Du bon et du moins bon, en vrac

Allez, c’est dimanche soir, on prend les mêmes (ou presque) et on recommence.

Il va falloir que je me méfie, avec l’article d’aujourd’hui, j’ai épuisé ma réserve de livres lus à chroniquer, et je n’ai pas ouvert un livre depuis 2 mois. Sauf le dernier Kristan Higgins (<3) mais je ne sais pas si je pourrais lui faire justice…

Je conseille donc… une série de livres 3 étoiles (comprendre sympas mais pas inoubliables) :

Playing for keeps, R. L. Mathewson

Haley en a marre d’être la carpette de service. Après une journée horrible, quand son voisin décide de déplacer son parterre de fleurs, elle claque un boulon et pour la première fois de sa vie, s’impose! Ô surprise, le monde ne s’arrête pas de tourner du coup ! Et la voilà coincée avec un Jason qui a un penchant légèrement pathologique pour la nourriture et un métabolisme extraterrestre. Traduction, il se ferait a peu près n’importe quoi pour des cookies (oui, même la prostitution n’est pas à exclure), et il a un corps de dieu grec.

Bon, une histoire assez classique, choupinette et marrante, plutôt sexy aussi. Deux défauts majeurs pour moi : la raison pour laquelle l’héroïne est vierge et la manière qu’elle a de considérer ce qui lui permet de préserver ladite virginité… Et le coté obsessionnel de la nourriture du héros, qui est poussé à des extrêmes que vous n’imaginez pas encore !

Ceci dit, j’ai bien ri et lu dans la foulée le 2eme tome de la série !

Ain’t misbehaving, Jennifer Greene

Un livre découvert dans le cadre de la saga de l’été. Du coup, gros gros spoiler, Mitch, notre héros, est vierge également… Et il cherche l’amour.

C’est une jolie histoire, et pour une fois, cela fait plaisir d’avoir un héros qui cherche à rencontrer quelqu’un, qui ne considère pas qu’être célibataire est la meilleure chose du monde, et qui reconnait assez vite être tombé amoureux !!!

Après… eh bien tout avait très bien commencé, c’était une histoire adorable, mais il y a un énorme malentendu pour manque de communication entre les personnages, et ça, ça me rend juste dingue. Donc en fait, il a perdu des points sur la fin…

Frigid, J. Lynn

Les histoires d’amour sans retour, c’est aussi un cliché que j’aime bien en fait. Et là, Sydney est amoureuse de Kyler depuis toujours (c’est du YA, pas de panique, toujours n’est pas si long finalement)… Mais Kyler est un ami, et c’est aussi une trainée. Oui oui, ici, le fait que monsieur couche avec tout ce qui bouge n’est pas présenté comme sa plus belle qualité mais plutôt comme un vilain défaut (non pas que je condamne, mais au moins, pas de double standard) !

Un week-end de ski plus tard, alors qu’ils se retrouvent coincés sans moyen de transport et sans électricité, les sentiments de l’un de et l’autre commencent à se révéler. Malheureusement, un tueur en série passe par là et vient mettre le bazar dans l’histoire, interrompant moult scènes romantiques et potentielles déclarations !

Sydney est un peu une tête-à-claque/drama-queen, elle en est bien consciente mais cela ne l’aide pas à se calmer…  Ceci dit, j’ai lu ça en une soirée, l’histoire est bien prenante et mignonne.

Finding Mr. Rochester, Trisha Ashley

Une mini mini nouvelle, vraiment trop courte mais chou comme tout, avec une auteur contemporaine en mal d’inspiration dans les landes anglaises qui ont inspiré Charlotte Brontë et un Mr Rochester que l’on imagine plus vrai que nature ! (c’est vrai après tout, pourquoi toujours parler de Mr Darcy, en matière de héros romantique, il était pas mal aussi non ? exception faite de la folle dans le grenier, certes…)

Semper mine, Lizzy Ford

Sawyer est un soldat. C’est tout ce qu’il connait, c’est toute sa vie. Et en bon soldat, il porte sur ses épaules le poids des hommes morts sous son commandement. Et Katya, en sœur protectrice, ne le porte pas spécialement dans son cœur quand ils se rencontrent à l’enterrement de son frère. Mais de fil en aiguille, c’est une belle histoire sur le deuil et les relations de famille qui se construit, et ils ont tous les deux une véritable évolution.

Un énorme bémol, mais vous savez déjà que ce sujet me rend dingue, ils n’utilisent pas de préservatif quand ils couchent ensemble. Pas l’ombre du début d’une discussion, comme si cela n’existait même pas. Ou comment ce livre a perdu 2 étoiles au classement sur cette seule raison !

Si vous y êtes moins sensibles que moi, alors n’hésitez pas, un très joli livre…

Et sur ces bonnes paroles, je suis à court d’inspiration pour la semaine, et je vais vous laisser lire (ou prendre un café) !

Bonne lecture,

Chi-Chi

Publicités

3 réflexions sur “Du bon et du moins bon, en vrac

  1. Hihi, moi aussi ça me dérange les scènes d’amour contemporaine sans préservatif… j’ai beau me dire que ce n’est qu’une fiction et que le coup du « t’as une capote? » ça casse un peu le moment magique, rien à faire, s’il n’y a pas de capote, pour moi, ça coince (oui, je vous laisse déraper allégrement sur ce petit jeu de mot mal placé!!!!).

    Sinon, ben… ils m’intéressent tous (ben oui, même avec un classement de seulement 3 étoiles, vous présentez si bien le produit qu’il me fait envie… soupir…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s