Any man of mine

 

Avant de poursuivre notre programme, nous avons le plaisir de vous informer que Ariel et Eric sont désormais sur Instagram, et que vous pouvez venir suivre leurs aventures @modern.princesses

xx

Chi-Chi & Tam-Tam

 

Réédition du 23/05/2011

C’est la saison. La saison où l’on découvre un livre qui vous prouve qu’avoir tort n’est pas grave en romance. Que changer d’avis sur un style ou un sous-genre n’est pas un reniement de soi, mais simplement une preuve d’intelligence. Ce n’est pas Chi-Chi qui me contredira, mais les histoires de retrouvailles, ce n’est pas une mince affaire.

Après de nombreuses déceptions, Chi-Chi trouvait il y a peu une histoire de retrouvailles dans laquelle elle pouvait enfin croire.

C’est à mon tour aujourd’hui de reconnaître que parfois, un auteur sait faire preuve de sensibilité pour aborder ce thème délicat enlittérature.

Le dernier Rachel Gibson, Any Man of Mine, raconte l’histoire de Autumn Haven et de Sam LeClaire. Il y a 6 ans, nos deux protagonistes se sont rencontrés à Las Vegas où ils ont passé un week-end torride. En ont résulté un mariage éclair, une gueule de bois faramineuse, et un enfant accidentel.

Aujourd’hui divorcés, ils vivent chacun de leur côté. Autumn s’épanouit dans son travail d’organisatrice d’événement et dans son rôle de mère. Sam est resté l’homme à femme qu’il était, se concentrant sur sa carrière de joueur de hockey. Enfin… Ça, c’est ce qu’ils croient… Car les protagonistes d’un livre ont souvent une image toute tracée de leur avenir, et l’auteur, maître absolu de leur destinée, a souvent d’autres plans en tête…

Si j’ai beaucoup aimé ce livre, je tiens avant tout à être équitable. Un petit « pour ou contre » est donc de circonstance.

– des prénoms comme Autumn, Shiloh, Bo (pour une femme) : Contre.
Vraiment, je ne comprend pas… S’il existait une explication logique au prénom de l’héroïne, encore, je pourrais faire l’effort de trouver cela joli… On ne choisit pas son prénom. Ses parents aurait pu être des hippies post-Woodstock férus de champignons et autres herbes aromatiques… Mais là, non.

– les origines mixtes des personnages : Pour
Un canadien et une américaine. Un joueur de hockey et une organisatrice de mariages. Le choc culturel. Et rien que pour le plaisir de lire le nom de la ville d’origine de Sam « Saskatchewan ». (ville que j’ai déjà retrouvé dans plusieurs romans – quelle est donc la particularité de cette ville, hormis son nom si curieux ?)

– plastique de l’héroïne : Contre
Arrrgggggh !!! Encore une vraie rousse au yeux vert qui souuuuuuffffre d’avoir de si beaux cheveux…. La pauvre, vraiment, je la plains.
Je vote pour un manifeste contre tous les défauts factices des héros. Non, avoir de superbes cheveux ne constitue en rien un point qui me poussera à plus d’empathie pour la donzelle.
– l’enfant pas caché : Pour.
Il est un moteur dans ce livre. Pas uniquement en sa qualité de personnage, mais tout simplement parce qu’il existe. Quand deux héros qui considèrent qu’ils n’ont rien en commun, décident de faire des efforts pour s’entendre, il y a souvent une raison derrière. Si vous êtes dans de la mauvaise romance, il est souvent question de pulsions sensuelles irrépressibles. Lorsqu’il s’agit de bonne romance, c’est une raison plus altruiste, comme le bien d’un enfant. Sam veut être un meilleur père. Autumn sait que Connor a besoin de son père.
– la sensualité entre Printemps…Euh, non, Autumn et Sam : Contre
Aahhh ! Je viens de vous surprendre hein ? Ne vous méprenez pas. J’ai beaucoup aimé les scènes sexy de ce livre. Il y a de l’alchimie entre les personnages et sous les couvertures, cela fonctionne parfaitement. Mais pour la progression de l’histoire, j’ai trouvé que c’était un facteur qui les détournaient de leur histoire. Pour deux personnes qui souhaitaient ne se voir que pour le bien de leur enfant, tomber dans les bras l’un de l’autre sur une simple alchimie ressemble un peu à une reproduction de leur passé.
– le hockey : Pour
Je ne connais rien à ce sport. Je dois admettre que lorsqu’un livre mentionne à quel point c’est un sport violent où il n’est pas rare pour les joueurs de s’insulter sur la glace et de se retrouver avec œil au beurre noir et autres cicatrices de guerre après un match, il y a comme une partie primitive de moi qui trouve cela profondément viril. Et puis, qui dit sport de haut-niveau dit corps magnifique…3 partout, balle au centre.
Je m’en remets donc à vous pour le jugement final.
Bonne lecture,
Tam-Tam
Publicités

6 réflexions sur “Any man of mine

  1. Lol le côté primitif qui se réveille 😀
    Vu que c’est une RC, je ne tenterai pas ma chance…

    J’aime bien que les héros se connaissent depuis plusieurs années, voire depuis l’enfance, comme Winnifred et Kev par exemple. MAIS, il ne faut pas qu’ils aient déjà vécu une histoire ensemble.
    Au fait, a-t-on une indication sur la date de sortie de la prochaine RH de Lisa Kleypas ?

  2. Un des Rachel Gibson que je préfère. On a une impression de personnes normales. Un joueur de hockey qui brûle la chandelle par les deux bouts, profite à fond de son statut de joueur star pour mener la grande vie, tout en ayant quelques félures soigneusement cachées.
    Ce qui m’a gêné c’est l’indifférence de Sam vis-à-vis de Connor pendant plusieurs années, quand lui-même a eu des rapports si difficiles avec le sien.
    Une jeune femme « normale » (mais très très jolie bien sûr ***soupir***), qui a lâché la bride une fois dans sa vie et se retrouve mère plus ou moins célibataire. Sa méfiance vis-à-vis de Sam est tout à fait réaliste, et le changement vient lentement.
    Une histoire de retrouvailles (personnellement j’adore :-)) bien ficelée.
    J’adore ton commentaire sur les prénoms des héroines. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s