Arrangements Privés

arrangements-prives
Pendant l’une de nos « conf call brainstroming blog » hebdomadaires (comprendre, une conversation facetime où, pendant 15 minutes au moins, on arrive à se concentrer sur le blog sans faire de digression sur la sexytude de Hugh Jackman, la nouvelle collection de vernis Essie ou l’intérêt de la thérapie par le chocolat), nous avons mis en commun des heures de recherche sur le thème de l’année (à savoir la virginité masculine) (il faut suivre bande de vacanciers!).

De ces heures de recherche, nous avons tiré une liste de livres que nous allions vous présenter, avec pour mission pour nous de lire ou relire les livres à chroniquer (cela n’a pas l’air comme ça, mais on travaille sur l’été depuis Mai!) (édit de C. ce qui est bien, c’est qu’on est pas branchées pareil du tout, et que vous ne voyez pas que tout est pré-programmé – du coup T. et moi faisons la même intro deux semaines de suite sans nous en rendre compte…). J’aime bien l’idée d’avoir une liste de taches. C’est assez rassurant. On peut s’organiser pour la lecture et l’écriture et se donner l’illusion qu’on est productif (je ne me fais aucune illusion, cet article a été écrit en 4 fois, juste pour le brouillon, merci le petit prince).

En princesse studieuse, je respectais scrupuleusement mon planning quand l’anicroche est arrivée…
Nous avions prévu de vous régaler de la chronique de « When the duke returns » d’Eloisa James. Oui Oui! Cette chronique LA! Clairement, elle a du être rédigée par une usurpatrice de mon nom….. un clone de moi-même…… ou une Tam-Tam qui avait encore de la mémoire (rayer la mention inutile).

Quoiqu’il en soit, je me retrouvais avec un article manquant…… Le drame!

Fort heureusement, internet est mon ami et j’ai plongé mon nez dans les listes de romances référencées comme affichant un « héros vierge » (autant aller à l’essentiel n’est ce pas?).

C’est ainsi que du chapeau AAR j’ai sorti « Arrangements Privés » de Sherry Thomas (Private Arrangements en VO) qui raconte l’histoire de Camden Sybrook et Gigi Rowland alias, Lord et Lady Tremaine.

Mariés il y a10 ans environ, Camden et Gigi vivent un « mariage parfait » pour la bonne société. Pourquoi? Parce qu’ils n’habitent pas sur le même continent! D’ordinaire, les époux de la bonne société arrivent à s’ignorer royalement dans la même ville, que dis-je, dans la même maison, alors pourquoi tant de distance chez Gigi et Camden?

Vous expliquer les origines m’oblige à vous spoiler un minuscule chouilla, ne m’en voulez pas. Notre héroïne est une riche héritière du commerce, snobée par les plus grands elle n’en reste pas moins riche comme Crésus ce qui lui a permis de décrocher la demande en mariage de Lord Tremaine.

Pas Camden, non… le précédent Lord Tremaine. Ce dernier, en liesse à l’idée de se débarrasser de ses dettes (oui, vous imaginez bien qu’elle avait des arguments de poids pour qu’il lui demande sa main) à décidé de fêter cela en grande pompe et par un curieux revers de fortune, de casser sa pipe dans la foulée (admirez l’ironie de l’homme qui meurt en fêtant ses noces imminentes).

Camden, le cousin du défunt et héritier du titre (et des dettes), vient lui présenter ses condoléances. Nos deux héros discutent, et au détour de la conversation, plaisantant à moitié (mais véritablement complétement sérieuse), Gigi lui annonce que la solution à leurs problèmes mutuels est qu’il se marie avec elle…….

La noce a lieu (of course) et Camden disparait le lendemain (ou comment lui dire d’aller au diable sans un mot).

Bien des années plus tard, Gigi souhaite se marier à un autre et demande le divorce. Camden accepte en l’échange d’un héritier (le deal de la mort)…

Sur le papier, l’histoire fait vraiment envie. Un mariage arrangé, j’adore tellement que je peux facilement fermer les yeux sur le fait que ce sont des pseudo-retrouvailles. D’autant plus qu’ils sont supposés ne pas s’être vus pendant des années et ne se connaissaient pas vraiment avant la noce.

Sauf qu’en fait l’enchainement des actions des personnages est irritante. Hyper réaliste, mais somme toute frustrante.
C’est un peu comme si par leurs actions, ils se sabraient eux-même sans le savoir. Par rancune, préjugés, ignorance (mais pas stupidité)(quoique).

Spoilons un chouilla plus…

Pour décrocher la main de Camden, Gigi a menti. Camden s’en est rendu compte et se sentant trahi, a décidé de lui en vouloir pour l’éternité et un jour. Gigi, lasse d’essayer de se faire pardonner a décidé de tourner la page, et refuse de voir les tentatives d’excuses de Camden, préférant nier le tout et se draper dans une cape de dignité….

Tout cela est bien joli, joli, mais en matière de bliss marital, il faudra repasser, presque jusqu’à la fin (où bien entendu, tout le monde s’aime dans le meilleur des mondes).

Et la virginité dans tout ça?

