgie moderne face à une médecine soucieuse de garder son influence, nous fait partager le quotidien des armées de la coalition du Saint Empire Romain en guerre contre l’Empire Ottoman.

Ce roman historique, dans la ligné des Piliers de la terre de Ken Follet, a l’atout d’être écrit par un français et de tenir toutes ses promesses.  Signalons que le titre du livre « Le Soleil sous la soie » symbolise l’image du cœur qui bat sous la peau. Le cœur-soleil, emblème de l’amour et de la tendresse, assure le souffle de vie, sous la peau-soie douce au toucher.

Bonne lecture,
Dr. Come

Publicités

4 réflexions sur “Le soleil sous la soie

  1. Pingback: 14 choses qui ont marqué 2014 | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s