Rome

Today, c’est le retour de la Petite Lady pour nous reparler de Jay Crownover et de sa série Marked Men, option le tome 3 avec un peu de retard et en préparation de la sortie du tome 4 (Nash) en avril !

Ce livre est à la suite de Rule et de Jet. L’histoire se passe toujours dans le quotidien de notre bande de potes tatoueurs-perceurs tatoués- percés, autour duquel gravitent (littéralement) les filles attirées inéluctablement par leur éclatante beauté, leur insolente assurance, leur sex-appeal quoi… (Oui je suis un peu ironique car je suis toujours fascinée par la perfection qui émane de ces caractères masculins… je veux dire OU SONT CES HOMMES DANS MA VIE A MOI ??!).

Mais cette fois notre protagoniste masculin n’est ni tatoué, ni percé, mais non moins diablement beau et sexy. Ce n’est autre que le grand frère de Rule, reformé de l’armée après 10 ans de service, qui retourne donc vivre auprès de son frère (oui, il ne parle pas à ses parents, cf. drame des tomes précédents… mais ceci n’est pas important pour l’histoire).

Après le happy ending de Rule, le frère dépravé, après le happy ending de Jet, le rockeur au cœur tendre, le happy ending de Rome, le frère protecteur bien propre-sur-lui (de réputation) : la BEAUTE réincarnée en homme (a.k.a. Rome) rencontre la Fée Clochette dans la version emo-gothique du dessin animé (Cora) (c’est fou ce lien avec les Disney).

Ils se crêpent le chignon (2 minutes) car notre BEAUTE n’est pas l’amabilité réincarnée en homme et notre Tink’, qui elle n’a pas sa langue dans sa poche (elle l’a à pleins d’autres endroits par la suite… oupsss *censuré*), ne supporte pas ce rabat-joie même si c’est une BEAUTE. Puis ils couchent ensemble (évidement). – Et là SPOILER SPOILER.

No safe sex = baby. Mini-dispute due à un manque de communication (mais aucunement due au bébé parce que bien sûr, cela ne semble pas les gêner outre-mesure)… Et puis rebondissements dans tous les sens et happy-ending.

Bon trêve de plaisanteries, et trêves de parenthèses à tout-va, j’ai quand même bien aimé l’histoire globalement.

On est attendri par leur amour. Cora, le cœur en bouillie charpie depuis sa dernière relation, attends Monsieur Parfait, le prince charmant par excellence… qui remplit une liste de critère assez longue et irréaliste. Elle attend donc depuis longtemps et si vous voulez mon humble avis, elle n’est pas prête de trouver… Elle tombe finalement sur Rome et s’empêche un peu de l’aimer officiellement (pendant deux minutes) car il n’est pas p-a-r-f-a-i-t (et qui l’en blâmerait me direz-vous).

Rome est un peu (beaucoup) traumatisé par sa vie de l’armée. Il ne sait plus trop comment gérer sa vie une fois rentré. Heureusement il tombe également sur le patron d’un bar qui le prend sous son aile et lui redonne le sens du travail etc… Et il trouve Cora pour lui redonner gout à la vie même si évidement il s’empêche de trop lui montrer son affection (pendant deux minutes) car comprenez-vous Monsieur n’est pas un mec bien, Monsieur a des blessures intérieurs, qu’il pense pouvoir gérer seul… Et qu’évidement il ne peut PAS gérer seul.

Très vite (un peu trop vite) Rome fait moult déclarations d’amour à Cora qui résiste un peu à lui déclarer ses sentiments en retour : vous comprenez elle attends l’homme PARFAIT….

De fil en aiguille, ils finissent par être sur la même longueur d’onde et ils sont prêts à être des parents tout à fait rock-n-roll. Et ça se finit sur la promesse d’un nouveau tome qui m’a l’air bien prometteur !!!!

MAIS, et il y a un GROS mais : à mon avis, il manque un chapitre….

Il manque clairement le chapitre où Cora et son supposé caractère haut-en-couleur légendaire viennent littéralement démonter Rome et son côté « tranquille, prenons la vie comme elle vient ».

Non mais je vous explique, quand on est supposée ne pas avoir sa langue dans sa poche et accessoirement ne pas supporter le futur père de l’enfant qu’on porte et encore plus accessoirement avoir couché avec le dit-père une seule fois dans notre vie alors qu’on se réserve depuis des années pour le prince charmant, notre première réaction à chaud est rarement uniquement un discours du style : « Okay, alors il va falloir que je réorganise ma vie pour faire en sorte que le petit bébé qui pousse dans mon ventre soit heureux. Allez hop, c’est parti ! »
Je pense qu’il manque le moment où Cora va voir Rome, le pousse contre un mur (David contre Goliath) et le toise de haut en bas en lui disant avec plein de mépris :

