L’homme-tigre

Est-ce que l’on pourrait faire semblant d’arrêter d’être sérieux deux minutes, avec tous ces héros inexpérimentés mais incroyablement doués ?

Ah bah non en fait, today on parle de Sherrilyn Kenyon et de son best of the best, les Dark Hunters.

Cela faisait longtemps !

Non mais bon, je me souviens, j’ai découvert les DH à peu près une semaine avant de rencontrer T. Qui elle, en bonne experte, en était déjà au tome 10 ou 12, je ne me souviens pas de ce qui était sorti à l’époque. J’ai donc, grâce à nos échanges de bibliothèque, lu à la file, beaucoup beaucoup de DH. Et je me suis arrêtée après Unleash the night (avec une exception pour Acheron) (mais ASH mérite toutes les exceptions du monde) (#EnvoléeDePetitsCoeurs).

Cela tombe bien, ce sera le sujet d’aujourd’hui – Wren le tigard (tigre-léopard des neiges) et héros pur et innocent, comme la neige de son pelage tiens, comme cela tombe bien !!

Résumé ultra ultra rapide :

Wren est un marginal, c’est un Were-Hunter, il est mélangé de deux races, donc rejeté de partout. Il a grandi à Sanctuary, où personne n’a le droit d’essayer de le tuer parce que c’est un espace sacré (même si la maman-ourse/tenancière l’a un peu mauvaise et qu’elle va tout faire pour s’en débarrasser ASAP) (et qu’en dehors, le monde entier veut sa mort – vous saurez pourquoi plus tard).

Wren est à peine sorti de l’adolescence (il a quand même une petite quarantaine, puisque ces bêbêtes-là ne vieillissent pas comme les humains), et il commence à se faire un peu impatient, un peu trop agressif, un peu trop marginal, à attirer un peu trop l’attention à lui (les hormones, toussa).

Wren rencontre Marguerite, jeune fille de la très très bonne société de la nouvelle-Orléans, complétement coincée dans ses conventions et des relations pseudo-amicales avec des gens qui se comportent comme des crétins de bas étage. (imposture sur la couverture, elle est blonde la Marguerite!)

Et je ne vous fais pas un dessin, Wren aime bien Marguerite, Marguerite (qui préfère que l’on l’appelle Maggie parce que c’est moins chic et qu’elle ne se sent pas l’âme d’une débutante bien comme il faut) – Maggie donc, aime bien Wren, des méchants veulent tuer Wren pendant que d’autres veulent le faire bannir par le Grand Conseil du clan/l’emprisonner/insérer ici toute autre option pas sympa à laquelle vous pourriez penser, il se passe plein de trucs, il y a un DH qui s’appelle Jean-Luc (juste, crise de rire et je reviens), on revoit plein de nos chouchous des tomes précédents, nos amoureux déjouent les plans diaboliques de tout le monde pour leur mettre des bâtons dans les roues, Wren découvre le sexe (mais comme en fait c’est son côté animal qui ressort, il fait tout à l’instinct et du coup ça passe comme une lettre à la poste – littéralement – même avec de l’expérience, il fallait y penser), c’est beau, c’est choupinet, c’est mimi tout plein et c’est paradoxalement une lecture légère et jolie et facile !

Après, est-ce que Wren est une licorne, un nessie, un dahu ou que sais-je encore ?

Pas vraiment…

Comme susmentionné, l’auteur nous contourne la question « virginité » en deux coups de cuillère à pot, il est encore jeune, il a vécu très en retrait du monde, il ne fait confiance à personne pour l’approcher, CQFD il n’a jamais couché avec personne et puis finalement il aime bien Maggie alors avec elle il veut bien et on ne se pose pas plus de questions que ça. Tout se fait tout seul – je dirais presque par magie mais dans ce contexte ce serait trop facile ! D’ailleurs, à part nous dire que c’est sa première fois, on en parle pas vraiment…

Voici donc une jolie histoire, un bon prétexte pour moi pour vous chroniquer un autre tome de la série, et pour vous, une occasion de reprendre cette série, parfaite pour l’été, la plage, le métro désert au mois d’aout ou les pauses déjeuner au soleil !

Bonne lecture,

Chi-Chi

Publicités

8 réflexions sur “L’homme-tigre

  1. j’ai deux question les filles :
    – les dark hunters, really? ça se lit? je me souviens d’avoir lu le premier et être ressortie limite traumatisée…
    – finalement, la licorne, le nessie, le dahut, c’est-y-pas notre seul et unique, magnifique, Mark Turner? Celui-là même qui a fait son choix?

    • Alors pour tout te dire, le 1, c’est pas vraiment un Dark Hunter, mais plutot un one shot qui n’a rien a voir avec le style d’histoire que sont les DH (plus bad-ass et guerrier)
      Et Mark ne peut etre tout seul, forcément, il a plein de copains super sexy avec lui (Jamie, Jack, Sin… pour ne citer qu’eux!)
      Et Ces derniers ont aussi fait des choix non?

      • pour DH => ah ok. ça vaut peut-être le coup parce que sur différents forums on en chante les louanges .

        Nessie and co => je te cite tellement je suis en phase avec ça :
        Enfin, mon premier « puceau » était Jamie, du coup, je ne pense plus pouvoir jamais être totalement objective quant à la virginité des hommes (après l’échelle de la sexytude de Hugh Jackman, voici l’échelle de la virginité de Jamie Fraser) (cet article part en sucette) (euh, en vrille…).
        j’avoue que je me souvenais pas que Jaimie était puceau par choix… rhooo je vais être obligée de le relire… c’est ballot 😀 et relire les uatres aussi 🙂 re-ballot 😀 m’enfin si ma pal me laisse en paix 😀

      • De tous ceux que j’ai lu, ceci dit, les héros de Courtney Milan sont les seuls qui ont fait le choix de rester vierge – pas par manque d’occasion mais par conviction!!!
        Pas lu Jamie alors je ne peux pas dire, mais pour tous les autres, il y a toujours une « excuse » quelconque!
        Bon, bien d’accord, Mark Turner reste mon chouchouuuuu! ❤

        (et aussi d'accord avec T. sur les DH)

    • Sin aussi avait fait le choix rappelle toi chi-chi!
      genre il ne voulait meme pas risquer d’imposer au monde un rejeton issu de son patrimoine génétique…
      Et je me demande si dans les celeste Bradley celui qui avait une immmmmmmennnnnse tu sais quoi, il avait pas non plus choisi de… enfin tu vois quoi!

  2. J’aimais beaucoup cette série… Mais les éditions J’ai Lu ont fini par me perdre entre le changement de titre de la série en cours de route et les séries dérivées, je me suis perdue dans les numérotations. Je me suis arrêtée à celui après celui-là.

    • sur notre index (ou sur le site lesromantiques.com) tu peux trouver une liste dans l’ordre qui devrait t’aider pour ça! 🙂
      Mais bon, cette série est tellement longue, après un moment j’ai décroché aussi. J’y reviendrais surement un jour…

  3. Pingback: Le Top 15 de Chi-Chi – édition 2011 | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s