Never judge a lady by her cover

… ou le cercle des Canaille, dernier tome en avant première… enfin surtout en VO!

Après le tome 1, Le Flambeur,  et l’histoire de Bourne; le tome 2, La curiosité est un vilain défaut, et l’histoire de Cross; et enfin le tome 3, Le paria, et l’histoire de Temple… voici enfin le tome sur l’énigmatique Chase!

Et cher lecteur, si tu n’as pas lu les précédents, passe ton chemin, parce que j’ai beau tourner la chose dans tous les sens, je ne vois pas comment en lisant cet article, tu ne vas pas te ruiner la surprise de la mort qui tue qui arrive en cliffhanger dans le tome 3 (il me semble, à moins que cela ne soit dans le 2).

D’ailleurs, si tu lis la 4ème de couverture tu vas te ruiner la surprise, j’ai donc presque envie de te dire d’éteindre ton ordinateur, ta box internet, de troquer ton smartphone pour ton vieux nokia 3310 et d’aller d’exiler dans une grotte en ermite tant que tu n’aura pas lu le dernier tome de la série du Cercle des canaille de Sarah MacLean. Parce que clairement, j’ai adoré que l’auteur me surprenne. Et les surprises, les vraies surprises dans la vie il y en a peu. Et quand on lit de la romance, avec une fin « prévisible », les vraies surprises quant au « scénarios », c’est encore plus rare.

Allez, hop! hop! hop! on éteint tout ça mesdames! Je ne veux plus voir ici que des initiées… *petit bruit grinçant de porte qui se referme*

Ça y est, nous sommes seules?

Alors, le secret de Chase donc!

Trop incroyable hein? Enfin à l’époque… Je ai lu le tome 3 en VO pratiquement à sa sortie, et du coup, pas de spoiler possible et j’avoue, l’auteur m’a eue!

Sans rentrer dans le détail de la révélation, je vous laisse néanmoins imaginer mon impatience sur ce livre. Alors que finalement, Le paria, j’avais été déçue par rapport au précédent (et quand je parle de déception, on est bien d’accord que c’est un super livre hein, c’est juste que c’est toujours un peu compliqué pour une auteur d’être égale dans tous ses livres, ou de plaire de manière égale à tout son lectorat sur tous ses livres).

J’attendais donc beaucoup de Chase… autrement connue sous le nom de Lady Georgina, fille de Duc et sœur de Duc.

Suite à un scandale qui a à jamais ruiné sa réputation, Georgina s’est inventée un alter ego qui au fur et à mesure des années est devenue cette figure sur puissante du monde de la nuit. Expert en information, il/elle a à sa botte tous les puissants (ou presque) du beau monde. Ceux la même qui l’ont mise au ban de la haute société.

Malheureusement, la voilà qui doit réintégrer ce monde qui l’a rejeté sans pouvoir utiliser les informations que son alter ego a glané au fil des années sans dévoiler son secret.

Ahhhh, le secret, cette bête malicieuse et tentaculaire…

Duncan West lui aussi est un homme qui a un secret. Magnat de l’information , et rake fabuleusement séduisant, il croise le chemin de Georgina lors d’une soirée et par un jeu dont je ne peux vous dévoiler les particularités, ils en viennent tout deux à conclure un accord (dont là encore, je ne peux vous dévoiler les particularités).

Quoiqu’il en soit, cet accord va les amener à se voir de manière régulière. Et nous sommes dans une romance, deux adultes sans attaches vivent dans un monde de secrets; la recette d’un miracle désastreux, ou d’un désastre miraculeux, tout dépend de votre point de vue et du chapitre. Mais fort heureusement, le happy end est au bout du chemin. Avec une Georgina enfin en paix, et un Duncan libre de ses démons…

Ça, c’est la théorie. En pratique, l’histoire est franchement bien. Les personnages sont à la hauteur des teasers du tome trois et cohérents dans leur attentes, leurs craintes, et leurs envies. Toutefois (et je vais parler d’un point de vue purement personnel), j’aurais aimé les voir se faire confiance plus tôt.

C’est le concept même du secret vous me direz, il est ce troisième personnage qui est là, à chaque moment où les personnages se parlent, se rapprochent. Il (ou ici, Ils) est là, tour à tour menaçant, futile, pressant, terrifiant, compliqué, et encore bien d’autres adjectifs encore (Note de la conscience de Tam-Tam: en vrai, elle donne plus dans l’onomatopée monosyllabique quand elle lit votre Tam-Tam, mais appréciez son effort pour être articulée!).

Ce personnage à l’emprise non substantielle sur la vie de nos héros a la fâcheuse tendance à saper les fondations de la relation amoureuse des héros, les empêchant de se faire confiance, transformant la romance en une longue montée d’angoisse jusqu’à la révélation suprême.

Je n’ai souvent qu’une hâte, que le ballon éclate et que les héros puissent enfin construire, réparer et s’aimer (oui, je suis guimauve). Dans « Never judge a lady by her cover », la révélation est longue, bien trop longue à venir pour moi… Dommage.

Heureusement que l’histoire est canon, sinon, cela aurait pu finir en catastrophe!

Bonne lecture,

Tam-Tam

Publicités

12 réflexions sur “Never judge a lady by her cover

  1. Tu veux dire que la lady se faisait passer pour un homme ? (Je ne connais pas la série mais je suis restée. Je n’ai pas pris la porte !). Malgré cette horrrible photo en couverture, je suis curieuse et je note.
    Bonne semaine !

  2. Bon j’évite tous les avis sur ce tome 4 pour me laisser l’entière surprise de qui/quoi/comment après l’énorme (et le mot est faible) surprise de la fin du tome 3 qui m’a laissée complètement sur le popotin (j’ai dû relire 3 ou 4 fois le dernier paragraphe pour être sûre de bien lire ce que je lisais ^^). Je reviendrai te relire et donner mon avis quand il sera enfin sorti en français.

    • J’ai été sage. J’ai bien prévenu les gens. Meme si toi ayant lu le précédent, finalement tu as été surprise et je ne peux pas te spoiler!
      Mais je comprends, c’est mieux d’y aller sans rien savoir.
      Sinon, dans le tome Trois, j’ai commencé a flairer le truc quand il y a eu apparition à de nombreuses reprise du héros de ce tome là, qui demandait a voir Chase. Du coup je me suis dit à l’époque « non…. elle va pas nous faire ca? ». Et si, elle l’a fait. Mais je parle le sénario américain courrament… ^^

  3. je suis une initiée..ayant lu les trois précédents tomes. Et moi qui vois d’habitude trés vite les ficelles, cette fois-ci, j’ai vraiment été surprise par la fin du tome 3. J’ai hurlé littéralement….!!!! Et donc hâte de lire ce tome 4, en VF pour moi n’étant pas assez douée en anglais. Mais ça parait vraiment prometteur. Youpiii

  4. Ouais c’est ça le problème avec les secrets, tout est question de dosage. Pas assez tu t’ennuis (faut quand même sa dose de drama), trop, ben tu t’ennuis aussi et les révélations font pfffft, comme un ballon de baudruche pas frais (et là en la matière son histoire de canasson à l’autre c’était loin d’être épique). Mais à part ça c’était un bon crû, dommage qu’il passe après les tomes précédents, surtout les deux premiers.

    • Voilà, les deux premiers sont giga top… les suivants ont du mal à se faire une place!
      mais sans doute que certaines personnes les ont préférés quand meme!

  5. J’ai tellement hâte de lire ce roman, cette révélation à la fin du trois m’a scotché et je trouve Duncan West tellement charismatique dans le vol III, je pense que je vais adorer tout ça ><

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s