It’s not me, it’s you

Grande victoire, avec T. on a réussi à se parler hier pour la 1ere fois depuis presque 3 semaines.

La vie, la distance, le travail, les enfants (enfin surtout le sien), et les voyages pour moi, le temps passe trop vite. Ici, c’est notre bébé à toutes les deux, et il est tristement négligé ces derniers temps. Et la lecture, l’écriture, le blog, tout cela tend à passer un peu au second plan.

Tellement au second plan qu’on va encore une fois devoir changer le rythme du blog. Avec parfois un peu l’impression de renoncer, que la clé sous la porte n’est pas loin, et pourtant, nous ne sommes pas prêtes à renoncer. On en reparle mercredi…

En attendant, j’attaque la semaine avec un mini-coup de cœur tout récent, le 3ème livre de Mhairi McFarlane It’s not me, it’s you, sorti fin 2014 en VO et je suis certaine que la VF n’est pas loin, vu l’accueil reçu par les deux premiers livres de l’auteur chez Milady ! Si j’avais été mitigée sur le 1er et que je n’ai pas lu le 2ème je peux vous dire que celui-ci est plus que réussi et qu’il faut vous précipiter.

Delia a une petite vie bien tranquille à Newcastle, avec un boulot plan-plan et Paul avec qui elle vit depuis 10 ans. Delia a 33 ans et se dit qu’il est temps de passer à l’étape suivante : le mariage.

D’où la demande en mariage soigneusement orchestrée par ses soins, et dans la foulée, la réception d’un texto malencontreusement qui ne lui était pas destinée…

En parallèle, le fameux boulot plan-plan prend une drôle de tournure et n’est finalement plus si plan-plan que ça.

Et voici Delia, plus très sûre de sa place dans sa propre vie, qui se demande si c’est elle la responsable, si elle aurait pu faire quelque chose pour éviter cela, femme trompée qui plie bagage, le temps de remettre un peu d’ordre dans sa vie.

Entre Newcastle et Londres, un (deux) boss complètement dingues, dans des genres différents, notre héroïne reprend les choses en main, se réveille de la torpeur de sa vie trop tranquille et se transforme en super-héroïne. Non non, vous avez bien lu, notre héroïne est pourvue d’un alter-ego qui veille sur la ville et n’a pas froid aux yeux.

Le truc avec ce livre, c’est que je n’avais pas lu la 4ème (comme c’est de plus en plus souvent le cas en fait, j’aime me garder la surprise), et que donc, chaque nouvelle péripétie m’a tenue en haleine !

Entre le Naan cyber-justicier, Steph et son accent du Nord, Ralph le doux géant, Paul le hipster, Emma avocate de choc et londonienne de haut vol, Adam le corbeau, Kurt australien aux méthodes peu orthodoxes, toute la faune urbaine semble s’être donné rendez-vous pour graviter autour de Delia au look de pin-up, super-héroïne qui s’ignore…

Le tout dans une histoire choupinette comme tout, tendre, drôle aussi, avec une sublime lettre de déclaration d’amour comme on aimerait toutes en recevoir et qui m’a fait refermer le livre avec des petits frissons.

Après Edenbrooke, et avec mon amour du roman épistolaire, je crois que It’s not me, it’s you a gagné une place dans mon panthéon personnel.

Et vous, dans quel livre se trouve votre plus belle lettre d’amour ?

Bonne lecture,
Chi-Chi

Publicités

15 réflexions sur “It’s not me, it’s you

  1. Wow, tu me donnes très envie de le lire, d’autant plus que j’avais adoré les deux premiers. Par contre, je comprends qu’ils puissent ne pas plaire autant à une lectrice française, car je les trouvais très très britannique. Ils me rappelaient beaucoup mes expériences à l’école et l’université, mais c’est vrai que c’est très différent dans le système français, et la nostalgie peut y être pour beaucoup dans mon appréciation ^^
    J’ai hâte maintenant de lire ce troisième roman. Merci pour le rappel!!

    • Oui oui go for it et dis moi ce que tu en as pensé! 🙂
      (moi cela ne me rappelle pas de souvenirs et j’aime quand meme…)

  2. ahhh j’ai lu le début puis la fin de la chronique pour me laisser l’entière surprise pour quand il paraîtra en français vu comme j’adore totalement cette auteure, ses deux précédents romans sont des coups de coeur.

    Sinon quand on me dit lettre d’amour je pense immédiatement à celle de la série Entre chiens et loups de Malorie Blackman qui m’a fait verser des torrents de larmes …

    • Je suis tjs tres attentive à ne rien révéler qui ne soit pas sur la 4ème ou qui pourrait influencer la manière dont tu lis l’histoire! 😉
      Je ne connais pas Malorie Blackman mais je vais me renseigner!

      • C’est du Young Adult mais du magnifique YA, je les ai lu quand j’avais 14-15 ans et 10 ans plus tard je les relis toujours avec plaisir.

    • Ah… je ne m’explique pas mon blocage avec Persuasion, je ne me souviens meme pas d’avoir lu la lettre, c’est dire. Pourtant on me la cite souvent!

  3. Persuasion ❤

    (sinon les lettres de Love in the Afternoon sont très bien aussi. Il y a également une très jolie lettre dans Letters from Skye ❤ )

    • Oh oui Love in the afternoon très bien!
      Letters from Skye noté dans la PAL, je vais le faire remonter un peu du coup… 😉

  4. Letters from Skye, c’est bien simple : je l’ai commencé un peu par hasard une fin d’après-midi et je ne l’ai pas lâché de la nuit (mais bon, roman épistolaire + Première Guerre mondiale + Ecosse, c’était un peu du tout cuit en ce qui me concerne).

  5. Et sinon, on a en effet déjà parlé de notre affection pour les livres épistolaires et semblables, et je pense que mes préférés seraient The Guernsey Potato Peel Pie Society et Attachments 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s