Croyez le ou non, je suis complètement passée à côté (et pas qu’un peu). Une fois le livre refermé, j’ai cru pendant un instant que c’était une erreur. J’ai été vérifié sur ma liste AAR, dans le cas très probable où j’aurais mal lu le titre et/ou le nom de l’auteur. Non, j’avais bien lu. J’ai poussé mes recherches un peu plus loin et retrouvé ce livre référencé dans une autre liste comme ayant un héros vierge.

Alors j’ai marqué un temps d’arrêt et plongé dans mon souvenir…. Non, j’avais bien lu avec attention la nuit de noces pourtant (sans blague). Cela devait être trop subtile pour que cela me marque (pourtant promis, j’ai bien suivi l’action de ce moment précis) (toi même tu sais!). Ce qui finalement contredisait l’assertion que nous avions au début qui dit qu’un héros vierge c’est toujours « big deal ».

Un peu contrariée, j’ai longuement réfléchi, et force est de constater que la seule explication à mon inattention (en plus du manque de sommeil) (oui, point de sommeil dans le royaume même 6 mois après l’arrivée du petit prince… ) (snif snif) est que l’âge des héros à leur mariage rend la virginité du héros très normale. Même pour une romance historique où l’homme peut avoir très très tôt été initié par son père (irk) aux joies des courtisanes…

Et à l’instar des héroïnes de romance où la première fois est une explosion de plaisirs multiples (mouahaha), ici, monsieur était une rock star du premier coup, comme quoi certaines clichés ne sont pas sexistes au moins!

Bonne lecture,
Tam-Tam

Publicités

26 réflexions sur “Arrangements Privés

  1. Dingue…. Je suis fan absolue de Sherry Thomas et je me souviens absolument pas de la virginité de Camden!!!! Pourtant j’aime bcp les romances aux héros masculins vierges….

    • Tu sais quoi? Tu me rassures. J’ai vraiment été surprise… en plus, étant donné que je le lisais un peu dans le cadre de la saga de l’été sur la virginité, c’est pas comme si je l’attendais… donc passer à cote comme cela. Tu imagines ma surprise.
      S’il avait été meilleur, sans doute aurais-je relu… mais la, je n’avais pas envie.

  2. I am averting my eyes from the post at the moment, because I’m reading this book right now, and I’m only something like thirty pages in–but I will be back to read it carefully once I’m done!

  3. Je l’ai lu et je ne me souviens pas.du.tout de la virginité du héros 0_o
    Ça ne m’a absolument pas marquée…
    Je ne l’avais pas trouvé terrible alors que j’avais adoré un autre de ses livres (mais je ne me souviens plus du titre :D)

    • arg!!!! tu peux essayer de le retrouver? j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, mais l’histoire ici m’a un peu décu j’avoue!

      • J’ai retrouvé ! C’est le tome 2 de la trilogie fitzhugh ! J’avais trouve le 1er bien mais sans plus, mais le tome 2 est vraiment extra 🙂

      • Tous les. Sherry Thomas sont bons! Et certains encore plus que d’autres! J’en ai chroniqué plusieurs. J’ai particulièrement aimé « Délicieuse », « Celle que j’attendais », « Elle et aucune autre » et « par orgueil ».

  4. C’est le premier livre que j’ai lu de cette Auteure et je n’ai pas du tout aimé !
    Et ça ne m’a pas donné envie de lire un autre livre d’elle.
    Je n’ai pour le moment lu aucun autre livre d’elle !
    Je ne sais pas pourquoi mais les seuls récits de quatrième de couvertures que j’ai lu, après, ne m’ont pas donné envie de lui laisser une seconde chance !

    • il n’est pas mauvais, mais clairement pour moi ce n’est pas un coup de coeur…
      mais qui sait, peut etre me laisserai-je convaincre par les titres mentionnés par Julia et Hibana…
      j’ai bien aimé le style!

    • Oui, il me semble. Mais ce n’est pas plus au centre de l’histoire que la virginité du héros.
      et te connaissant, leur séparation ne te plaira pas parce que quand je dis qu’elle veut en « épouser un autre », il faut comprendre qu’elle faute ^^

  5. J’adore absolument ce livre. La virginité du héros est passée à l’as pour moi… cela ne m’a pas marquée du tout. J’aime le style de Sherry Thomas et arrangements privés m’a plu à un point fou! Bon j’adore les histoires contrariées, les mariages arrangés et les retrouvailles. Ca aide! J’aime les échanges de cadeaux entre les deux… la bague offerte par Camden, les tableaux impressionnistes offerts par Gigi… La narration en flash-back me plaît aussi, mon petit coeur est arraché plusieurs fois jusqu’à la scène finale à New York!
    Je pense que le héros vierge c’est le prétendant de Gigi, non? Un mou du genou de première! et pour cause…

  6. Comme toi, je l’ai lu et pof, pas de souvenir mémorable…
    J’aime bien Sherry Thomas mais je dois reconnaitre que je ne partage pas l’engouement collectif. Pour moi, elle est Ok sans plus…

    • Je testerai sans doute quand meme certains titres proposé par julia et Hibana, juste pour voir… et lui donner une autre chance hihi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s