Attachments – Attachement

Attachements est le premier livre de Rainbow Rowell. C’est l’histoire de Lincoln, Beth et Jennifer. Et c’est le livre dont je vous parle cette semaine, quelle surprise ! 

La première fois que j’ai rencontré Fashion, elle m’en a chanté les louanges. La première fois que j’ai rencontré Karine, elle a confirmé. Définitivement un livre sous le thème des premières rencontres… Quoi de mieux pour une histoire d’amour vous me direz ! Encore qu’ici, les premières rencontres soient pour le moins… étranges…  

Mais vous me connaissez, je n’écoute personne quand il s’agit de romance (tu parles, je suis over influencable, parlez moi de héros qui ressemblent à Hugh Jackman – ici plutôt Harrison Ford période Indiana Jones 1 – et je suis fichue)… Mais quand les avis commencent à se faire unanimes, je suis bien obligée de me rendre à l’évidence, il y a quelque chose à découvrir, ne serait-ce que pour ne pas mourir idiote ! 

Et puisqu’en prime, j’apprends que cette romance supposément trop bien va être éditée en français (sous le titre super original d’Attachement, sortie prévue pour le 24 aout 2012 chez Milady), il était temps de m’y mettre. 

Je disais donc… Lincoln a 28 ans, un job de nuit dans un journal et une vie plus ou moins en standby depuis que sa copine l’a quitté… il y a 9 ans ! 

Son job de nuit, qui répond au titre ronflant de « responsable de la sécurité informatique », veut surtout dire passer énormément de temps à jouer au solitaire, un peu de temps à surveiller du coin de l’œil l’équipe de geeks supposés programmer les ordinateurs pour éviter le bug de l’an 2000 (oui, car nous sommes en septembre 1999) et un tout petit peu de temps à lire les mails des employés, pour vérifier qu’ils ne font pas un usage abusif du matériel de la société. 

C’est comme cela que Lincoln commence à lire les mails que s’échangent Beth et Jennifer. Parce qu’elles utilisent des mots interdits, parce qu’elles envoient des mails comme une conversation, et parce que, s’il faisait son travail correctement, Lincoln devrait leur envoyer un avertissement leur intimant de cesser au plus vite ces agissements outrageants. 

Mais Lincoln s’ennuie profondément, et Beth et Jennifer le font rire. Alors il ne dit rien et continue à lire leurs mails… 

Le décor est planté. 

D’un coté, Lincoln, sa vie, son œuvre, et de l’autre, Beth et Jennifer et leurs nombreux échanges par mails. Et la vie qui passe, et les mois qui défilent, et l’influence que ces mails vont avoir sur la vie de Lincoln, et chacun qui grandit, petit à petit, à son rythme.

Pour moi, l’intérêt principal de ce roman réside en un seul mot. Lincoln. J’aime Lincoln. Pour une fois, c’est vraiment lui le personnage principal, et les deux filles sont des personnages secondaire ! J’ai tout compris de ses questions existentielles sur le début de la vie adulte, la difficulté de savoir où l’on veut aller, l’ennui profond du job alimentaire, la geekitude qui parait vous couper du monde et, petit à petit, cette sortie de sa chrysalide pour enfin s’épanouir. Lincoln est tout à fait le genre de gars auquel je peux m’identifier dans la vraie vie. 

Alors oui, il n’a rien de romantique. 

Il vit chez sa mère qui lui prépare son diner tous les jours, il a un job pourri, il ne sait pas ce qu’il veut, il joue à Donjons et Dragons le samedi soir. Il n’est pas du tout comme nos héros de romance habituels. Mais ce n’est pas grave, c’est un héros quand même. Un héros quotidien. Un de ceux qui sont presque transparents au début du livre, a tel point que je me suis demandé d’où venait l’emballement autour de ce livre. Mais aussi un de ceux qui se révèlent petit à petit et qui font que je tourne la dernière page à 2h du matin au lieu de dormir sagement dans les bras de Morphée… 

Le reste autour, ne m’a semblé être là que pour entourer Lincoln et lui permettre d’évoluer. Et pourtant, je dois bien reconnaitre que la magie prend et que c’est une lecture charmante, tendre et émouvante sans tomber dans la guimauve. En un mot, attachante. 

Un reproche, un seul. Comme avec Goodnight Tweetheart, j’ai regretté qu’il y ait aussi peu de moments où nos héros sont ensembles. Car oui, bien sur, il y aura de l’amour, des bons sentiments, des cœurs et des papillons. Mais pas seulement. Il y aura aussi des larmes, des ruptures et des déceptions… J’ai regretté de ne pas pouvoir voir évoluer le couple davantage et ne pas pouvoir m’attacher à eux ensembles et non pas seulement à chacun individuellement. 

Mais voila, dans ma grande magnanimité, j’ai décidé de pardonner cette minuscule toute petite lacune, et d’avouer, j’ai aimé. 


Bonne lecture, 
Chi-Chi 
Publicités

23 réflexions sur “Attachments – Attachement

  1. J'en entends tellement de bien autour de moi que je ne peux pas ne pas être tentée par ce livre ! J'attends la sortie chez Milady avec impatience 🙂

  2. Ouh la la, quelle pression! ;)Attention, je n'ai pas trouvé le livre parfait (la fille qui essaye de couvrir ses arrières), mais je pense que tu passera un bon moment!

  3. Merci pour cette recommendation! Je n'avais pas cédé à la tentation du premier coup (principalement parce que j'étais en vacances et que j'ai rattrapé 5 chroniques de suite en rentrant). Je l'ai acheté et lu hier pendant un aller-retour à Paris en RER et une heure de détente dans le jardin, et je confirme, c'est vraiment adorable! Mignon, drôle, et touchant.J'ai beaucoup aimé le fait que Lincoln soit le personnage principal. C'est original, en effet. J'ai aimé aussi la forme, l'alternance entre l'action, la reflexion et les mails des filles. Comme tu le sais, je suis fan des livres epistolaires et semblables. Beth et Jennifer sont géniales et Lincoln est très mignon. Il est presque trop gentil et on a un peu envie de lui demander de se ressaisir par moment, mais je l'adoooore. Merci! Je vais voir si je peux commander le deuxième roman de cet auteur.

  4. Pingback: Une PAL en souffrance | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s