  • Y’a pas de « C’est génial qui tienne, on se connaît à peine, je ne t’aime pas, tu es tout sauf parfait, t’es même pas tatoué*, tu débarques de NULLE PART dans ma vie, et tu crois que je vais accepter comme ça D’AVOIR UN BEBE AVEC TOI…. Alors NON JE NE SUIS PAS ZEN ET NON ON VA PAS DEAL WITH IT COMME SI ON VENAIT D’ACHETER UNE PLANTE VERTE. Tu viens, tu gâches ma vie et tu CROIS qu’on va jouer au papa et à la maman toi et moi !!!! NON MAIS TU REVEEEEEEEEEEEEEEEEEEES ! T’es complètement abruti mon pauvre, t’as trop fumé, l’armée t’as pris tous tes neurones ou t’en as jamais EU !!!!!! Mais qu’est ce qui nous a PRIS !!!!!!!!!!!!!!!!!! Et surtout ne dis rien, juste TAIS TOI tu ne ferais qu’empirer les choses avec tes « on va gérer ça », mais déjà JE vais gérer ça, toi tu vas aller acheter de quoi te protéger et vite FAIT. Tu aurais mieux fait de JAMAIS DEBARQUER ICI « CAP’TAINE JE NE SAIS PAS RIGOLER » **. Ne t’avises pas de m’approcher de nouveau ou je te ferai regretter d’être né !!!!

Mais bon je l’imagine très fort et je m’en contenterai.

En bref, à lire parce qu’il y a pleins de moments chouettes, et essayer juste de ne pas trop grincer des dents quand Cora la dure à cuire devient un gentil agneau en cinq secondes…

*optionnel

** traduction libre du « captain no fun », surnom de Rome par Cora

Bonne lecture,
La petite Lady !

Publicités

14 réflexions sur “Rome

  1. C’est justement ce manque de crédibilité sur certaines situations qui m’a fait abandonner ce livre… J’en attendais peut-être trop après avoir été aussi emballée par Rule. Le tome sur Jet m’avait déjà moins plu, mais celui-ci…

  2. C’est rigolo parce que moi c’est mon favori de la série. J’ai trouvé les personnages très crédibles, marqués par leurs passés respectifs mais prêts à admettre que ce qu’ils attendent n’est peut-être pas ce qui leur convient le mieux. L’oubli de préservatif est effectivement un élément qui tranche avec leur attitude méfiante, mais dans le cadre d’une romance cela ne m’a pas gênée.
    Je n’ai pas ressenti de manque vis-à-vis de leur relation. Dieu sait qu’elle lui dit ses 4 vérités plusieurs fois. Cora n’a jamais dit qu’elle se « réservait » pour le bon mec. Elle a eu des aventures, pas forcément planantes selon ses propres dires. 🙂
    Quant à la relation de Rome avec ses parents, comme pour Rule, elle est d’une grande importance pour qu’il se réinsère dans le monde « normal » après plusieurs années sur le front.
    Je n’ai donc pas du tout le même avis que vous sur ce livre que je recommande chaudement. 🙂 Je pense qu’il y a une question d’âge de la lectrice. Je suis plus âgée, et je sais que je ne réagis pas aujourd’hui à certains thèmes et actions des personnages de la même façon qu’à 20 ans (que j’ai dépassé depuis quelques temps …). Arrggh, on dirait une vieille rombière ….
    Je n’ai par exemple pas vraiment aimé Jet, dont l’héroine m’a tapé sur le système par sa froideur et son côté « je suis pas assez bien pour lui ». Et je ne parle même pas du manque de communication … D’ailleurs Jet peut passer à la maison pour en discuter s’il veut. 😉
    Par contre comme vous j’attends l’histoire de Nash (et Rowdy ! Miam) avec impatience !
    Dans tous les cas, comme toi je ne vois pas beaucoup de mecs aussi sexy à tomber les filles comme des mouches dans mon entourage !! :-))

    • Ah ah mais Laurie, tu oublies que je suis encore plus vieille et conventionnelle que toi! 😉
      Quand à l’oublie de préservatif, pour moi c’est un vrai problème, romance ou par romance! J’en avais même fait tout un article :
      https://inneedofprincecharming.com/2013/11/18/inadmettable/
      Pour le reste, précisons quand même que contrairement à d’autres, je suis allée jusqu’au bout de ma lecture, et en 24h, ce qui peut t’éclairer sur le fait que j’ai aimé, et que Nash est dans la short-list des livres à lire! (par contre, l’histoire de l’oncle Phil grosse comme une maison, c’était assez gonflant…)
      Petite LC pour Nash? Pretty please? 🙂

  3. voui ça j’avais compris mais ça consiste en quoi ? parce que si on doit se rencontrer pour lire en même temps ça risque d’être difficile ! 🙂
    par quels moyens partageons-nous nos avis ?

    • Par mail! On commence à lire en même temps, et on échange nos impressions au fur et à mesure… Il s’agit juste de caler les emplois du temps!

      • Check ! Voyons, il sort le 24 avril, donc le 24 avril il sera dans mon kindazon… 🙂 send me an email, and we’ll plan our LC (maybe with other readers too ?) 🙂

      • Aye ! J’ai acheté Nash (héhé, ça fait un peu cougar là :-)). Seul souci, je ne vais pas être très disponible avant la semaine prochaine au mieux. Send me an e-mail, please, to organise our schedules. 🙂 Do I need Whatsapp? (oui je lis aussi le blog de Cess :-))

  4. Pingback: Play with Nash (ou pas) | In need of prince charming

  5. Pingback: De l’art de finir une série en beauté – Asa (Marked Men #6) | In need of prince charming

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s